ÉconomieEntreprisesServices

“Les agences de design font preuve de résilience”, souligne Delphine Dauge, de l’Association Design Conseil

2 min de lecture

Depuis 1988, l’Association Design Conseil regroupe les grandes agences de design. Sa présidente, Delphine Dauge, fait le point sur l’actualité du secteur et sur son adaptation au contexte économique actuel.

Business & Marchés — Quel est le rôle de l’ADC ?
Delphine Dauge — L’Association Design Conseil (ADC), que je dirige avec les membres du bureau, regroupe 37 des grandes agences de design françaises depuis 1988. Ses rôles majeurs sont de représenter les agences de design françaises, de promouvoir les métiers du design en France et l’image des agences françaises à l’international, ainsi que d’encourager rencontres et échanges entre professionnels du design. L’ADC souhaite valoriser la capacité d’anticipation et de vision en amont du design mais aussi l’ambition du design d’être un levier de création de valeur à court, moyen et long terme. Elle s’attache à montrer à toutes les entreprises françaises quelle que soit leur taille, que la force de leur marque repose sur le design.

Comment se porte le marché des agences de design actuellement ?
La relance est confirmée, les marques ont retrouvé leurs niveaux de chiffres d’affaires de 2019, les agences aussi, les grands projets de refonte de marques, de repositionnement montrent bien cet optimisme. La situation économique, avec une inflation qui impacte le pouvoir d’achat, a une incidence sur les projets de packaging des marques de grande consommation. Le développement des marques distributeurs fait évoluer la façon dont les agences organisent leur activité. Les agences font preuve de résilience.

Quels sont les projets de l’ADC pour cette année ?
Depuis trois ans, j’anime le bureau de l’ADC avec Oriane Tristani (Landor) Simon Bouanich (Pulp), Pierre Nabhan (JoosNabhan), Raphaël Henry (ArtFeelsGood) et Jerome Lhermenier (Futurebrand). Nous organisons des rencontres créatives comme “In design we trust”, sur des sujets tels que la liberté, le chaos, où les créatifs de toutes les agences viennent exprimer leur créativité, et nous produisons des podcasts. Nous animons les échanges entre professionnels du secteur à travers des réunions métiers, des ateliers thématiques sur des sujets de droits, de création, l’intelligence artificielle… Nous menons des études sur les compétitions, les salaires et les talents, la parité, la démarche RSE. Nous avons créé une commission “Design for Impact” pour aider les agences à progresser dans leur démarche RSE et leur certification.

“Le design est force de proposition en matière de transformation des usages et des produits”

Quelle va être l’évolution du marché des agences en 2024 ?
Les grandes tendances qui vont faire évoluer notre métier et structurer fortement notre approche, sont celles de l’interaction digitale au cœur de l’expérience de marque, du développement de l’intelligence artificielle, l’utilisation de la réalité virtuelle pour l’ensemble des projets de design, territoire de marque, environnement, produits. Le design est force de proposition en matière de transformation des usages et des produits, l’utilisation de matériaux durables, la création de nouveaux comportements sont au centre des préoccupations des marques de services et de consommation.

Dans cet environnement, comment doivent se positionner les marques ?
La marque est interactive, en mouvement, notre force est de mettre la marque au centre du projet d’entreprise, de piloter l’ensemble des points de contacts du parcours client pour apporter valeur et cohérence. La demande de très grande personnalisation va faire évoluer la façon de piloter la marque en ciblant des communautés.

2797 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.
EntreprisesIndustrie

“Bulles de Ruche passe de la phase de lancement à celle des volumes”, explique Marc-Antoine Fulconis

Après avoir levé 1 million d’euros fin 2023, Bulles de Ruche accélère son développement. Créée en 2020, cette start-up parisienne (6 personnes) spécialisée dans la création et la vente de boissons innovantes à base de miel s’apprête à renouveler le packaging de ses différentes références à l’été 2024, Année durant laquelle elle compte atteindre les 100 000 bouteilles d’hydromel, sa boisson phare.
ÉconomieEntreprisesServices

"Les hôtels ne doivent plus faire l'impasse sur leur offre F&B", estime Hakim Belkacem, de PSC Hospitality

Hakim Belkacem, le directeur de PSC Hospitality, accompagne ses clients pour développer et déployer des concepts food & beverage dans l’hôtellerie, la restauration et les clubs.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter