ÉconomieEntreprisesServices

Une Petite Mousse, la box de bières qui fabrique aussi les siennes

Box de bières Une Petite Mousse

La start-up Une Petite Mousse enrichit ses boxes de bières de ses propres créations. Elle n’a cessé de se développer en cinq ans.

Le calendrier de l’Avent, ce n’est pas que pour les petits ! Une Petite Mousse commercialise deux coffrets de 24 bières (bières artisanales françaises et bières du monde) pour faire plaisir aux amateurs du célèbre breuvage. Décorés, ils sont remplis d’une sélection de produits validés par la communauté de clients. 12.000 exemplaires du calendrier de l’Avent ont été vendus l’an dernier. Clément Fichot, chargé de mission événementiel, nous en dit plus sur la start-up d’Echirolles (Isère), qui a débuté son activité en commercialisant des box par abonnement.

Comment s’est développée l’activité d’Une Petite Mousse en cinq ans ?

En cinq ans, Une Petite Mousse a bien évolué puisque l’entreprise compte aujourd’hui 20 employés répartis dans des locaux de 800m². La communauté Une Petite Mousse s’élève à plus de 106 000 membres pour un envoi mensuel de 5000 boxes. L’année 2017 a été marquée par la création de la brasserie Une Petite Mousse qui compte aujourd’hui plus de 100 recettes et sept médailles en an et demi d’existence. En 2017, nous avons également ouvert notre houblonnière, dont les deux parcelles, situées à Saint Martin d’Uriage et à Vaulnaveys, constituent la plus grande houblonnière bio de la région Rhône-Alpes en superficie.

Comment a évolué votre offre ces dernières années ?

Les valeurs d’Une Petite Mousse sont la proximité, le savoir-faire et l’innovation. Nous avons donc su solliciter notre communauté afin de proposer des bières et des offres toujours plus variées les unes que les autres avec notamment des boxes personnalisables. Nous travaillons également beaucoup avec d’autres brasseries artisanales afin de créer des recettes originales et innovantes.

De quelle manière avez-vous lancé votre propre gamme de bières ?

La force d’Une Petite Mousse réside dans sa communauté. En effet, nous récoltons les avis de nos membres concernant les bières que nous proposons et nous essayons de brasser des bières qui correspondent aux goûts du plus grand nombre. D’autre part, nos brasseurs créent des recettes test régulièrement et nous proposons ces bières afin d’obtenir les avis de notre communauté. Nos bières répondent donc au maximum à la demande du marché puisque nous l’interrogeons sur ses goûts avant de lui proposer des recettes.

Quels sont vos projets de développement ?

L’année 2019 annonce de nombreux changements, notamment l’agrandissement de nos locaux, atteignant 1600m² avec du nouveau matériel pour la brasserie, qui sera en mesure de produire de plus grandes quantités.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Comment les vins de Cahors ont renouvelé leur image

Forte croissance du bio, développement des vins de soif, efforts à l’export : ces dernières années, les vins de Cahors ont conquis…
EntreprisesIndustrie

Les rhums, liqueurs et champagnes de Limitless Brands veulent conquérir Paris et l'Europe

Pour développer ses marques Cashcane Rum, Black Smoke, Nuvo Sparkling Liqueur, Caramol et Vincent d’Astrée sur le marché parisien et au-delà, Limitless Brands a recruté un brand manager Europe, Mathieu Le Feuvrier.
ÉconomieEntreprises

Start-up : le Barteleur joue la carte des cocktails embouteillés

Proposer des cocktails embouteillés aux professionnels de la restauration et aux amateurs avertis, telle est l’ambition de la start-up parisienne Le Barteleur.