Entreprises

Aux Sables d’Olonne, comment l’irish pub Molly Malone reprend

1 min. de lecture
Vincent Bonnet - Mollymalone - Les Sables d'Olonne

Aux Sables d’Olonne, focus sur la reprise en terrasse du pub Molly Malone. Malgré les restrictions, bière et clients fidèles sont au rendez-vous.

Depuis le 19 mai, les bars-restaurants peuvent de nouveau accueillir du public en terrasse. Avec quatre places côté fenêtre et porte et un large espace sur le trottoir donnant sur le port de pêche des Sables d’Olonne (Vendée), le Molly Malone peut de nouveau accueillir ses clients. “Même en n’atteignant pas la pleine capacité de la terrasse, depuis le premier jour, ils ont joué le jeu et sont revenus”, se satisfait Vincent Bonnet, gérant. Il a repris en janvier 2017 cet Irish pub, qui existe depuis 2006 dans la station balnéaire vendéenne. “La reprise est de toute beauté”, ajoute-t-il. Une serveuse complète l’effectif.

“Nous avons réussi à survivre. En octobre, la fermeture a été un peu soudaine, même si j’avais anticipé le fait que nous ne pourrions sans doute pas fonctionner comme prévu lors du Vendée Globe. Rendez-vous est pris dans trois ans et demi. J’ai un peu gambergé les premières semaines, avant de laisser passer l’orage et de rouvrir”, poursuit Vincent Bonnet. Malgré la fermeture de la terrasse avancée en raison du couvre-feu, avec un dernier service à 20h30, le port ne désemplit pas et les quelques bars qui sont ouverts font, en cette période hors congés, le plein en-dehors de leur salle.

Guinness et irish coffee

Irish Coffee - Le Molly Malone - Les Sables d'Olonne

Dans un irish pub, la bière occupe une place prépondérante, à commencer par l’incontournable Guinness. L’irish coffee (whisky, café, sucre de cannes, chantilly) constitue aussi un produit d’appel de choix, notamment à l’heure du digestif en conditions d’ouverture habituelles. “L’été, nous fonctionnons à bloc”, complète le manager.

Le 9 juin, la salle ne pourra fonctionner qu’à la moitié de capacité – le grand comptoir attendra. Avec l’envie de continuer à accueillir les clients et à faire vivre l’esprit d’un pub, malgré les restrictions.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Nos articles sur la reprise

2240 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Bière, cocktails, staff : comment ces bars ont redémarré le 9 juin

Chez Demory Paris, au Danico et à l’Experimental Cocktail Club, focus sur le redémarrage d’un bar à bières et de deux bars…
Entreprises

Bar à cocktails : le Syndicat remet en avant la saisonnalité et les typicités des ingrédients français

Depuis septembre, le Syndicat, à Paris, a refondu sa carte pour davantage appuyer son ancrage “made in France”. Ingrédients saisonniers et praxinoscope sont de sortie derrière la façade de la rue du Faubourg Saint-Denis.
Entreprises

Avec Chromatic Bombastic, le bar à cocktails parisien La Mezcaleria allie créativité et références osées

Doté de références osées voire explicites, le nouveau menu “Chromastic Bombastic” de La Mezcaleria permet au bar parisien de se déconfiner (même en speakeasy) de manière très originale.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter