Aller au contenu

2012 sous l’œil de Business & Marchés

Business & Marchés revient sur les temps forts de l’actualité entrepreneuriale et financière.

2012, une nouvelle année de crise(s). La campagne présidentielle ayant pour trait l’emploi et le Made in France, la réélection de Barack Obama, l’affaire Florange, l’ouragan Sandy, le naufrage du Costa Concordia… Rétrospective.

Janvier

L’année débute en fanfare: quelques semaines avant la tirade de François Hollande, alors candidat à l’élection présidentielle – « Il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance » -, Nicolas Sarkozy relance le projet d’une taxe sur les transactions financières, entrée en vigueur le 1er août dernier. Le 13 janvier, le Costa Concordia, un paquebot de croisière, fait naufrage. Standard and Poor’s dégrade la note souveraine de la FranceLe 30 janvier, La Tribune quitte les kiosques sous sa version quotidienne avant d’être reprise et redéployée sous la forme d’un site Internet et d’un hebdomadaire.

Février

Un important épisode de froid paralyse la France: les assisteurs enregistrent une hausse considérable du nombre de dossiers à traiter, tandis que de nombreuses entreprises tentent de s’organiser face aux difficultés d’accessibilité. Le Salon international de l’agriculture s’ouvre dans un contexte difficile pour la profession, notamment marqué par des difficultés d’attractivité et le poids croissant des normes environnementales. Enfin, le salon du snacking et du sandwich se tient comme chaque année à Paris. Les tendances recensées cette année touchent aux pâtes, aux burgers haut de gamme ainsi qu’à la création de nombreux concepts innovants, parmi lesquels un bar à purée.

Mars

La campagne pour l’élection présidentielle s’intensifie. Le débat fait rage sur le soutien à la production en France, la place de l’Hexagone sur l’échiquier mondial faisant l’objet de vifs échanges entre les candidats. L’idée de mesures protectionnistes est relancée, avec une intensité plus ou moins forte selon les partis. La crise financière continuant à sévir, de nombreuses sociétés sont pour leur part confrontées à la rareté et à la cherté de la liquidité, l’optimisation de la trésorerie constituant un moyen de surmonter ces difficultés.

Avril

Comptant notamment un nombre d’entreprises exportatrices en recul et une augmentation du nombre de brevets déposés, le bilan économique du quinquennat de Nicolas Sarkozy est mitigé. La santé financière du pays est au cœur des échanges entre candidats. L’industrie constitue une priorité, la comparaison avec le dynamisme des entreprises allemandes étant de mise. Business & Marchés entame pour sa part une série sur les dispositifs de co-innovation.

Mai

Les agriculteurs font eux aussi preuve d’innovation, le secteur étant au centre de l’actualité suite à l’adoption de nouvelles directives destinées à renforcer la sécurité alimentaire mondiale. François Hollande est quant à lui élu président de la République. Les réseaux sociaux ont constitué un point fort de sa campagne, l’usage de l’emailing marketing ayant également permis de mobiliser ses électeurs: Business & Marchés propose une tribune sur ce thème.

Juin

Avant les législatives, marquées par une vague rose, le gouvernement nouvellement formé s’emploie à déminer certains dossiers sensibles; la CGT dévoile une liste de plans sociaux pouvant potentiellement générer la destruction de 45.000 emplois. Les difficultés de Doux font la Une de l’actualité. La distribution spécialisée souffre pour sa part de la concurrence des sites Internet marchands, proposant les mêmes produits à des prix moins élevés. Surcouf tire la sonnette d’alarme, mais fermera définitivement ses magasins début novembre.

Juillet/Août

46 % des Français n’ont pas les moyens de partir en vacances. La saison estivale s’ouvre difficilement, la restriction des budgets alloués aux vacances et les plans sociaux mis en place par certains acteurs du secteur marquant l’actualité. Le camping monte pour sa part en gamme, attirant une clientèle plus aisée financièrement. Les reports d’introductions en Bourse se multiplient en Europe, les pays émergents se distinguant par leur capacité d’attrait. Un conflit ayant pour objet la question des salaires dérape en Afrique du Sud.

Septembre

Les habitudes de consommation évoluent: les petits formats, initialement destinés aux marchés émergents, se développent sous la houlette des géants de l’agroalimentaire. La réduction de la part du nucléaire dans la production française d’énergie, promise par François Hollande, fait polémique: la fermeture de la centrale de Fessenheim, en Alsace, se précise. Les laboratoires pharmaceutiques sont quant à eux confrontés à l’allongement de la liste de médicaments déremboursés ainsi qu’à une contraction de leurs marges. La poussée des médicaments génériques est également en cause.

Octobre

Les patrons de TPE-PME n’entrevoient pas d’amélioration de la situation économique: ils estiment que la situation a empiré au cours de l’été et ne prévoient pas d’investir. Les grandes entreprises ne sont pas non plus épargnées par la crise: Carrefour annonce, parallèlement à des mesures de relance, l’instauration d’un plan de départs volontaires. Malgré ce contexte morose, Unibail-Rodamco inaugure le centre commercial So Ouest, conçu comme une riposte à l’Internet. En proie à la crise, les professionnels de l’immobilier d’entreprise se recentrent quant à eux sur quelques actifs de qualité, tandis que l’investissement à long terme est toujours préconisé pour les particuliers.

Novembre

L’ouragan Sandy interrompt momentanément la campagne pour l’élection présidentielle américaine. A l’instar des élections françaises, celle-ci est axée sur l’économie, l’emploi et le déficit budgétaire étant au centre des débats. Barack Obama est réélu face à Mitt Romney. En Europe, les plans d’austérité sont à l’origine de la colère de nombreux manifestants, l’Espagne, la Grèce et l’Italie constituant les pays les plus actifs. Le président du Conseil italien Mario Monti, qui a démissionné en décembre suite à l’hypothèse d’un retour en politique de Silvio Berlusconi, explique que son pays se redresse.

Décembre

Les conséquences de l’affaire Florange se font toujours sentir. Avec la signature, fin novembre, d’un accord controversé entre Arcelor Mittal et l’Etat, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, favorable à une nationalisation du site, est désavoué, mais les Français estiment que l’Etat est dans son rôle lorsqu’il intervient en cas de fermeture d’entreprises. Six nouvelles chaînes font leur apparition sur la télévision numérique terrestre, en haute définition. Leur modèle économique tient compte du recul du marché publicitaire. Enfin, Burger King revient en France.

Les articles les plus lus de l’année

Business & Marchés, qui a gagné 26,5 % de visiteurs uniques depuis le début de l’année, a notamment progressé au moyen de quelques articles remarqués.

Rendez-vous en 2013 pour une nouvelle année d’actualité entrepreneuriale et financière. Joyeuses fêtes !
Publié dansDossiersEconomie