EntreprisesIndustrie

Sial: les lancements alimentaires de l’année

1 min de lecture

Jusqu’à jeudi, la plus grande place de marché dédiée à l’alimentation se tient à Villepinte: le Salon international de l’agroalimentaire présente la production internationale d’un secteur dynamique, ainsi que de nombreuses innovations. Veuillez trouver ci-dessous le palmarès des lancements les plus réussis de l’année.

L’une contient des antioxydants et l’autre des vitamines ajoutées: les deux déclinaisons de Cola-cola light plus jouent résolument la carte de la santé. Ce nouveau produit s’adresse aux femmes actives de 25-35 ans pour qui l’alimentation rime avec bien-être.

Avec Toast Up, Herta poursuit l’enrichissement de sa gamme autour de produits à base de jambon. Ces toasts se veulent, selon l’industriel, « ultra-pratiques : à déguster sans couteau ni fourchette : idéal pour les en-cas (après le sport, par exemple), les petits repas sur le pouce« . La nouveauté a été distinguée par un jury de journalistes spécialisés.

Un nouveau produit laitier enrichi en probiotiques, et commercialisé par Amul. Les crèmes glacées, présentées sous forme liquide ou de sorbet, ont pour objectif de « remettre votre santé en ordre« . Une volonté ambitieuse.

Encore une boissson chocolatée, me direz-vous ? Chocomel fait partie des lancements les plus innovants et les plus réussis commercialement ces deux dernières années, selon le jury qui a distingué ces produits. La campagne de publicité l’accompagnant est résolument tournée vers les femmes actives.

A lire également
EntreprisesIndustrie

Avec une boutique à Paris, Ricola développe son univers de marque

Pour la première fois, Ricola s’implante dans sa propre boutique, dans le Marais, à Paris. Un moyen pour la marque suisse de s’adresser directement à ses consommateurs.
Entreprises

Pour dépoussiérer son image, l'armagnac passe derrière le bar

L’armagnac souhaite sortir des frontières de l’apéritif. Idées de cocktails, nouveaux flacons et produits plus jeunes seront davantage mis en avant.
Entreprises

Pourquoi les produits d'épicerie fine ont toujours le vent en poupe

Malgré l’inflation, l’épicerie fine a le vent en poupe. 94% des Français perçoivent ces aliments comme des “produits de luxe”, d’après une étude réalisée pour Gourmet Sélection. Ce salon professionnel, organisé mi-septembre, a réuni 338 entreprises et marques. La preuve du dynamisme du marché, observe Jean-Gabriel Mollard, directeur marketing et communication du pôle food B2B de Comexposium.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire