Aller au contenu

Immobilier : la baisse des prix bien assimilée

Intérêt des acheteurs, frilosité des propriétaires : les comportements liés au mouvement de baisse des prix dans l’immobilier sont de mise.

68 % des Français estiment que la période actuelle est le bon moment pour acheter une résidence principale, selon un sondage réalisé par l’Ifop pour Nexity*. Ceux-ci semblent avoir bien intégré le mouvement de baisse des prix de l’immobilier, qui pourrait atteindre, selon certains acteurs du marché, 10 % en 2013.

Cette tendance entraîne logiquement la frilosité des propriétaires, qui sont 82 % à penser que ce n’est pas le bon moment pour vendre. 42 % des Français estiment, de plus, que les prix vont baisser au cours des prochains mois. Ce recul des prix ne devrait toutefois pas atteindre les niveaux enregistrés en Espagne et en Grèce (-25 % à – 30 %), où la crise a par ailleurs affecté les entreprises de BTP.

Dans le contexte économique actuel, le paquet de mesures gouvernementales présenté le 21 mars dernier bénéficie d’un accueil favorable. Le fait de faciliter la construction de logements dans les zones où la pénurie de logements est la plus forte est ainsi plébiscité par 84 % des Français. Le raccourcissement des délais de procédure et le versement d’une prime dédiée aux travaux de rénovation énergétique sont également bien perçus.

Enfin, le désir de mobilité d’une partie des Français, déjà mis en exergue lors de précédentes enquêtes, est une nouvelle fois confirmé. 27 % des Français déclarent ainsi avoir déjà envisagé de changer de région pour bénéficier d’une meilleure qualité de vie, et 23 % y pensent de nouveau après avoir déjà concrétisé un projet de ce type.

*Sondage réalisé par l’Ifop pour Nexity, du 9 au 11 avril 2013 auprès d’un échantillon de 1026 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne.

Publié dansInvestissementMarchés et finance