Aller au contenu

Ces entrepreneurs prouvent que les spiritueux français ont de l’avenir

Fuso, Home Distillers, Vodka Nadé, Cambusier, 30&40, Bows… Focus sur de nouveaux noms qui renouvellent le segment des spiritueux français.

Le 24 et le 25 novembre, Amuse-Bouche proposera à ses visiteurs de découvrir les créations des marques présentes au Paris Cocktail Festival. Un rendez-vous qui intervient deux mois après une quatrième édition réussie (2500 visiteurs) de France Quintessence, le salon des spiritueux français, qui a mis à l’honneur de nombreuses nouveautés, ainsi que des start-up début septembre à Paris.

Fuso - Start-up hrum - France Quintessence

Fuso en fait partie. Ce rhum infusé à 17 degrés, décliné en trois références (orange à base d’orange, rooibos et gingembre, jaune à l’ananas, au sureau et à la vanille, et rouge à la fraise, à l’hibiscus et à la menthe). Après avoir crée les produits au cours du premier semestre 2018 et lancé une campagne de crowdfunding sur Ulule (1200 préventes), les trois associés de Fuso, qui ont intégré le programme de l’Edhec à Station F, ont entrepris de faire connaître leur rhum arrangé « modernisé » sur les salons avant d’attaquer la commercialisation en cafés-hôtels-restaurants (CHR), épiceries fines puis, cet automne, sur leur site internet. Leurs produits peuvent notamment être mixés en tonic, ou à la place de liqueurs pour réaliser des cocktails.

« Il y a de plus en plus de marques de liqueur, observe le coorganisateur du salon, Philippe Jugé. H.Theoria ou Cambusier prouvent qu’il s’agit d’un monde en pleine effervescence. Nous observons aussi de nombreuses reconversions professionnelles, comme le prouvent les fondateurs des distilleries Bows ou Naguelann. Le marché des spiritueux est dynamique aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs. De nouveaux distributeurs, comme Unchained, accompagnent les marques dans leur démarche commerciale. »

De jeunes pousses

Bérenger Mayoux - Home Distillers

A Solignac-sur-Loire (Haute-Loire), Bérenger Mayoux, 30 ans, a quitté l’industrie textile de luxe pour convertir son intérêt pour l’eau-de-vie en activité professionnelle. La distillerie des Bughes, qui opère sous la marque Home Distillers, est devenue son lieu principal d’activité en janvier 2017, après trois ans d’initiation. Le Petit beurre est une eau-de-vie de malt d’orge et d’orge non-maltée, à base de matières premières locales. Le whisky verra le jour en 2020. Deux autres références 100% orge maltée, Home Distillers Classic et Tradition, sont également proposées.

Depuis Cadaujac (Gironde), Cédrik Nadé (photo), 23 ans, travaille avec une coopérative autour de quatre cépages (cabernet sauvignon, cabernet franc, sémillon, merlot) et une distillerie de cognac basée à Brie-sous-Archiac (Charente-Maritime) pour produire… de la vodka. Lancée en août dernier après un an de travail, elle présente une attaque plutôt franche au nez, contrebalancée par un goût beaucoup plus doux en bouche. Issu de l’agroalimentaire, il compte commercialiser la Vodka Nadé auprès d’une cible « ultra-premium », en cavistes, CHR, épiceries fines et sur internet.

Ils tracent leur route

Bows - Benoît Garcia - France Quintssence

Deux ans après sa création à Montauban (Tarn-et-Garonne), la distillerie Bows a enrichi sa gamme avec Heoc, un rhum à base mélasse. bio. Une eau-de-vie à base d’orge déjà tourbée, ainsi qu’une eau-de-vie de malt vieillie en fût de cognac complètent l’offre.

30&40 - Embouteilleur - France Quintessence

Dans le Calvados, l’équipe de 30&40 a pour sa part lancé une incroyable eau-de-vie de cidre de Normandie, fruit de « la fusion d’un alambic en colonne dans la Manche, et d’un alambic à repasse en Pays d’Auge ». L’embouteilleur indépendant a également mis sur le marché un Calvados Extra old, issu de trois alambics de trois distilleries différentes.

Cambusier - Liqueurs régionales - France Quintessence

Cambusier poursuit pour sa part sa quête des liqueurs régionales françaises avec la genièvre et la pomme. La marque s’est dotée d’une brand ambassador, Agathe Théveneau, qui accompagne la distribution des produits à Paris.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie