ÉconomieEntreprisesIndustrie

Le distributeur de vin au verre Digby se relance

2 min. de lecture
Digby - Distributeur de vin au verre

Trois ans après son démarrage, la start-up Digby, qui propose un distributeur de vin au verre, amorce un nouveau cap avec un actionnariat renouvelé et de fortes ambitions.

Nouveau départ pour Digby. La société basée à Mettray (Indre-et-Loire), qui propose un distributeur de vin au verre, a changé de nom et d’actionnariat pour mieux conquérir le marché des cafés-hôtels-restaurants (CHR) et promouvoir ce nouvel usage dans l’univers des boissons. Son président, Jean-Philippe Sepchat, répond aux questions de Business & Marchés.

Quel regard portez-vous sur le développement de Digby depuis son lancement?

J’ai investi sur le projet en 2013, à partir d’un prototype de distributeur de vin au verre en étant convaincu que cette idée correspondait à la demande future des consommateurs. Le produit était techniquement de haut niveau avec un service de distributeur connecté de vin au verre. L’industrialisation et la mise au point de ce système se sont avérés un peu plus longs que prévu. En 2015, la société a changé de nom – Vinomatic est devenu Digby à la demande d’un concurrent italien. Nous y avons vu immédiatement une opportunité de basculer vers une marque plus forte. Le changement s’est accompagné d’une restructuration complète. Clément Gilavert, ingénieur et concepteur du produit, homme clé dans cette société, a souhaité également rejoindre la nouvelle équipe. Nous avons procédé à une nouvelle augmentation de capital de l’ordre de 420k€ et nous avons emménagé dans des nouveaux locaux en Touraine. Notre stratégie est désormais la suivante : proposer un produit fiable haut de gamme avec un service après-vente irréprochable sur la France entière. Nous souhaitons baser notre réputation sur ces valeurs.

De quelle manière le marché du vin au verre se développe-t-il en CHR?

Nous pensons que le marché du vin au verre est aujourd’hui encore à ses balbutiements. Il est certain que l’avenir est maintenant tourné vers cette nouvelle consommation. Les professionnels du CHR sont pour la plupart unanimes et pensent que le service du vin au verre va devenir incontournable. Le consommateur connaisseur, s’il a le choix, préférera prendre un verre de vin de qualité supérieure plutôt qu’une demi-bouteille d’un vin de pays. La qualité prime désormais sur la quantité. L’image est en pleine évolution grâce aux produits comme le notre et les consommateurs se tournent de plus en plus vers le vin au verre, qui se développe à la fois dans les bars d’hôtels, les maisons d’hôtes, les caves à vins, mais aussi les grandes surfaces et les résidences séniors.

Comment Digby permet-il d’accompagner cette démarche?

Digby répond directement à cette demande en proposant un outil complet à destination des professionnels pour rentabiliser au mieux la consommation de vin au verre. Au-delà de la simple conservation des bouteilles de vins, jusqu’à trois semaines après ouverture, notre distributeur met en valeur les vins présentés et intègre directement des fonctionnalités de libre-service à la fois simples et ludiques. Nos produits sont entièrement fabriqués en Touraine dans l’optique de devenir une référence qualitative sur notre marché intérieur avant de s’attaquer à l’international.

2344 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Comment Artecosy repense le métier du mobilier et s'adapte au télétravail

Mobilier : la marque Artecosy entend concilier le design et le confort. “Nous avons comme ambition de devenir un leader français dans l’ameublement”, explique Sophie Pineau, fondatrice.
EntreprisesIndustrie

Angel’s Envy à la conquête des amateurs français de whisky

Dans le giron de Bacardi, dix ans après son lancement, le whisky Angel’s Envy a débarqué en France au printemps dernier. Un…
Entreprises

10 rhums à découvrir en ce début d’année

Des nouveautés pour les amateurs de rhum. Mi-décembre, le bar 1802, spécialisé dans le rhum, a proposé, dans les chambres de l’hôtel parisien Monte Cristo, à plusieurs exposants de présenter une sélection de références. Focus sur dix rhums.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter