Entreprises

Vieillissement des eaux-de-vie: Maison Ferrand explore de nouveaux terrains

2 min. de lecture

Avec un projet de barge dédiée au vieillissement dynamique d’eaux-de-vie et le lancement d’une carafe élaborée à l’aide de vieilles réserves de cognac, Maison Ferrand propose de nouvelles expériences à ses clients.

Fin d’année 2020 et début 2021 riches en projets chez Maison Ferrand. Le producteur de spiritueux (cognac Ferrand, rhums Plantation, gin Citadelle) d’Ars (Charente) lance un coffret exceptionnel, ainsi qu’un projet de chai de vieillissement flottant – une première au monde.

Amarrée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), une péniche Freycinet de 1948, remise à neuf, devrait recevoir au printemps 2021 des fûts de 30 litres afin d’expérimenter de nouvelles conditions de vieillissement dynamique : “au XVIIIème siècle, les fûts de rhum provenant des Caraïbes voyageaient par la mer pour rallier les chais des ports européens. Ce vieillissement de fait, occasionné par la houle, leur conférait une singularité aromatique bien particulière”, explique l’entreprise.

La Barge 166, qui constituera un nouveau lieu de recherche & développement pour le groupe, s’inscrit dans la lignée de travaux déjà réalisés. Faisant voyager les rhums en bateau pour Plantation, l’entreprise a initié, il y a dix-huit mois, une expérimentation destinée à comparer l’état d’un rhum resté statique sur la terre ferme, et d’un rhum ayant voyagé de la Barbade vers la France, avec des analyses organoleptiques et scientifiques. “Dans un chai très humide, l’alcool s’évapore en priorité. Nous aurons un petit mouvement, mais constant sur plusieurs années, contre quatre à six semaines selon les origines”, ajoute Angélique Julienne, directrice marketing et communication.

Sur la barge, “nous démarrons de zéro et nous effectuerons des analyses régulières. Nous allons travailler sur l’évolution organoleptique de différents types de spiritueux. Il fallait offrir un large choix à nos clients, avec des liquides assez exclusifs. Nous travaillons sur la sélection des alcools qui seront vieillis. Nous souhaiterions aussi créer une communauté avec nos clients”, ajoute Margaux Lespinasse, private casks manager et experte en spiritueux. Il sera possible de choisir son propre fût et son eau-de-vie. L’emplacement retenu permettra pour sa part de se doter d’un lieu de réception plus proche de la capitale.

Un coffret sur-mesure

De manière plus immédiate, l’entreprise lance, pour Cognac Ferrand, un coffret d’exception. Baptisé Légendaire, il constitue un hommage au manoir de Mademoiselle, situé à Segonzac (Charente). Un lieu désormais dans le giron de l’entreprise, construit en 1861 et qui fût longtemps habité.

“Les eaux-de-vie encapsulées dans la carafe proviennent du chai Paradis qui se trouve au sous-sol du Manoir de Mademoiselle. Le manoir fut créé par Elie Ferrand VII en 1861 et légué à Maison Ferrand par la dernière descendante de la famille, mademoiselle Henriette Ranson-Ferrand, à sa mort en 2016. Ces eaux-de-vie entreposées qui reposent depuis le siècle dernier en dames-jeannes, ont été élaborées par les générations passées, et c’est en leur hommage que Légendaire a été créé, pour faire revivre ces légendes”, précise Marjorie Castel, french spirits brand manager. Alexandre Gabriel, maître de chai, a procédé à l’assemblage.

Pour élaborer la carafe, Maison Ferrand a travaillé avec le cristallier Waltersperger, situé à Blangy-sur-Bresle (Seine-Maritime). La carafe, sablée à la main, se pare d’un décor métallique qui reprend des éléments distinctifs de la maison. Le coffret en bois reprend quant à lui la porte principale du manoir, en reproduisant le heurtoir. Produit à 500 exemplaires, il est commercialisé au prix de 2800 euros.

2317 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Agrumes et éco-responsabilité, la distillerie de Monaco trace son sillon

Un lieu atypique pour un projet qui l’est tout autant. Dans un immeuble qui date de 1700, la Distillerie de Monaco est,…
Entreprises

Comment Bollinger Diffusion a crée le gin Anaë

Né de la collaboration de Bollinger Diffusion avec la maison de cognac Delamain et la distillerie Bercloux, le gin “made in France” Anaë a été lancé à la rentrée.
EntreprisesIndustrie

Bière IPA : Lagunitas repense sa présence sur le marché français

Connue pour l’IPA, Lagunitas concentre ses efforts en France sur trois références, disponibles à la pression. La marque du groupe Heineken compte continuer à démocratiser ce style.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter