Entreprises

Les bonnes pratiques du bar parisien Enkore pour démocratiser la bière et les cocktails

2 min. de lecture
Patrick Moubarek - Bar EnKore - Paris

Dans le 18ème arrondissement de Paris, le bar Enkore se relance avec une riche offre de bières, mais également des incursions sur le territoire des cocktails et de la street food.

C’est « enkore » reparti. Dans le 18ème arrondissement, rue Letort, à quelques pas de la mairie, le bar à bières Enkore s’est réinstallé à Paris. Fin décembre 2018, sa première mouture rue Saint-Maur (11ème arrondissement), avait fermé ses portes – le local est désormais occupé par le musée voisin.

Bar à bières EnKore - Rue Letort - Paris 18èmePour redémarrer, l’organisation est bien rodée – Mathieu Stanislas Laytou dirige les bars à cocktails AveK et Kachette, dans le centre de Paris. L’équipe est nouvelle, avec à sa tête Patrick Moubarack. Après une école de commerce et un début de carrière dans un fonds de pension à Genève, il a travaillé au Corcoran’s de Bastille durant six mois à partir de l’automne 2017, avant d’enchaîner pendant un an chez Bonhomie (10ème arrondissement).

Des cocktails faciles d’accès…

Cocktail - Bar à bières EnKore - Rue Letort - Paris 18ème

Pas étonnant, donc, que l’on retrouve dans cet établissement dédié à la bière une station-bar, qui permettra de combler le manque d’offre cocktails dans le quartier. En pré-ouverture, étaient ainsi proposés le Willy Tonka (rhums, sherry, sirop de tonka, citron vert), l’Alhambra (verjus, Aperol, rose, jasmin, prosecco), le Basil Smash (gin, citron jaune, prosecco), le Medicina Latina (tequila, mezcal, sirop de gingembre, citron vert) et le Penicillin (whisky, citron vert, sirop de gingembre, tourbe). « J’aimerai proposer des variations autour des cocktails classiques. Il s’agit d’un exercice très pédagogique », précise Patrick Moubarack. Les sirops sont faits maison.

… et un fort focus sur la bière

Le core business d’Enkore demeure néanmoins la bière. Dix becs ont été installés. « Je ne suis pas un beer geek, mais je trouve très intéressant de m’immerger dans cet univers en plein mouvement. J’ai rencontré plusieurs distributeurs, et nous proposerons plusieurs bières européennes dans les semaines à venir », poursuit le manager.

Bar à bières EnKore - Rue Letort - Paris 18ème

Lors du soft opening, du cidre (amené à intégrer l’offre permanente), une Irish dry stout (White Haag), une pilsner (qui sera proposée au prix d’appel de 4,50 euros), bière blanche et une IPA (Vedett) étaient proposées. Quatre vins complètent l’offre.

« Mon père est libanais, ma mère est irlandaise. Nous aurons beaucoup d’inspirations du Moyen-Orient », poursuit Patrick Moubarack en présentant l’offre food. Le chef, Jay, est originaire du Bangladesh. Quinoa, cheeseburger, labné, halloumi, moubatal (caviar d’aubergines) et houmous font partie de la carte, à 50% végétarienne afin de casser l’image classique du pub. Six personnes composent l’équipe, du mardi au samedi dès 11 heures.

2343 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

Bar : The Cambridge Public House fête trois ans de cocktails et de bière à Paris

A Paris, The Cambridge Public House, bar à cocktails doublé d’un intérêt certain pour la bière, fête son troisième anniversaire. Retour sur ce développement chahuté par la crise.
EntreprisesFocus

Au Solera Paris, comment se prépare la mise en place dans un bar à cocktails

Sirops, fruits déshydratés, menthe, logistique, nettoyage… Focus sur les nombreuses tâches à effectuer avant le service dans un bar à cocktails – ici, au Solera, à Paris.
ÉconomieEntreprisesServices

A la Samaritaine, les bonnes recettes du restaurant Voyage pour transporter ses clients

Au dernier étage de la Samaritaine, à Paris, le restaurant Voyage propose une carte courte, orientée sur les grands classiques de la cuisine, avec efficacité. Un défi relevé avec une large amplitude horaire et une forte fréquentation attendue.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.