ÉconomieEntreprises

Disneyland Paris renouvelle sa saison de Noël avec Dingo, Mickey et Minnie

L'incroyable Noël de Dingo - Walt Disney Studios - Tour de la Terreur

Incontournables à Disneyland Paris, les festivités de Noël présentent de nombreuses nouveautés, désormais déployées dans les deux parcs. Dingo, Mickey et Minnie tiennent le haut de l’affiche.

« C’est enfin déjà Noël », clament les nombreuses affiches déployées à l’occasion du renouveau de cet événement clef pour Disneyland Paris. Après une période de vaches maigres, comme pour l’ensemble du secteur touristique, le resort de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) compte sur cette saison, organisée du 11 novembre au 5 janvier, pour asseoir le rebond de sa fréquentation. Après de fastes célébrations de son vingt-cinquième anniversaire – qui continueront jusqu’en septembre 2018 – l’entreprise a renouvelé son offre de fin d’année, en mettant à l’honneur Dingo, promu père Noël en chef, l’incontournable couple Mickey et Minnie, et en s’appuyant sur le théâtre du Château, modernisé en mars dernier, ainsi que sur la scène, devenue permanente, de l’Hollywood Tower Hotel.

A l’instar du son et lumière nocturne proposé à l’hiver dernier lors de la Saison de la force Star Wars (qui reviendra en janvier), la Tour de la terreur a été réquisitionnée pour se muer en usine à cadeaux, en sapin et en base de feux d’artifices à l’occasion de « L’incroyable Noël de Dingo ». Proposé à la fermeture du parc Walt Disney Studios (qui célèbre Noël pour la première fois), ce spectacle met en scène une troupe de danseurs, Dingo, Mickey et Minnie en quête de jouets, tous plus lumineux les uns que les autres, projetés sur l’imposant bâtiment. La technologie du mapping (également utilisée pour « Disney Illuminations », sur le château de la Belle au bois dormant) et des effets lumineux ponctuent ce spectacle haut en couleurs.

23472294_1470404336377510_6480288694833059477_n 23471916_1470404313044179_7411356352944019942_n 23435140_1470404246377519_628637312138288316_n 23519197_1470404139710863_5509811294110179350_n

Plus tôt dans la journée, ce même décor, recentré sur la scène, est utilisé pour un karaoké mettant en avant un chanteur, une troupe, Dingo, Mickey et Minnie (qui s’invitent en se filmant depuis leur smartphone) interprétant de célèbres chants de Noël (« Fêtons Noël en chansons ! », joué trois fois par jour). Une ambiance de comédie musicale envahit l’immense place des Stars.

La musique à l’honneur

Dans le Parc Disneyland, au théâtre du Château, le spectacle « Un Noël FantaStitch » convoque la célèbre créature pour une découverte, à l’aide des characters Disney, de l’esprit de Noël. Pour sa part, l’incroyable bande-son de « Disney stars on parade » n’est plus la seule à être jouée sur la route de la parade. Au départ d’It’s a small world ou de Town square, la parade de Noël s’est offerte une cure de jouvence avec une nouvelle musique, pour la première fois depuis quatre ans. Le grand sapin roulant est toujours de sortie, avec les traditionnels tons verts et rouges. Le sapin de Noël présent à l’entrée du parc se pare quant à lui, comme les guirlandes déployées dans Main Street USA, du bleu électrique propre au vingt-cinquième anniversaire.

La parade de Noël de Disneyland Paris - 2017

C’est à l’abri du vent – et potentiellement de la neige – que se cache, enfin, le spectacle le plus surprenant du Parc Disneyland, « Mickey’s Christmas Big Band », proposé cinq fois par jour à Videopolis. Dans une ambiance de cabaret, soulignée par la configuration de dîner-spectacle de la salle, le personnage le plus emblématique de Disney joue au chef d’orchestre et n’hésite pas à danser sur fond de musiques de Noël réinterprétées avec du jazz. Minnie vient l’épauler dans cette mission qui, n’en doutons pas, ne déplaira pas à une icône qui fêtera l’an prochain ses 90 ans tout en ne perdant rien de sa popularité !

Mickey’s Christmas Big Band - 2017

Ces nouveaux spectacles n’ont pas mobilisé que des metteurs en scène et des chorégraphes : pas moins de 5724 mètres de tissus ont été nécessaires à la confection de 24 nouveaux costumes.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Société

Do it yourself : à Paris, le succès de Brew Unique ne se dément pas

A Paris, Brew Unique a cinq ans. L’atelier de brassage a renforcé ses efforts auprès des entreprises et s’attèle à faire connaître…
Entreprises

[Vidéo] Comment Disneyland Paris a accueilli ses premiers visiteurs après la crise

Mesures sanitaires renforcées, jauge de visiteurs : le protocole post-crise de Disneyland Paris ne fait pas oublier les ingrédients incontournables de la magie.
EntreprisesServices

Réouverture de Disneyland Paris le 15 juillet : ce qu’il faut savoir

C’est avec une capacité d’accueil réduite, sur réservation obligatoire, que Disneyland Paris accueillera le 15 juillet ses visiteurs, quatre mois après sa…