Aller au contenu

Brooklyn Brewery tisse sa communauté de fans en France

Brooklyn Brewery a développé, sur le marché français, son réseau de distribution… et de fans. Trisha Castro, brand ambassador, a observé cet essor.

Depuis son lancement officiel sur le marché français en 2013, Brooklyn Brewery a pu renforcer sa communauté de fans, qui connaissaient déjà la marque créée en 1987.

L’entreprise y a progressivement diversifié sa gamme avec dix références (East IPA, Naranjito, Bel Air Sour, Black Ops, Pumpkin Ale à Halloween, Special Effects à 0,4% depuis mars…) distribuées par House of Beer, aux côtés de la lager, qui a impulsé le mouvement et reste le best-seller. Trisha Castro, brand ambassador France, nous en dit plus.

« En effet, en quatre ans de travail pour Brooklyn Brewery, je confirme qu’une communauté très fidèle s’est formée autour de la brasserie. Chaque année, lors de nos événements, je retrouve des visages familiers. Nous rencontrons des personnes qui reviennent l’année suivante avec leurs familles et amis, et qui sont même devenus mes amis, à force de les voir et de partager avec eux. C’est très plaisant ! », indique Trisha Castro.

Beer geeks et grand public

Tacos Invasion - Del Maguey et Brooklyn Brewery à la Candelaria, Paris
A la Candelaria, les brand ambassadors de Brooklyn Brewery et du mezcal Del Maguey animent l’été.

Brooklyn Brewery a développé plusieurs événements autour de la gastronomie et du food pairing, et s’est plus récemment rapproché des bartenders – cet été, une opération «Tacos invasion» a ainsi été proposée à la Candelaria, un bar à cocktails de renom dans le 3ème arrondissement de Paris. L’équipe du bar avait déjà conçu des cocktails, présentés en juin au salon professionnel Cocktails Spirits.

« Parmi nos fans, on retrouve tous types de profils, en passant par les «beer geeks» lorsque nous réalisons des évènements avec notre maître-brasseur Garrett Oliver. Les foodies, lorsque nous collaborons avec des chefs de renom tels que Bertrand Grebaut (Septime) ou Taku Sekine (Dersou) Mais aussi les «cocktails connaisseurs» lors de nos nombreuses collaborations avec des personnages de l’industrie tels que Carina Soto Velasquez (Quixotic Projects), Romain Llobet du mezcal Del Maguey, ou George Stevens d’Elephant Gin.

Pour autant, la marque vise aussi le grand public avec des bières plus accessibles et une distribution dans tous les réseaux, dont la GMS. « L’ADN de Brooklyn Brewery est tellement varié qu’il nous permet de toucher plein de personnalités et de centres d’intérêts, tous aussi différents que les fans que nous avons. »

Un univers urbain

Brooklyn Brewery s’appuie aussi sur son identité urbaine. «Nous collaborons depuis de nombreuses années avec des marques telles que Carhartt, Vans, Dr Martens, ce qui nous permet également de recruter des nouveaux adeptes. Sans oublier que nous sommes, depuis toujours, supporteurs des artistes. En ce moment par exemple, nous donnons un coup de main au festival de film de surf à Biarritz. Nous avons également une grosse communauté de cyclistes et de skateurs qui gravitent autour de la marque. Des gars qui partagent notre état d’esprit, et l’envie de passer des bons moments autour d’une bière, sans prise de tête ni prétention», ajoute Trisha Castro.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
La semaine prochaine : les fans des rhums Plantation

Publié dansEconomieEntreprises