EntreprisesFocusServices

Les crayons à planter de SproutWorld, dix ans de success story

3 min de lecture

Et si vous offriez un cadeau qui… se plante ? Pas de fausse note : déclinés en gamme écriture et maquillage, les crayons de l’entreprise danoise SproutWorld essaiment depuis dix ans à travers le monde grâce à la possibilité, en fin d’utilisation des produits, de les planter. 11 graines différentes allant des herbes comme le basilic, la sauge et la coriandre aux fleurs comme la marguerite, le myosotis, l’œillet ou l’épicéa peuvent ainsi accompagner vos lignes d’écriture ou vos séances beauté, avant de prendre vie. Michael Stausholm, PDG et fondateur, revient sur cette success story à l’occasion des dix ans de l’entreprise, en 2023.

Pourriez-vous nous présenter le concept des crayons à planter SproutWorld ? Quel est le processus de fabrication ?

Nous fabriquons des crayons auxquels vous pouvez donner une seconde vie après utilisation. Vous les plantez simplement par leur embout, dans un pot, puis vous ajoutez de l’eau et du soleil. Après 6 à 10 jours, vous verrez les premières pousses. L’idée est de vous inciter à avoir des gestes plus éco-responsables au quotidien. En effet, si vous pouvez planter un bout de crayon après utilisation, que pouvez-vous faire d’autre ? Les crayons Sprout sont brevetés dans le monde entier et produits dans l’Union Européenne. Ils ont une capsule avec des graines dans leur embout où se trouverait normalement une gomme. Ils sont fabriqués à partir de bois récolté de manière durable, ce qui signifie qu’à chaque fois qu’un arbre est coupé, un autre est planté. SproutWorld est une entreprise certifiée B Corp : ce label garantit que nous respectons des normes élevées de durabilité à chaque niveau de l’entreprise .

La nouveauté « graines d’épicéa » est-elle une édition limitée, pour l’hiver ?

Nous aimons l’idée qu’un crayon en bois puisse devenir un nouvel arbre et ainsi créer un cercle vertueux. Les crayons d’épicéa sont très populaires comme cadeaux de Noël ou comme cadeaux d’entreprises pour tous ceux qui aiment l’idée de planter des arbres pour la prochaine génération. Les crayons d’épicéa sont disponibles à l’achat toute l’année mais ont une plus grande demande pendant les mois d’hiver.

Comment les entreprises peuvent-elles proposer vos produits à leurs clients/prospects ou salariés (BtoB) ?

La plupart de nos ventes sont destinées à des entreprises et des organisations qui utilisent nos crayons comme cadeaux lors de conférences, de salons professionnels, lors d’événements commerciaux, comme cadeaux dans des hôtels des restaurants, dans des sacs cadeaux ou des lieux où il est logique de donner quelque chose d’utile, d’unique et de durable. Jusqu’à présent, nous avons vendu plus de 52 millions de crayons Sprout dans plus de 80 pays. Au cours des dernières années, nous avons connu une demande croissante de la part d’entreprises qui ont réalisé que ce que vous donnez doit refléter les valeurs de votre entreprise. Nous proposons un produit qui apporte quelque chose de positif à la planète.

L’objet promotionnel est-il un segment ambitieux et bénéfique pour SproutWorld ?

Oui absolument. 80% de nos ventes vont aux entreprises et organisations. Ils font graver leur logo et leur message sur les crayons. 20% de nos crayons sont vendus à des particuliers qui les utilisent dans les écoles et comme cadeaux.  Même les consommateurs privés peuvent faire personnaliser leurs crayons, et c’est un cadeau populaire lors des mariages, des communions et des baptêmes. Les entreprises commandent sur notre site internet, tout comme les consommateurs, qui peuvent aussi commander sur Amazon.

Comment avez-vous développé vos communautés sur les réseaux sociaux (dont TikTok) ?

Nous sommes présents sur Facebook, Instagram et LinkedIn depuis de nombreuses années, augmentant lentement mais régulièrement nos audiences en publiant du contenu pertinent et inspirant.  Cependant, TikTok est un nouveau média social pour nous. Nous avons créé notre profil en août et en seulement 4 semaines, nous avons obtenu 100 000 abonnés. C’était très inattendu ! Certaines de nos vidéos sont devenues virales. Le plus populaire a été vu plus de 12 millions de fois – c’est incroyable et nous sommes très reconnaissants de pouvoir toucher autant de personnes de cette façon.

A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

“Climbing District compte faire monter en gamme les salles d'escalade”

A l’occasion d’une levée de fonds de 10 millions d’euros, les fondateurs de Climbing District, Henri d’Anterroches et Antoine Paulhac, nous présentent les spécificités de leur concept de salles d’escalade en milieu urbain.
EntreprisesServices

Comment le Futuroscope a imaginé Aquascope, son futur complexe aquatique innovant

Pour rallonger la durée de séjour, le Futuroscope inaugurera en juillet 2024 Aquascope, un parc aquatique mêlant cinéma et toboggans. Une nouvelle étape de plan stratégique Vision 2025, qui appelle d’autres investissements.
ÉconomieSociété

DRY JANUARY — “Le phénomène du sans alcool va bien au-delà du mois de janvier”, observe l’équipe des vins désalcoolisés Moderato

Sébastien Thomas, cofondateur de la marque de vins sans alcool et moins alcoolisés Moderato, compte développer la R&D sur ce segment, et observe un développement de la consommation tout au long de l’année.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter