EntreprisesIndustrie

Comment les bières artisanales de Fauve passent à la canette

3 min. de lecture
Fauve Craft Bière - Mise en canettes avec Los Bucaneros

En click & collect à Paris 11ème ou en livraison, de nouvelles canettes signées Fauve Craft Bière seront bientôt disponibles. Retour sur le passage de la microbrasserie à la boîte boisson.

A Paris, la craft reste en mouvement (1/3). Mardi 16 février, Fauve Craft Bière lancera une série limitée de nouvelles canettes, désormais expédiées en France. De quoi satisfaire la curiosité des amateurs de bière artisanale, pas forcément parisiens, qui connaissent déjà depuis mai 2019 cette brasserie installée dans un immense brewpub du 11ème arrondissement, rue de Charonne, avec un restaurant attenant. Trois séries de canettes (six bières différentes par batchs de 500 litres) avaient précédemment été lancées, en août, décembre et février.

Fauve Craft Bière - Canettes

La troisième série de canettes, lancée en décembre dernier, se distinguait toujours par des designs originaux.

“On se positionne de plus en plus sur des bières éphémères, plutôt qu’une gamme permanente”, expose Antoine Robic, cofondateur avec Cyprien Maisonnier. Se distinguant par l’approche résolument artistique de ses étiquettes depuis le lancement, Fauve Craft Bière peut mieux mettre en avant, sur les canettes, les illustrations réalisées par les artistes avec lesquels l’entreprise collabore sur la quasi-totalité des packagings. Ce conditionnement permet par ailleurs de mieux préserver la bière, et présente “un meilleur bilan environnemental” que les bouteilles en verre. La production en fûts continuera bien entendu.

Un prestataire mobile

Fauve Craft Bière - Session de mise en canettes à Paris 11eme

“Nous ne sommes pas les premiers à l’avoir fait, mais on considère que c’est le packaging du futur”, poursuit Antoine Robic. Fauve Craft Bière travaille avec une entreprise spécialisée, Los Bucaneros, qui réalise la mise en canettes dans ses locaux. Le prestataire installe son équipement en le branchant sur les fermenteurs. Entre 6 heures et 18 heures, six références de 500 litres chacune sont mises en canettes. La ligne est nettoyée entre chaque produit. Trois personnes se chargent des opérations : une personne pour charger les canettes, une personne pour superviser le bon remplissage et mesurer le taux d’oxygène dissous dans la bière, et la troisième qui s’occupe de peser les canettes pour vérifier qu’elles contiennent bien le bon volume – il existe des risques d’oxydation si la canette est sous-remplie. Les produits sont ensuite mis en cartons.

Fauve Craft Bière - Mise en canettes avec Los Bucaneros

Une installation mobile permet de mettre les bières en canettes.

“Nous travaillons des bières qui sont très fragiles, assez exubérantes d’un point de vue aromatique. Il faut donc arriver à minimiser l’oxygène qui est dissous dans la bière. Quand on fait un houblonnage à cru par exemple, tout se fait en circuit fermé pour minimiser la prise d’oxygène. Nous avons élaboré toute une série d’étapes qui sont adaptées pour minimiser la prise d’oxygène, du brassage au conditionnement”, explique Antoine Robic. Cyprien Maisonnier et l’équipe de brassage travaillent sur le sujet depuis le début du projet.

Un format de 44cl

Les bières au-dessus de 10 degrés sont mises en canettes au format 33cl; en-dessous en boîtes de 44cl. Une approche similaire à celle du brewpub,  où certaines bières à fort degré d’alcool sont limitées à une dégustation en demi ou en galopin. C’est le cas sur les imperial stouts (qui titrent à 13,5%, comme Sensation pure et Lumière noire par exemple) et les triple IPA, comme Lâcher Prise (10,5%). “Le format 44cl n’est pas courant auprès du grand public. En revanche, dans le domaine de la craft, notamment d’inspiration anglo-saxonne, il est très répandu. Par ailleurs, dans un contexte où les bars sont fermés et les amateurs se rendent chez les cavistes, ce format 44cl est adapté à la dégustation”, ajoute Antoine Robic. Au brewpub, les amateurs de bières commandent davantage des demis ou des galopins pour tester la diversité de l’offre, composée de 16 bières pression.

Fauve Craft Bière a entamé une collaboration avec le distributeur Guru Beer, qui s’adresse majoritairement à des réseaux spécialisés. “On se spécialise sur trois types de bières : les bières houblonnées, les imperial stout à forte densité, les bières acides aux fruits. Nous préparons également une lager”, poursuit l’entrepreneur. Cette bière bénéficiera d’une garde de deux mois. Autre actualité pour l’équipe, l’ouverture programmée d’une nouvelle microbrasserie à Mauguio (Hérault), mi-février, afin de se rapprocher des producteurs d’agrumes et d’étendre la commercialisation des bières.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Photos: Fauve Craft Bière

2179 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

A Saint-Maur, la brasserie artisanale 3ienchs tente de traverser la crise avec ses bières à l’esprit rock

A Saint-Maur-des-Fossés, la brasserie 3ienchs développe sa gamme et se réoriente vers le web et les cavistes.
Économie

Le Guide Hachette des Bières s'adapte à la transformation du secteur

Recentré sur les brasseries françaises, le Guide Hachette des Bières propose un panorama du secteur dans toutes les régions, et propose un panel de 1000 bières.
Entreprises

Des bières très fruitées et houblonnées pour l'hiver, chez Brussels Beer Project, à Paris

A Paris, Brussels Beer Project maintient l’ouverture d’un bar, le samedi en vente à emporter. L’occasion de découvrir certaines bières qui réveillent cet hiver morose.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter