Aller au contenu

Ces vins et champagnes vont renouveler vos repas de fêtes

Renouveler sa table de fêtes, c’est possible ! Focus sur 12 vins, champagnes et spiritueux qui se démarquent, à l’approche de Noël.

champagneLa famille Dondain (Château Cabezac, Mas Roc de Bô, Père Gontran) propose de débuter le repas par Réserve Brut, le produit phare des champagnes Révillon d’Apreval (50% Pinot meunier, 40% Pinot noir, 10% Chardonnay). Issue d’une longue histoire – le comte d’Apreval était sous-secrétaire d’État sous Louis XV – la maison, basée en vallée de la Marne, conseille de déguster ce champagne, qui laisse deviner «une bouche toute en rondeur et bien équilibrée sur des notes de coings et de pain grillé».

calvados-fine-pere-gontranLa Fine Calvados de Père Gontran entend quant à elle renouveler ce produit mythique avec un produit élevé trois ans en fût de chêne. Titrant à 40%, il se distingue par ses arômes de fruits rouges et de pommes fraiches. En septembre dernier, la Fine était notamment mise à l’honneur en cocktail à l’occasion du salon des spiritueux français France Quintessence. Baptisé «Laisse pas trainer ton fizz», il associe 5 cl du breuvage «made in Normandie» à de la compote de pomme, de la crème de coco, ainsi que des échantillons de crème de coco et de Suze bitters red aromatics, une liqueur aromatique.

saint-peraycourbisLes frères Courbis, qui développent leur domaine situé à Chateaubourg (Ardèche), dont les premières vignes remontent à 1587, proposent pour leur part de découvrir leurs cinq catégories (Saint Joseph, Cornas, vin de pays IGP,  Saint Peray, Crozes-Heritage). La fermentation à basse température (16°) du Saint-Peray 2015, effectuée en cuves inox ainsi qu’en barriques, permet à ce vin (85% Marsanne et 15% Roussane) d’accompagner un repas de l’apéritif au fromage au moyen de notes de pêche blanche et de litchi.

Plus de vins et de champagnes

Au Winelab de Bettane+Desseauve, organisé en juin dernier, le Château Valmy, situé à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), a mis à l’honneur sa gamme de rosés, ainsi que son vin blanc IGP Côtes Catalanes. A Listrac-Médoc (Gironde), le château Fourcas Hosten a pour sa part lancé son premier millésime de vin blanc. Au Grand Tasting, fin novembre, nous avons été conquis par les crémants de Bestheim (Alsace), parmi lesquels le Crémant d’Alsace Grand prestige et le Bennwihr tokay-pinot gris. La maison Moët & Chandon vient, elle, d’ajouter son millésime 2008 à sa gamme.

Plus de spiritueux

Lors de France Quintessence, l’équipe de 30&40 a présenté son apéritif, disponible depuis deux ans et demi et qui conquiert notamment les bars à cocktail. Le gin de vin de Lybr permet, de son côté, de réaliser un cocktail innovant à travers un sirop de tonic 30% moins sucré qu’un sirop classique. Bourgoin Cognac propose, depuis Saint-Saturnin (Charente), un produit embouteillé à 62,5° et disponible en format 70 cl afin de conquérir les professionnels du cocktail. Les rhums Plantation se distinguent quant à eux par leur large gamme, tandis que les whiskies de Woodford Reserve se prêtent notamment à la mixologie.

La bière se fait une place à table

Au salon Planète Bière, en mars, nous avons notamment repéré les produits de la Brasserie du Mont-Blanc, dont la Verte, au génepi. La Gold Tripel 10 de Corsendonk (Belgique) pourra quant à elle satisfaire les amateurs de bières plus fortes. L’East IPA de Broowklyn Brewery (Etats-Unis) joue sur les notes amères, tandis que les bières de la brasserie BapBap sont fabriquées au cœur de Paris.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansSociété