EntreprisesServices

Disneyland Paris se prépare aux échéances post-réouverture

4 min. de lecture
Disneyland Paris - Parc Disneyland - Juillet 2020

En attendant sa réouverture, Disneyland Paris est le théâtre de plusieurs chantiers (château, attractions, Walt Disney Studios…) Focus sur les projets du resort de Marne-la-Vallée.

Comme l’an dernier, c’est confiné que Disneyland Paris fête son anniversaire. Ouvert le 12 avril 1992, le Parc Disneyland voit actuellement se multiplier plusieurs chantiers, certains entamés avant la deuxième fermeture d’octobre 2020, d’autres entamés après, qui lui permettront de mieux accueillir ses visiteurs. Point emblématique de ces projets, la rénovation du château de la Belle au bois dormant, annoncée il y a plusieurs mois. Il fait l’objet d’une prise en charge par neuf entreprises. “Les équipes Walt Disney Imagineering et Construction font appel à des spécialistes français reconnus dans le domaine de la restauration de monuments historiques”, indique l’entreprise de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne).

Parmi les chantiers qui avaient débuté avant le premier confinement, la rénovation d’envergure de l’attraction Buzz Lightyear Laser Blast, ouverte en 2006 à l’ancien emplacement du Visionarium, vient de s’achever. L’intégralité de la façade a été transformée. Les peintures ont été refaites, les effets lumineux modifiés (intérieur et extérieur), des éclairages à LED posés, et les cibles (le parcours consistant à accumuler le maximum de points) remplacés. A Frontierland, l’attraction Indiana Jones et le temple du péril a pour sa part bénéficié d’un changement du moteur du lift (la montée mécanique) afin de “mieux gérer la vitesse de montée” des trains. Une modification qui semble plaire aux fans de la première destination touristique d’Europe, si l’on en croit les commentaires sur la page dédiée aux porteurs de passeports annuels.

Le parc Walt Disney Studios en chantier

Disneyland Paris distille également quelques éléments sur deux chantiers majeurs pour son développement. Initialement prévue en juin 2020, l’ouverture du Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel pourra prochainement avoir lieu, les travaux s’achevant. “Permettez-moi de dire que j’ai été époustouflée par toute la créativité, l’innovation et la narration immersive que j’ai vues lors de ma visite sur le chantier”, s’enthousiasmait il y a quelques mois, sur son compte Instagram, la présidente de Disneyland Paris, Natacha Rafalski. L’établissement quatre étoiles accueillera plus de 300 œuvres issues de l’univers Marvel. Cinquante artistes ont été mis à contribution.

Autre projet d’envergure – et non des moindres – l’extension-rénovation du parc Walt Disney Studios, qui fêtera son vingtième anniversaire en 2022. A brève échéance, l’attraction Cars Road Trip, née de la reconfiguration de l’ancien Studio Tram Tour, doit ouvrir ses portes. “Notre travail pour la destination est probablement ce qui nous a permis de mieux nous en sortir que la plupart des entreprises de notre secteur”, note, dans un communiqué de Disneyland Paris, Christophe Gomy, codirigeant de la carrosserie industrielle Carolaux-Paradis, situé à proximité immédiate des parcs, à Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne). Basée à Collégien, la PME Axyon a, elle, contribué à la transformation d’un camion américain. Une grue de 250 tonnes a été nécessaire à son installation. Studio D doit aussi ouvrir ses portes, à une date encore inconnue. Cette ”fabrique des rêves” doit permettre d’améliorer l’offre de spectacles du parc.

A moyen terme, c’est l’Avengers Campus, situé à l’emplacement de l’ancien land Backlot, qui doit prendre forme avec notamment une version remaniée de Rock’n Roller Coaster (auparavant avec Aerosmith). “Lors de ma visite, j’ai été fasciné par le sens de la créativité et de l’innovation mis en avant pour former la prochaine génération de héros”, a pour sa part indiqué Natacha Rafalski lors de la publication de photos prises il y a quelques mois au parc américain Disney California Adventure, dans un land similaire à celui qui doit être construit à Marne-la-Vallée. En Californie, il sera accessible dès le 4 juin 2021.

De nouveaux enjeux RH

En attendant sa réouverture, Disneyland Paris doit par ailleurs faire face à des enjeux liés aux ressources humaines, avec le passage à l’activité partielle de longue durée et un projet de développement des CDI permutables, permettant à certains cast members d’acquérir plusieurs compétences métiers. Un accord de rupture conventionnelle collective avait par ailleurs été lancé en janvier dernier, portant sur un maximum de 1052 personnes. Sont notamment concernés des emplois touchés par la refonte de l’offre de spectacles (avec l’arrêt de Moteurs action et du Wild west show), par la transformation digitale, ainsi que des postes opérationnels et techniques.

Pour permettre le renouvellement des effectifs sur des métiers en tension, après de premières initiatives dans le domaine de la restauration, Disneyland Paris s’apprête par ailleurs à ouvrir en septembre prochain, avec le lycée Maurice Rondeau de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), une classe de Bac pro Maintenance des équipements industriels. Les apprentis passeront deux ans entre les deux sites de Marne-la-Vallée. “Quand il s’agira de trouver la panne sur une attraction, de voler au secours de l’un de nos hôtels ou encore de permettre que le spectacle se déroule dans les meilleures conditions techniques possibles”, ces nouveaux cast members devront intervenir.

Des nouveautés à venir

Giona Prevete et Natacha Rafalski - Château de la Belle au Bois dormant en travaux - Disneyland Paris (2021)

Giona Prevete et Natacha Rafalski présentent le chantier du château.

Ce lundi 12 avril, Disneyland Paris a communiqué, dans une vidéo, des détails sur la future réouverture. Le château est donc bien sous échafaudages, bâché en trompe-l’œil (capture d’écran). L’attraction Cars Road Trip sera accessible dès la réouverture. Des apparitions surprises de personnages (dont certains seront dotés de nouveaux costumes) seront programmées. De nouveaux points dédiés aux selfies, dont un à Videopolis, seront installés, avec les personnages Star Wars. Une nouvelle bande-son accompagnera les visiteurs. Un train regroupant plusieurs personnages défilera. Les cast members du Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel seront, eux, dotés d’un name tag à l’effigie de l’établissement.

Photo de couverture : en juillet 2020, au Parc Disneyland.

2296 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

[Vidéo] Disneyland Paris renouvelle sa parade de Noël et reprend ses spectacles

En novembre, Disneyland Paris lancera une nouvelle parade (“Mickey et sa parade étincelante de Noël”), avant le retour de son traditionnel show de fin d’après-midi. D’autres nouveautés ponctueront l’automne-hiver des parcs de Marne-la-Vallée.
EntreprisesServices

Avec Peur sur le Parc, le Parc Astérix réussit sa saison d'Halloween

Les visiteurs sont au rendez-vous pour Peur sur le Parc, l’impressionnant dispositif du Parc Astérix pour Halloween, de retour cette année dans sa version complète.
EntreprisesServices

30 ans, ambassadeurs, CDD pour Halloween : rentrée chargée pour Disneyland Paris

Disneyland Paris a révélé le logo de son trentième anniversaire. La destination de Marne-la-Vallée va aussi se doter d’un nouvel ambassadeur. Des ajustements viennent par ailleurs d’être opérés à Walt Disney Studios.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter