EntreprisesServices

L’expédition immersive en VR Mondes disparus, signée Eclipso et Excurio, arrive à Paris

3 min de lecture
Mondes disparus - Expédition immersive en réalité virtuelle avec le MNHN

A Paris, la salle de réalité virtuelle d’Eclipso accueille désormais “Mondes disparus”, un film immersif dédié à la découverte de l’histoire du vivant, en plus de “L’horizon de Khéops”.

“Une expédition immersive de 3,5 milliards d’années”, telle est la promesse de Mondes disparus. Cette expérience à vivre en réalité virtuelle peut être suivie depuis le 5 juillet 2024 à Bercy Village, dans le 12ème arrondissement de Paris, au sein de l’une des salles dédiées d’Eclipso. Dans le giron d’Otium Leisure, ce réseau de lieux dédiés aux parcours en réalité virtuelle a essaimé dans la capitale (depuis octobre 2023), à Lyon depuis novembre 2022, à Bordeaux depuis le mois de février 2024, à Londres (octobre 2023) et aux Etats-Unis (Atlanta depuis avril et New York en août).

Salle de réalité virtuelle d'Eclipso à Bercy Village

Les motifs de la salle (ici, à Paris) sont conçus pour aider au repérage des casques de réalité virtuelle.

Après Bordeaux (Gironde), Lyon (Rhône) et Londres (Royaume-Uni), il est donc possible, à Paris, de chausser un casque et de déambuler dans une salle prévue à cet effet pour remonter le temps à travers l’exploration graphique, accompagné d’un guide virtuel, de la biodiversité du passé, dinosaures compris.

Mondes disparus, une coproduction avec le Muséum national d’histoire naturelle

”Nous sommes une trentaine de scientifiques à être intervenus sur le projet, en choisissant différents paléo-paysages en fonction des centres d’intérêt de chacun. Nous avons listé des espèces principales et secondaires qui devaient figurer dans cette exploration en fonction des époques traversées”, illustre Sylvain Charbonnier, directeur adjoint du laboratoire de paléontologie et commissaire scientifique au Muséum national d’histoire naturelle, où a précédemment été proposé le film.

L’institution est coproductrice de Mondes disparus, dont l’histoire est centrée sur l’évolution de la planète et du vivant. “Le Muséum national d’histoire naturelle a ouvert une salle dédiée à la réalité virtuelle en 2007. Nous avons ensuite découvert en 2018 la version bêta de L’horizon de Khéops, une autre production d’Excurio. Il a fallu acculturer l’équipe à ce nouveau format, et nous avons décidé en 2021 de lancer un projet d’expédition immersive sur le thème de l’histoire de la vie, l’un de nos fondamentaux”,  ajoute Stéphanie Targui, chargée de mission innovation audiovisuelle et numérique.

Un précédent succès avec L’horizon de Khéops

Mondes disparus a été élaboré par Excurio. Créée il y a 19 ans, cette entreprise parisienne de 70 personnes historiquement spécialisée sur la production de films en réalité virtuelle pour les institutions culturelles et les maisons de luxe a fait pivoter, en 2022, son activité vers le segment grand public. Eternelle Notre-Dame ou Un soir avec les impressionnistes (actuellement au Musée d’Orsay) figurent parmi ses réalisations, toujours conçues sur un format de 45 minutes. Une salle d’un minimum de 500 mètres carrés doit être disponible. Les circuits sont adaptés à la morphologie de chaque lieu.

Déjà proposé à Lyon, à Bordeaux et à Londres, le parcours Mondes disparus a remporté un taux de satisfaction de 97%, se satisfont les responsables d’Excurio et d’Eclipso. 40% des visiteurs lyonnais avaient déjà franchi les portes de la salle d’Eclipso, pour découvrir L’horizon de Khéops, un parcours en réalité virtuelle à travers le plateau de Gizeh. Cette promenade est saisissante, permettant de se balader à travers les pyramides d’un point A à un point B, en ayant notamment l’impression de franchir des obstacles. Les deux films sont proposés concomitamment dans la salle parisienne d’Eclipso, au prix de 25 à 32 euros par personne.

Un futur projet à Val d’Europe

Prochaine étape pour Otium Leisure, spécialisé dans la conception et l’exploitation d’enseignes de loisirs indoor (et qui appartient à Otium Capital, le fonds d’investissement dirigé par Pierre-Edouard Stérin): la participation à un centre de loisirs de 13 000 mètres carrés baptisé Imagipark.

Situé dans l’ancien magasin Castorama adjacent au centre commercial Val d’Europe, à Serris (Seine-et-Marne), il contiendra notamment une salle d’Eclipso, un action game Fort Boyard Aventures ou bien un restaurant immersif du groupe Ephemera, pour une ouverture prévue au premier trimestre 2025. Les trampolines de Kojump et les activités de karting et de bowling de Speed Park seront aussi de la partie.

2818 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

On a testé Uber Bubbles, l’escapade en Champagne chez Mumm et Perrier-Jouët signée du géant des VTC

Cet été, Uber vous emmène en Champagne. Un package nommé Uber Bubbles, en édition limitée, pour déjeuner chez Perrier-Jouët et visiter les caves de Mumm tout en rentrant à bon port à Paris.
EntreprisesServices

Avec O’Sullivans, le shuffleboard, un jeu innovant de palets, débarque à Paris

Shuffled, un espace de loisirs indoor dédié au shuffleboard, un jeu de palets, ainsi qu’aux fléchettes, vient d’ouvrir à Boom Boom Villette, à Paris, sous la houlette du groupe O’Sullivans.
Entreprises

Disney Village, hôtels, parc: tout savoir sur les futurs travaux de Disneyland Paris

Disneyland Paris a annoncé intensifier la transformation de Disney Village, repenser le ranch Davy Crockett sur le thème des Castors juniors et apporter des ajustements au Disneyland Park.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter