La sélection de la rédaction

Dans ces bars d’hôtels 5 étoiles, on passe à l’heure du dessert

2 min de lecture
Cocktail dessert : Tiramisu - l’InterContinental Paris Le Grand

Tiramisu, espresso martini revisité, Mont Blanc : à l’InterContinental Paris Le Grand, au Sofitel Paris Baltimore et chez Maison Proust, des inspirations desserts dans des bars d’hôtels parisiens 5 étoiles.

Les bars d’hôtels ne sont pas ouverts qu’à l’heure de l’apéritif. Dans le 9ème arrondissement de Paris, les bartenders de l’InterContinental Paris Le Grand ont élaboré des cocktails pensés comme des desserts, à l’instar du Tiramisu (22 euros). “Un drink d’after dinner, gourmand, pour terminer la soirée, quand on hésite entre un dessert et un cocktail”, illustre Marion Lemonnier, première barmen.

La recette : un espresso ristretto, deux cuillères à entremet de mascarpone, une cuillère de crème fraîche, 1cl de sirop de chocolat-cookie, 5cl de Frangelico (liqueur à base de noisettes). Du cacao amer est saupoudré. Le cocktail, élégant, est d’emblée très pâtissier. Le Frangelico apporte des notes de noisette, et a été préféré à l’amaretto. Ce côté biscuité, très savoureux et rassurant introduit la dégustation, avant une fin de bouche finement amère. “J’ai débuté dans l’hôtellerie-restauration par la pâtisserie”, ajoute Marion Lemonnier, qui avait également créé un cocktail tarte au citron meringuée.

Café et crème glacée sont de sortie

Dans le 16ème arrondissement de Paris, le Sofitel Paris Baltimore Tour Eiffel a pour sa part refondu son offre F&B en octobre dernier, sous le nom de Lordy’s Paris Club. Un restaurant à la croisée d’influences new-yorkaises, londoniennes et françaises jouxte le bar, dont la carte compte 11 cocktails (dont deux sans alcool) imaginés par les consultants de PSC Hospitality et mis en musique par l’équipe du chef barman Lilian Karaula.

Cocktail Espresso Martini et sundae - Lordy's Paris Club

Espresso darling & Lordy’s sundae

Coup de cœur pour l’Espresso darling (vodka Belvédère, Suze, bitter cardamone, espresso). “Nous avons essayé de relever davantage le goût de l’Espresso Martini, indique Lilian Karaula. Très marqué par la vodka, le cocktail (20 euros) se distingue également par l’amertume conférée par la Suze. Un moyen efficace d’apporter du punch à ce grand classique du cocktail. Au moment de l’after dinner, même si on regrettera que la cuisine ferme tôt, on se délectera également du grand Lordy’s sundae (14 euros), une crème glacée yaourt nappée de fruits de saison, incroyablement gourmande et rassasiante.

Un Mont Blanc version cocktail

Cocktail dessert : Mont Blanc - Maison Proust

Mont Blanc

Pour les oiseaux de nuit, une virée dans le 3ème arrondissement de Paris s’impose au bar de l’hôtel Maison Proust, dirigé par Pierrick Baudry. Dans ce salon à mi-chemin entre un boudoir et une bibliothèque, pensé en hommage à Marcel Proust, on ne fait pas l’impasse sur le Mont Blanc (20 euros), dont la dégustation débute à l’aide d’une cuillère : cognac, crème de marrons, liqueur Le Birlou, chantilly, citron vert, mûres.

Un plaisir coupable qu’il est possible de compléter avec l’un des cocktails signatures de la maison, la Madeleine de Proust (vodka infusée à la vanille, Grand Marnier, amaretto Adriatico, pineau des Charentes, jus de citron) ou bien par une tarte au citron meringuée revisitée (vodka aux agrumes, liqueur de yuzu, limoncello, jus de citron, chantilly, citron vert).

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2787 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Cocktails : au Mandarin Oriental Paris, Alex Francis et Barney O'Kane cultivent l'esprit made in France

Au Mandarin Oriental Paris, le bar du palace fait la part belle à un menu printanier signé Alex Francis et Barney O’Kane, ex-Little Red Door. “Season : saison” reprend des points forts du duo, le “made in France” et le prébatching.
Entreprises

A la microbrasserie Patoche, à Paris, un nouveau brasseur et des bières pour le printemps

Jérémie Normand a rejoint l’équipe de la microbrasserie Patoche comme brasseur. La gamme de bières est fréquemment renouvelée, en plein cœur de Montmartre, à Paris.
EntreprisesIndustrie

A Paris, la Distillerie de l’Arbre sec fait ses premiers pas

Nichée dans le 1er arrondissement, la Distillerie de l’Arbre sec enrichit le paysage parisien des fabricants de spiritueux, en se concentrant sur ses gins à son démarrage.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter