Aller au contenu

Comment Veuve Clicquot a lancé un champagne dédié aux cocktails

Veuve Clicquot a lancé en juin dernier Rich, un nouveau champagne dédié à l’univers des cocktails doté d’une recette, d’un mode de service et d’une bouteille. Le chef de caves de la maison, Dominique Demarville, répond aux questions de Business & Marchés.

Pourquoi Veuve Clicquot a décidé de lancer un champagne dédié à la mixologie?

Dominique Demarville − La maison Veuve Clicquot a décidé de lancer un champagne dédié à la mixologie pour toucher une nouvelle clientèle, notamment les jeunes générations. La consommation de cocktail est en plein essor dans le monde et nous avons souhaité être présent dans ce secteur. Nous avons aussi constaté que  certains cocktails sont parfois réalisés avec des champagnes Brut, qui ne sont pas les plus adaptés. C’est pourquoi nous avons voulu créer un champagne dédié à ce mode de consommation.

De quelle manière avez-vous constaté l’essor de l’intérêt pour les cocktails et la mixologie ces derniers mois?

Lors de nos rencontres avec nos clients et notamment les barmen, il nous a paru évident que l’utilisation de champagne dans les cocktails était en plein essor. Il existe une demande forte sur les marchés pour une consommation innovante et festive. Le champagne reste le vin de la célébration.

Combien de temps a été nécessaire pour mettre en place ce projet?

L’idée a germé début 2013 lors de réunions sur l’innovation. Puis est venue la première rencontre avec le consultant Ugo Jobin pour définir les grandes lignes de notre travail : créer un nouveau champagne dédié à la mixologie, ne pas toucher à Carte jaune dont l’assemblage n’est pas adapté, et travailler simplement autour de la glace et d’un ingrédient.

Comment avez-vous travaillé pour l’élaboration du champagne et des cocktails associés?

Après avoir défini les grandes lignes de ce nouveau mode de service du champagne, nous avons fait de nombreux essais en variant ingrédients et différents dosages. Au final, nous avons constaté que le dosage à 60 grammes par litre répondait pleinement à nos souhaits. Il permet de garder l’esprit du vin de champagne tout en laissant s’exprimer les arômes de l’ingrédient. Nous avons ensuite choisi les ingrédients apportant à la fois fraîcheur et intensité aromatique, deux caractères que nous recherchons dans nos champagnes. Nous avons ensuite choisi un verre très large et généreux. Il fallait aussi que la mise en œuvre soit parfaite, aboutie et jolie.

Comment cette nouvelle référence s’inscrit-t-elle dans les codes de Veuve Clicquot?

Rich entre parfaitement dans l’esprit de Veuve Clicquot par son caractère innovant. Madame Clicquot a toujours cherché à créer de nouveaux champagnes, à inventer de nouvelles méthodes. Nous sommes parfaitement dans cette lignée. Rich est aussi un mode de service et de consommation du champagne qui sort des sentiers battus. C’est aussi un des codes de Veuve Clicquot de sortir du classicisme et d’oser franchir certaines frontières.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie