ÉconomieEntreprises

Stephan Tenhaef (Bacardi Martini): “les bars doivent s’adapter à une nouvelle normalité”

3 min. de lecture
Cocktails au bar - Bacardi Legacy

Président de Bacardi Martini France, Stephan Tenhaef revient sur le début de la saison estivale dans les bars. D’après une enquête réalisée pour le groupe, connu pour la vodka Grey Goose, le gin Bombay Sapphire ou le whisky Dewar’s, 77% des Français prévoient de consommer un cocktail hors-domicile cet été. Ils souhaitent se retrouver en famille ou entre amis. Un point rassurant pour l’entreprise, qui s’emploie à poursuivre ses actions de soutien à la communauté du bar, en plus de l’initiative “Raise your spirits” lancée durant le confinement.

Stephan Tenhaef - Bacardi Martini France

Stephan Tenhaef

Comment avez-vous observé la reprise de l’activité dans le circuit cafés-hôtels-restaurants ?

Nous continuons d’assister à une période vraiment difficile pour nos partenaires commerçants. Nous continuons notre soutien, afin de faire tout ce que nous pouvons pour les aider à traverser cette crise et à en sortir plus forts. Les propriétaires de bars et les barmans doivent s’adapter à une « nouvelle normalité » qui oblige à continuer de travailler avec des capacités de présence réduites et des restrictions sanitaires mises en place. Ce soutien que nous leur apportons comprend notamment des conseils sur la façon de limiter les contacts entre les barmans et les clients en utilisant des systèmes de commande intégrés. Par ailleurs, ils pourront également récupérer des informations pour prendre part à de nouvelles opportunités commerciales en proposant des cocktails à emporter.

Quelles demandes observez-vous chez les particuliers cet été ?

Nous avons récemment conduit une étude afin de comprendre les tendances cocktails que nous pouvons nous attendre à voir cet été. Les résultats mettent en lumière les nouveaux comportements émergeant suite au confinement. Tous les résultats indiquent un été de socialisation comme nous n’en avons jamais vu auparavant. Deux personnes sur cinq envisagent de rester en France tout l’été, tandis que plus des trois quarts des personnes interrogées ont déclaré qu’ils prévoyaient de siroter un cocktail à l’extérieur de leur maison dans le cadre de leurs vacances d’été. Ainsi, les garden-parties, les rencontres dans les parcs ou sur les plages seront au cœur des habitudes ces prochaines semaines.

Quels cocktails sont plébiscités ?

Les résultats indiquent également que les gens recherchent la commodité, la facilité, lorsqu’il s’agit de prendre des cocktails à l’extérieur, ce qui signifie que le simple cocktail spritz et les options prêtes à servir sont de véritables tendances. A travers l’étude que nous avons menée, nous avons également demandé quels étaient les cocktails préférés pour l’été. Le mojito est plébiscité à 49% viennent ensuite les cocktails sans alcool (32%), la piña colada (27%) et des cocktails glacés (24%). L’échantillonnage français de l’étude prévoit de satisfaire leur envie de voyager cette année en organisant des rassemblements mettant en avant une cuisine sur le thème de leurs destinations de vacances préférées. Le Mexique (15%) et les Antilles (12%) étaient des thèmes populaires, avec en tête l’Espagne et l’Italie (32% chacun), donc margaritas et piña coladas avec Patrón Tequila et Bacardí seront certainement populaires au cours des prochains mois.

Des outils pour prendre le pli des cocktails à emporter

Quels sont les besoins exprimés par les bartenders et les patrons de bars ?

Un des grands changements dans le monde des cocktails à la suite du confinement est l’émergence du cocktail à emporter. Alors que de plus en plus de gens choisissent de passer leur temps à se socialiser en plein air cet été, les cocktails à emporter sont à la hausse, comme moyen simple et pratique de prendre un cocktail de qualité, tout en soutenant également les bars locaux. Ce mois-ci, nous avons lancé une nouvelle plate-forme en ligne appelée « Bring the Bar Home », proposant des outils dont les bars ont besoin pour se lancer ou se perfectionner dans la vente de cocktails à emporter (ou en livraison), y compris la conception d’autocollants gratuits, des conseils sur les recettes de cocktails pour le dosage et un accompagnement sur les réseaux sociaux.

Quel bilan tirez-vous des nombreuses initiatives prises durant le confinement ?

Cette période a sans aucun doute placé de nombreux défis sur notre chemin et continuera de le faire pendant encore un certain temps. Bacardi existe depuis 158 ans, et durant tout ce temps, nous avons été également confrontés à des situations difficiles que nous ne pouvions pas prévoir. Nous sommes reconnaissants que nos marques soient bien connues des professionnels et du grand public et soient reconnues pour leur qualité, ce qui est rassurant. Sur le plan personnel, il a été extrêmement gratifiant de fournir un soutien à la communauté des bars. Nous sommes un groupe familial et faire ce qu’il est nécessaire est dans notre ADN, nous avons donc un plan à long terme qui a été mis en place, et nous continuerons d’adapter notre soutien pour aider ceux qui en ont le plus besoin jusqu’à ce que notre industrie soit de nouveau en pleine santé.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2214 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Un nouveau whisky et une nouvelle brand ambassadrice pour Ninkasi

A l’approche de la réouverture des bars, Ninkasi poursuit son développement. Au programme : l’arrivée de Lilya Sekkal en tant que brand ambassadrice, le lancement d’un nouveau whisky, une carte cocktails repensée et une levée de fonds.
EntreprisesIndustrie

Avec des vins, bières et spiritueux alternatifs, Le Petit Béret développe le segment sans alcool

Depuis six ans, Le Petit Béret creuse son sillon sur le segment du sans alcool (vins et bières). Des produits proches des…
Économie

Près de Bordeaux, Maison Mounicq s'attèle à développer une gamme innovante de spiritueux

Maison Mounicq se lance dans le gin. Une nouvelle étape de son développement, après la vodka et le whisky.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.