CorpusEntreprisesIndustrie

Revue de presse : crise, mondialisation et alimentation

La Chine se joue de la crise. Les dépenses alimentaires sont contraintes, mais de nombreuses initiatives sont prises. Deux grands thèmes à la Une de la presse…

« Entre 2006 et 2010, les investissements directs de la Chine en Europe ont été multipliés par six », rappelle L’Expansion dans son numéro de décembre. Hu Jintao s’est imposé comme des stars du dernier G20, à Cannes, au plus fort de la crise de la zone euro : la puissance financière de son pays suscite de nombreuses convoitises. Dès lors, pas question de se froisser avec l’Empire du Milieu. En France, la Compagnie financière Edmond de Rothschild, Total et Marionnaud ont fait l’objet de prises de participation et d’une acquisition ces dernières années, selon une mappemonde proposée par le magazine.

L’histoire tumultueuse d’une implantation industrielle dans l’Hexagone, à Châteauroux, est également racontée. Les potentielles productions trouveront-elles preneur ? L’estampille « Made in France » serait en train de s’imposer, selon Terra Eco, comme une des solutions possibles à la crise. Selon un sondage réalisé par OpinionWay, 91% des sondés se déclarent prêts à davantage consommer français, dont 59% par « solidarité économique nationale ». Le coût de production de nombreux biens manufacturés tels que les ordinateurs pose toutefois problème.

Les difficultés sont en revanche moindres dans l’alimentation, les circuits courts tels que les associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap) se multipliant. 80.000 exploitations sont désormais concernées, rappelle le magazine, dédié au développement durable et solidaire. Peu ou prou de firmes dans le secteur sont toutefois recensées dans le palmarès des « 50 champions de la croissance » décelés par L’Entreprise. Seule Vitafrais, un distributeur de produits biologiques frais situé dans la Marne, apparait dans le classement.

En matière de produits biologiques, les fruits et légumes occupent une place particulière. La grande distribution commence à s’en saisir et en profite pour considérablement renouveler son approche de cette gamme, comme en témoignent les cas proposés par Linéaires. Le mensuel, dédié à la distribution alimentaire, se penche sur les bonnes performances du dernier concept déployé par Géant Casino, le « Nouveau marché ». Mis en place dans quinze hypermarchés, il a permis de faire progresser les ventes de fruits et légumes de 11% par rapport à la moyenne du réseau !

Les tests sont en revanche, pour plusieurs enseignes, moins concluants au rayon traiteur. Dans son numéro du 24 novembre dernier, l’hebdomadaire spécialisé LSA établissait un constat pour le moins problématique : l’offre actuelle n’est plus adaptée aux nouveaux modes de consommation. 96% des 15-34 ans n’hésitent pas, ainsi à ne plus passer par le classique triptyque « entrée, plat et dessert », essentiellement pour des raisons professionnelles. Le snacking doit gagner ses lettres de noblesse en magasin appuyé, comme Business & Marchés en faisait part en mars, par les nouveautés proposées par les industriels.

Ces dépenses sont néanmoins susceptibles d’être contraintes par une restriction du pouvoir d’achat. « Nouvelles taxes et hausses d’impôts, augmentations de salaire revues à la baisse… Les Français commencent à subir directement les effets de la crise », explique ainsi L’Express. Qu’il soit synonyme de désillusions ou d’opportunités, le terme continue de s’arroger une place de choix dans la presse.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

Les Producteurs de caractère, l'épicerie fine qui veut s'attacher aux artisans

L’épicerie fine en ligne Les producteurs de caractère met en avant ses fournisseurs et mise sur un sourcing poussé.
ÉconomieEntreprisesServices

Terra Gourma souhaite démocratiser les produits du terroir

A Levallois-Perret, deux anciens cadres de Procter & Gamble proposent une sélection de produits régionaux, sans intermédiaires.
ÉconomieEntreprisesIndustrie

IceRoll réinvente la crème glacée

IceRoll propose des crèmes glacées roulées à partir d’une machine innovante. Transformer votre glace en un rouleau en forme de wrap, c’est possible !

Laisser un commentaire