Aller au contenu

Le Paris Cocktail Festival se renforce auprès du grand public

Le 24 et le 25 novembre, le Paris Cocktail Festival accompagne les particuliers et les professionnels dans la découverte de cette tendance incontournable.

A Paris, le cocktail a de nouveau droit à son festival. 75 marques s’apprêtent à prendre place à l’Elysée Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris, pour un concert de dégustations (en doses réduites, accompagnées de deux grands cocktails). Pour sa septième édition, le Paris Cocktail Festival, relancé en 2016 par l’équipe d’Amuse-Bouche (Planète Bière, France Quintessence, Liquid Gold) se déroulera sur deux jours, le 24 et le 25 novembre.

« L’esprit premier du Paris Cocktail Festival est de démocratiser le cocktail, les origines, les bases, le vocabulaire… Nous continuons dans cette lignée-là. Certaines marques vont chercher de la notoriété et de la crédibilité dans les bars, puis se rendent accessibles au plus grand nombre. Les particuliers sont toujours plus connaisseurs des marques : le choix de la marque peut inciter dans leurs choix de commandes de cocktails », observe Franck Poncelet, associé d’Amuse-Bouche. Place, donc, à une journée grand public et une journée professionnels. L’an dernier, le salon a rassemblé 75% de pros et 25% de particuliers.

Accompagner les pros dans leur démarche cocktails

Campari, Martini, Cointreau, Giffard, Grand Marnier, Monin, Bombay Sapphire, Bushmills, Diplomatico, Grey Goose… et bien d’autres proposeront un cocktail signature, emblématique de chaque marque et poussé par les commerciaux en cafés-hôtels-restaurants, et une création. Un atelier supplémentaire sur les « drinks essentiels » complètera l’offre d’animations : « tous les restaurateurs ne sont pas bartenders professionnels et ne demandent qu’à apprendre », rappelle Franck Poncelet. 35.000 invitations ont été lancées par l’intermédiaire du grossiste Metro, « une enseigne qui a pris le train en marche du cocktail ».

Des conférences sur le café en cocktails (« un segment qui se développe fortement »), l’entrepreneuriat au féminin, le sans-alcool et les contenants seront également proposées durant les deux jours, « un vrai challenge en termes d’organisation ».

Photo de couverture: Eric Perez

Publié dansFocus