Actualité socialeSociété

Rentrée sociale à hauts risques pour le gouvernement

3 min. de lecture

Le modèle francilien de prise en charge des frais de transport à hauteur de 50 % par les entreprises va-t-il être étendu ? C’est en tout cas une piste avancée dans le cadre de la réflexion du gouvernement. Avec un pétrole cher et un pouvoir d’achat en berne, une contribution aux charges de déplacement serait bienvenue. Encore faut-il s’accorder sur son mode de financement: « ou il s’agit d’un complément de salaire et il faut en discuter au niveau de l’entreprise, voire de la branche. Ou c’est une aide sociale pour tous et elle est prise en charge par l’État« , expliquait la présidente du Medef Laurence Parisot au Journal du Dimanche. Les partenaires sociaux remettront leurs propositions à Matignon le 15 septembre. « Les entreprises financent déjà 4 milliards d’aide transport« , rappelle la patronne des patrons. Cette somme sert à l’amélioration des infrastructures existantes.

Le chômage reste fort, et pourrait de nouveau s’imposer comme la première préoccupation des Français. Le nombre de personnes inscrites à l’ANPE en catégorie 1 s’est accru en juillet de 0,1 %. Il s’agit de la cinquième hausse mensuelle du nombre d’inscriptions à l’ANPE depuis le début de l’année. Le nombre de chômeurs de plus de 50 ans et de longue durée ont également très légèrement augmenté, avec des modes comptables précis. L’assurance-chômage et la formation professionnelle feront par ailleurs l’objet de discussions avec les partenaires sociaux d’ici la fin de l’année.

A noter enfin que de vives tensions pourraient apparaître autour du projet de loi Patients, santé et territoires qui sera présenté le 24 septembre en conseil des ministres par Roselyne Bachelot. Déjà échaudés par les refontes des cartes judiciaires et militaires, les élus locaux pourraient endurer cette fois-ci des fermetures d’hôpitaux ou regroupements de services, des caractères touchant à la santé. Dans les faits, les directeurs d’hôpitaux auront davantage de pouvoir; les éventuelles restructurations ne devraient donc pas émaner de Paris.

Autant de thèmes sur lesquels le gouvernement est attendu au tournant.

A lire également
Actualité socialeFocusSociété

Vélos électriques : les grands gagnants de l'après-confinement ?

Les vélos électriques pourraient emporter l’adhésion des urbains soucieux de ne pas reprendre des transports en commun surchargés à l’issue du confinement.
ÉconomieFocusManagement

Quel est le meilleur moyen de transport pour aller au travail?

Si vous habitez dans une grande ville, aller au travail est une des nombreuses difficultés auxquelles vous faites face au quotidien. À…
ÉconomieEntreprisesServices

La start-up franco-indienne Zify, nouvel acteur du covoiturage

Créée en 2014 en Inde, Zify entend proposer une solution simple de covoiturage. Elle vise 100.000 utilisateurs en France. Interview avec Anurag Rathor, fondateur et CEO.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire