ÉconomieEntreprises

Avec Fondaudège, Whiskies du Monde poursuit son développement sur le “made in France”

3 min. de lecture
Fondaudège - Single malt - Whiskies du Monde

Fort du succès d’Evadé, le distributeur de spiritueux Whiskies du Monde lance Fondaudège, un whisky français destiné à la GMS. L’entreprise continue de se développer.

Un nouveau whisky français en linéaires. Conçu à destination de la grande distribution, Fondaudège Héritage (40°), vieilli en fûts de chêne français neufs, affiche fièrement ses racines, avec un liseré tricolore sur son emballage. Son prix de vente conseillé est de 29,90 euros, avec une remise de 5 euros actuellement selon les enseignes, afin d’en appuyer le lancement. Aux commandes, Whiskies du Monde.

Crée en 1999, l’importateur et distributeur de spiritueux (plus de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, en hausse de 14%), dont le portefeuille s’est initialement construit autour des produits asiatiques, s’est diversifié et a lancé à l’automne 2019 sa première marque en propre, Evadé. Les deux références de whiskies (tourbé et non-tourbé) se sont écoulées à plus de 10 000 bouteilles sur le seul quatrième trimestre. 

“Il nous fallait un produit français. La France incarne des valeurs très fortes. C’est notre culture que j’ai souhaité mettre en avant. Le pays possède un vrai savoir-faire de distillateurs”, indique Florence Oliet-Pontoizeau, directrice générale. Une nouvelle référence vieillie en fûts de vin rouge – “une évidence pour une entreprise de la région bordelaise” – s’apprête à sortir.

Un deuxième whisky français dans la gamme

Avec Fondaudège, la deuxième étage de la fusée vise à toucher un public plus large que celui des seuls cavistes. “Nos acheteurs en grande distribution nous ont demandé de bénéficier aussi d’une référence, poursuit Florence Oliet-Pontoizeau. Le produit est plus accessible, moins technique, plus consensuel. Son profil aromatique doit être attendu par l’ensemble des consommateurs de spiritueux français.”  Le nez se veut frais et gourmand, la bouche boisée et fruitée, la finale chaude et élégante. “Malgré le confinement, nous avons déjà constaté des situations de rupture!”

Fondaudège renvoie au nom d’une rue et d’une fontaine de Bordeaux – Whiskies du Monde est implantée à proximité de l’aéroport, à Mérignac (Gironde). “L’offre de whiskies français est très régionalisée. Nous traçons un sillon différent avec l’invitation au voyage grâce à Evadé, et désormais une ode à la tradition française”, indique Florence Oliet-Pontoizeau. Le premier opus de la marque, Héritage, est un single malt non-filtré à froid. “Nos fournisseurs comprennent très bien que l’on développe nos marques”, poursuit la directrice générale.

Des nouveautés et un suivi des cavistes

Un des enjeux de Whiskies du Monde consiste en effet à soutenir l’ensemble de ses marques. Pour Florence Oliet-Pontoizeau, “le mix produit Asie correspond à la demande marché européenne, et depuis peu on nous confie de nouveaux territoires au grand export sur la marque Togoushi.” Une version en fûts de saké de de ce whisky a été lancée, doublée pour la grande distribution d’une référence vieillie en fûts de bière. L’offre de gins d’Asie a été renforcée. Les tonics de la gamme Lamb & Watt remportent un franc-succès chez les cavistes: “les gens n’hésitent plus à acheter des produits haut-de-gamme pour leurs cocktails.”

Pour l’heure, le distributeur a porté de 30 à 90 jours ses délais de paiement pour les cavistes indépendants. Whiskies du Monde offre aux cavistes les droits et vignettes sur les bouteilles sur les bouteilles gratuites des promotions mises en place sur certains produits. “Nous sommes solidaires de leur situation. Ce sera un budget important, mais chacun doit retrouver de la trésorerie”, précise Florence Oliet-Pontoizeau. La quarantaine de collaborateurs de l’entreprise disposera prochainement de locaux agrandis. Déjà déployé, le télétravail a été généralisé durant le confinement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2282 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Focus

Le rhum, spiritueux star des salons de la rentrée

Le rhum en avant. Le Dugas Club Expert, le Whisky Live et Liquid Passion (avec le Rhum Fest) proposeront, à Paris, un large focus sur le célèbre spiritueux.
EntreprisesIndustrie

Sans alcool, CBD, spiritueux… Que dégusterez-vous demain au bar?

Focus sur les innovations boissons et spiritueux au moyen du regard expert de l’équipe de Liquid Liquid et des créations cocktails de Drinks & Co, un caviste-bar parisien.
Entreprises

Le whisky Monkey Shoulder lance ses cocktails à la pression dans six bars parisiens

Exclusif : Monkey Shoulder équipe six bars à cocktails parisiens en systèmes de tirage pression. Des recettes dédiées de cocktails seront servies “on tap”. Un projet préparé depuis un an par William Grant & Sons France.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter