Aller au contenu

Moovit lance une nouvelle version axée sur le temps réel

L’application d’informations sur les transports en commun Moovit lance une nouvelle version faisant la part belle au temps réel.

Avant-première. Trois ans après son lancement, Moovit propose une nouvelle version de son application mobile consacrée aux déplacements multimodaux. Baptisée Moovit 4.0, cette mise à jour inaugure une refonte totale et de l’interface. « Nous avons entièrement revu l’application, en nous plaçant exclusivement du point de vue de l’usager, afin que ce dernier reçoive exactement l’information dont il a besoin, au bon moment, et ce tout au long de son parcours », explique le vice-président Global marketing de Moovit, Alex Torres.

L’application, qui compte 500.000 utilisateurs en France à travers 12 villes – l’objectif étant de parvenir à un nombre de 30 à la fin de l’année – renforce sa dimension communautaire en faisant davantage participer les mobinautes à la coproduction de l’information en temps réel. « Les informations et les suggestions communiquées par nos utilisateurs constituent un moyen d’améliorer la pertinence de notre service », indiquait, en février dernier, Alex Torres à Business & Marchés. Moovit souhaite améliorer les remontées d’informations sur le fonctionnement des lignes de transport (métro, bus, RER…) ainsi que sur d’éventuels incidents, même locaux (à un point d’arrêt, par exemple) au moyen de rapports plus ergonomiques.

Des itinéraires recalculés en cours de parcours

Moovit, qui vise sur le crowdsourcing pour se différencier de ses concurrents, table davantage sur sa communauté dans le cadre de sa nouvelle fonctionnalité, baptisée « En route », qui traduit le passage d’une utilisation de l’application a priori, pour préparer son trajet, à celle d’un accompagnement en temps réel de ses utilisateurs. Ce service « propose en temps réel l’heure d’arrivée estimée à votre destination et des informations actualisées tout au long du trajet », promettent ses concepteurs. Il est possible de modifier son parcours au sein même d’un trajet préétabli afin d’obtenir une nouvelle suggestion d’itinéraires.

Un mode « hors connexion » permet pour sa part d’accéder aux recherches préenregistrées dans l’application en l’absence d’accès au Web, un cas fréquent dans les transports en commun. Avec cette nouvelle version, Moovit, qui a récemment procédé à une levée de fonds de 50 milliards de dollars, compte faire la différence auprès des utilisateurs d’Android puis, dans les semaines à venir, d’iOs.

Publié dansEconomieEntreprisesServices