Aller au contenu

[Vidéo] Brooklyn Brewery veut faire de l’effet avec sa bière sans alcool

Brooklyn Special Effects titre à 0,4°. Une bière sans alcool qui entend pourtant s’inscrire durablement dans le portefeuille de Brooklyn Brewery.

Pour lancer sa nouvelle référence, Brooklyn Brewery a fait le choix d’une campagne aux motifs résolument hypnotiques. Une manière de prouver que sa nouvelle bière ne laisse pas indifférent. « Dans les films, les effets spéciaux vous font croire que vous voyez l’incroyable. Avec Brooklyn Special Effects, vous allez goûter quelque chose d’incroyable : une délicieuse bière sans alcool », promet l’entreprise de New York. La bière titre à 0,4°, loin des taux affichés par certaines références de la marque.

Afin d’arriver à « faire de l’effet », l’équipe de Brooklyn Brewery a fait appel à une technique connue des beer geeks, le dry-hopping, qui consiste à ajouter du houblon à froid, après la première fermentation, dans l’objectif de gagner en arômes. « Nous utilisons une méthode de fermentation spécialement développée qui limite la quantité d’alcool créée, tout en permettant le développement de saveurs plus traditionnelles dans la bière », poursuit-elle. Les houblons Citra (très amers), Amarillo (aux arômes floraux et fruités) et Mosaic, eux aussi connus des amateurs de bière, font partie de la Brooklyn Special Effects.

L’American amber lager de Brooklyn Brewery a été commercialisée dans un premier temps en Suède, où la distribution d’alcool est très réglementée. Elle est disponible en France, distribuée par House of Beer, depuis le début du mois, en grandes et moyennes surfaces ainsi que dans le circuit cafés-hôtels-restaurants. D’autres pays, dont le Royaume-Uni, devraient suivre – les Etats-Unis seront servis plus tard. Des accords avec de la salade, du poulet rôti ou du fromage de chèvre sont recommandés.

La campagne publicitaire en vidéo :

Publié dansEconomieEntreprises