EntreprisesIndustrie

Dry January: avec Atopia, William Grant & Sons se lance dans les spiritueux no ABV

2 min de lecture
Atopia - Spiritueux sans alcool - William Grant & Sons France

Titrant 0,5%, Atopia, le nouveau spiritueux de William Grant & Sons, entre sur le marché développé par Seedlip et rejoint, depuis, par d’autres acteurs.

Une nouvelle boisson spiritueuse sans alcool. Après Seedlip (contrôlé en partie par Diageo), Ceder’s (distribué par Pernod Ricard) ou des lancements plus locaux comme Djin ou Jnpr en France, c’est au tour de William Grant & Sons d’entrer dans la danse.

En janvier 2021, Atopia fait son entrée sur le marché français chez Monoprix, avant de s’ouvrir au circuit CHR lorsque la situation le permettra. “Spiritueux sans alcool le mieux noté outre-Manche ainsi que le plus recommandé par les consommateurs” d’après le groupe (Glenfiddich, Sailor Jerry, The Balvenie…), Atopia (0,5%), lancé en juin 2019 au Royaume-Uni, promet, lorsqu’il est consommé avec du tonic (5cl de spiritueux, 15cl de tonic), un cocktail avec 75 fois moins d’alcool qu’un gin tonique standard.

Un argument de poids dans un contexte d’essor, chaque année, du “dry january”, et à la recherche constante des barmans de produits permettant de proposer des alternatives crédibles dans leurs établissements. “Les bars à cocktails et les établissements pointus en mixologie seront bien évidemment les cibles prioritaires. S’ajoutent tous les bars et restaurants «prestige», tels que les hôtels et palaces, les établissements axés sur le bien-être et pionniers en matière de sans-alcool, ainsi que certains cavistes spécialisés”, confirme à Business & Marchés la filiale française de William Grant & Sons.

Des idées de cocktails

La maître-distillatrice du gin Hendrick’s, Lesley Gracie, a apporté son concours à l’élaboration d’Atopia. “Le principal défi fut de réussir à créer un spiritueux offrant à la fois du caractère, des saveurs familières mais aussi et surtout une vraie sophistication en bouche, le tout sans alcool”, poursuit William Grant & Sons France.

Avec Atopia Spiced Citrus, le groupe promet des notes d’agrumes et d’épices douces à la dégustation, grâce à l’apport d’extraits d’épices, de fleur d’oranger et d’absinthe : “William Grant & Sons a puisé dans toute son expertise en distillation afin de créer une nouvelle génération de spiritueux offrant une réelle alternative aux boissons alcoolisées et une expérience cocktail inédite.” Une autre référence, Wild Blossom, est déjà disponible sur le marché britannique.

Deux autres idées cocktails sont suggérées : Hibiscus & violet (3,5 cl d’Atopia Spiced citrus, 1 cl de sirop de violette, 1 cl de sirop d’hibiscus, 3,5 cl de jus de cranberry) et Lime & Ginger (5 cl d’Atopia Spiced Citrus, 1,5 cl de jus de citron vert et 6 cl de ginger ale). Les bouteilles de 70 cl sont vendues au prix de vente conseillé, en circuit off-trade, de 24 euros.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.
Entreprises

Jean-Charles de Castelbajac redécore 1664 Blanc pour la haute saison printemps-été

Avec un design signé Jean-Charles de Castelbajac et un cocktail créé par Rémi Massai, la bière 1664 Blanc compte asseoir son leadership au cours de la saison printemps-été.
EntreprisesIndustrie

“Bulles de Ruche passe de la phase de lancement à celle des volumes”, explique Marc-Antoine Fulconis

Après avoir levé 1 million d’euros fin 2023, Bulles de Ruche accélère son développement. Créée en 2020, cette start-up parisienne (6 personnes) spécialisée dans la création et la vente de boissons innovantes à base de miel s’apprête à renouveler le packaging de ses différentes références à l’été 2024, Année durant laquelle elle compte atteindre les 100 000 bouteilles d’hydromel, sa boisson phare.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.