Aller au contenu

Étiquette : interview

“Les bars ont des charges trop élevées, et il faut rendre accessible la culture liquide”

Avec Eric Fossard, Thierry Daniel parcourt habituellement le monde pour prendre le pouls de l’univers des bars et des spiritueux. Leur agence Liquid Liquid propose des prestations de consulting et organise chaque année en janvier la Paris Cocktail Week, à destination du grand public ainsi qu’au début de l’été, Cocktails Spirits, l’un des salons les plus influents à destination des professionnels. Celui-ci sera reporté à l’automne. Focus sur l’état du secteur et les pistes en vue de la reprise.

Gaya, la cahaça “éco-responsable” adaptée aux besoins des bartenders

Ricardo Lopes et Nicolas Delauche ont lancé en 2017 à Paris, Boteco, une enseigne de bars-restaurants destinée à faire vivre la culture brésilienne « hors cliché ». Dernier en date, Boteco Comptoir, avec un DJ Set. Les deux entrepreneurs ont par ailleurs mis sur le marché en décembre 2019 Gaya, une cachaça artisanale dont la fabrication a lieu au Brésil avant un embouteillage en France, avec une approche éco-responsable tout au long du process. Ricardo Lopes nous en dit plus.

Ugo Jobin : “le barman doit redevenir un professionnel de l’hospitalité”

Créée en 2005, l’agence Ugo & Spirits regroupe trois pôles de compétences – événementiel, vente de matériel et de consommables, conseil et formation – autour des bars et spiritueux. L’entreprise est un témoin de l’essor des bars à cocktails, de l’évolution des stratégies de marques et du métier de barman. Ugo Jobin, fondateur et président, nous présente l’activité du groupe et son actualité, avec la création de cocktails prêts à boire.

Nico de Soto: “pour les bars, le plus difficile sera de regagner la confiance des clients”

Que ce soit pour les marques de Maison Ferrand ou pour ses abonnés (12 000 followers sur Instagram), Nico de Soto met à profit le temps offert par le confinement pour mixer davantage et faire connaître ses talents de DJ. Pourtant, le propriétaire et beverage director des bars Danico à Paris, Mace à New York et Kaido à Miami doit composer, comme tout chef d’entreprise du secteur, avec la fermeture des établissements et l’incertitude pour la suite. Son activité de consulting est également en stand-by. Il revient sur cette période délicate.

Philippe Morin (Istr): “après le choc psychologique et économique, nous avons digitalisé notre restaurant”

On ne refait plus le monde autour du grand comptoir d’Istr. La salle de ce restaurant parisien (3ème arrondissement) spécialisé dans les huîtres, les plats à partager et les cocktails depuis son ouverture en 2016 est inaccessible depuis le 14 mars au soir.