Aller au contenu

Comment Disneyland Paris a créé ses spectacles du 25ème anniversaire

Pour son vingt-cinquième anniversaire, Disneyland Paris a lancé une nouvelle parade, des spectacles mettant à l’honneur Mickey et les princesses, ainsi qu’un nouveau show nocturne. Entretien avec leur metteur en scène, Emmanuel Lenormand.

Cette année, Disneyland Paris fête son vingt-cinquième anniversaire. A cette occasion, le resort propose une nouvelle parade, «Disney stars on parade», jouée tous les après-midis, et propose deux spectacles événementiels joués face au château de la Belle au bois dormant. Les supports de communication dédiés à cette saison ont également été déclinés sur tous les fronts – affichage, bannières, costumes, print, merchandising… Emmanuel Lenormand, metteur en scène, présente ces nouveautés.

La famille des personnages Disney est très présente dans la nouvelle parade « Disney Stars on Parade »: comment avez-vous souhaité les mettre à l’honneur?

Disney Stars on Parade - Mickey - Disneyland Paris
Photo: Disneyland Paris

Disney Stars on Parade - Disneyland Paris

Disney Stars on Parade - Disneyland Paris

Disney Stars on Parade - Disneyland Paris

Lorsque l’on commence à travailler sur une nouvelle saison, on commence avec des brainstormings. Tous les personnages principaux sont mis en avant, la Walt Disney Company ayant la chance de disposer d’un patrimoine incroyable. Quand on écrit une parade, on écrit d’abord une histoire : il s’agit un voyage initiatique à travers les dessins animés Disney, en faisant des choix. Mickey et Minnie sont désormais transposés, dans la parade, dans un univers steampunk et proche de celui de Discoveryland, avec une allégorie du voyage. On passe du Livre de la Jungle au Roi Lion en passant par Némo (une production Pixar, ce qui représente une nouveauté pour nous), jusqu’au dragon doté d’une impressionnante machine. Il s’agit d’une chevauchée fantastique, pour finir sur le monde de Frozen. Nous réalisons des enquêtes tous les jours, et on sait qu’une des priorités de nos visiteurs, avec les attractions, est de rencontrer les personnages. Notre premier souci est de savoir quelle histoire nous allons raconter.

A contrario, Mickey n’intervient pas tout au long nouveau spectacle «Mickey presents : happy anniversary Disneyland Paris», organisé face au château.

Mickey ouvre la parade, et il fait la surprise aux visiteurs d’apparaître à la fin du spectacle. L’idée est d’évoquer l’univers de tous les lands de Disneyland Paris, en faisant monter la tension jusqu’à l’arrivée de Mickey. Nous avons aussi rendu la scène plus festive, avec des couleurs plus scintillantes. Le théâtre du château n’est un lieu plus difficile à travailler qu’un autre. En revanche, nous avons le souci de devoir jouer par tous les temps, et depuis le 25 mars, nous avons eu un printemps magnifique ! Les spectacles constituent un moment important dans la journée d’un guest, d’où l’idée d’une journée de spectacles non-stop, sans files d’attentes, avec «L’étincelante valse des princesses» sur la même scène.

Comment avez-vous fait évoluer le spectacle nocturne, «Disney Illuminations»?

Disney Illuminations - Disneyland Paris

Entre 2012 et 2017, à travers «Disney Dreams», Peter Pan était le maitre de cérémonie. Nous sommes retournés aux fondamentaux avec Mickey. Mickey Mouse nous permet de créer encore plus de contrastes et de surprises avec Star Wars ou Pirates des Caraïbes. Encore une fois, on raconte une histoire. Nous sommes attentifs aux retours de nos visiteurs, et ce afin de plaire au plus grand nombre. Je suis présent depuis 1988, et il ne faut pas se contenter de souhaits, mais aller au-delà des imaginations des guests. De plus, les technologies ont changé. C’est surtout le mapping qui a beaucoup évolué depuis 2012. Tout a été retravaillé : sons, lumières, effets de laser et pyrotechniques, etc.

De quelle manière assurez-vous la cohérence visuelle des différents supports pour le 25ème anniversaire?

On travaille avec le marketing, le merchandising, le food et les autres services du resort. Nous devons avoir une cohérence et raconter la même histoire, en fixant une même année dans le temps. Quand vous achetez la peluche de Minnie, elle a le même costume qu’en tant que personnage; à l’hôtel, votre tablette de chocolat est bleue ; les fleurs le sont aussi… On a la chance d’être entourés de gens impliqués sur le projet, et nous commençons par des séances de réunion, de prototypage, en se donnant aussi l’opportunité de retravailler nos projets. Au lendemain du vingtième anniversaire, nous avons tout de suite commencé à travailler sur le vingt-cinquième anniversaire. Il faut que tous les acteurs du projet soient au rendez-vous durant l’année des festivités.

Le spectacle «La forêt de l’enchantement» fait son retour: quelles sont les nouveautés?

Nous avons appris beaucoup de choses lors de la première saison, et nous avons ajouté beaucoup d’écrans sur la scène du Chaparral Theater. Les technologies avancent à pas de géants ! L’idée est de mieux traverser chaque dessin animé. Nous avons aussi recruté un nouveau chorégraphe, arrivé avec son expertise.

Publié dansEconomieEntreprises