ÉconomieEntreprisesServices

PicInTouch, la start-up qui retisse du lien grâce aux photos papier

1 min. de lecture
PicInTouch - Start-up courrier

La start-up PicInTouch envoie les photos digitales de ses clients sous forme de courriers à des proches, souvent éloignés.

Tisser du lien familial au moyen des nouvelles technologies, sans pour autant se limiter à une cible de geeks, telle est l’ambition de PicInTouch. La start-up de cinq personnes, créée en 2016 et basée à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), recense 15 000 utilisateurs qui lui envoient 2000 photos par semaine. Ces photos sont imprimées chaque semaine et envoyées à des destinataires préalablement enregistrés, par une personne seule ou une famille, au moyen d’une simple adresse e-mail.

«  J’ai un mari marin et deux enfants. J’ai souhaité concilier la vie de famille et mon job. Mon associée, Aurélie, est dans le même cas : comment donner régulièrement des nouvelles de nos proches ? Il y a un sentiment de facture numérique. Nos grands-parents et nos parents se digitalisent, mais nous faisons revenir le goût du courrier et nous interrogeons notre rapport à l’immédiateté. Nous sommes sursollicités. Le courrier postal, a, de fait, beaucoup de valeur », observe la cofondatrice de l’entreprise, Alix Chambéron.

Des courriers hebdomadaires

Tous les mercredis soirs, les photos reçues par e-mail sont imprimées et mises sous enveloppe. Les premiers courriers arrivent le vendredi et le samedi. Les utilisateurs ont trois mois pour utiliser leurs 20 photos. «  Il y a pas mal d’expatriés parmi nos utilisateurs. Le courrier va plus vite et ne se perd pas. Nous avons également beaucoup de jeunes mamans 25-45 ans dont les parents sont éloignés, parmi nos clients, poursuit Alix Chambéron. Une photo papier peut être plus facilement regardée, conservée. »

Pour se développer, PicInTouch mise sur un meilleur référencement auprès des expatriés, et compte améliorer son interface client.

2178 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

Supli lève 2 millions d'euros pour connecter plus de grossistes aux pros des métiers de bouche

A trois ans, la start-up Supli accélère. Une levée de fonds de 2 millions d’euros doit lui permettre de développer son service…
FocusSociété

De nouvelles astuces pour commencer votre journée du bon pied (même en confinement ou couvre-feu)

Afin que la journée soit remplie de joie et de bonne humeur, il faut savoir se réveiller du bon pied. Pour cela,…
Entreprises

H.Theoria repense son univers de marque pour mieux faire émerger ses liqueurs d'exception

La composition de Midi Fauve, la nouvelle liqueur lancée par H.Theoria, est aussi surprenante que détonante, avec des arômes d’agrumes et des notes de cuir qui s’échappent de ce liquide. Les trois premiers produits ont été renommés Cuir Lointain, Electric Velvet et Amour Matador.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter