EntreprisesIndustrie

IPA Mosaic, lager sarrasin… Des bières craft plus accessibles parmi les nouveautés de la brasserie BapBap

2 min de lecture
Bière Guinguette - BapBap (février 2024)

La brasserie francilienne BapBap a lancé une lager à base de sarrasin et une IPA au houblon Mosaic, pour allier arômes et accessibilité.

— Série : du nouveau dans les brasseries craft (2/5)

Malgré ses difficultés, la brasserie francilienne BapBap, établie à Paris et à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), continue de faire évoluer sa gamme. Comme précédemment annoncé, la Guinguette (5,8%), une IPA (photo de couverture), intègre pour sa part la gamme permanente de BapBap, après avoir fait ses preuves dans l’événementiel depuis 2022. “Cette bière est le pendant de la Vertigo, notre West Coast IPA qui a une base solide de fans, mais ne fait pas forcément l’unanimité”, explique Roméo Heurlin. Là où la Vertigo est très houblonnée et très résineuse, la Guinguette se veut plus légère et plus désaltérante. Des notes de fruits exotiques sont apportées par le recours au houblon Mosaic.

63% de la quantité totale de houblon a été incorporée lors de la phase de dry hopping (houblonnage à cru, réalisé après la fermentation), “ce qui est très important”. Une belle amertume caractérise également la Guinguette. Au nez, les fruits sont prédominants; la bouche est assez sèche.

Une bière éphémère au sarrasin

Bière Billig - BapBap (février 2024)

Billig

Dernière nouveauté en date, la Billig (5%), une lager sarrasin. Produite en collaboration avec le bar à bières L’Atalante, dans le 19ème arrondissement de Paris, cette bière, au nom breton – la “pierre à galettes” – contient 30% de sarrasin. “Nous avons eu du mal pendant le brassage, les filtres étaient très vite saturés”, confie Roméo Heurlin, en charge du marketing et de la communication.

“Il s’agissait de prendre le contrepied de la course au houblon”, poursuit-il dans les locaux de Maison BapBap, la taproom du 11ème arrondissement. Des houblons français (Elixir, aux arômes fruités et floraux, et Triskel) ont été utilisés pour réaliser cette bière très moelleuse, au profil résolument céréalier, avec une belle longueur en fin de bouche. Des notes toastées peuvent aussi être décelées lors de la dégustation de la Billig, taillée pour être servie comme une bière de soif.

Des nouveautés à venir chez BapBap

Parmi les autres actualités de BapBap, figure une participation au Salon international de l’agriculture; le remplacement prévu de la bière de blé Blanc Bec  par la Faubourg (4,5%) pour disposer d’une référence plus consensuelle, ainsi que la poursuite du calendrier de production de bières éphémères et en collaboration, comme fin 2023 avec la brasserie bretonne Skumenn.

En janvier 2024, BapBap avait aussi lancé la Bercy Galaxy (7%), une hazy IPA très amère, dotée d’une belle puissance, assez épaisse et qu’il convient de déguster en prenant son temps. Le houblon Galaxy (fruits de la passion, agrumes) est utilisé. “Nos IPA éphémères fonctionnent très bien à la pression”, constate Nicolas, le manager de la taproom.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2764 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Paris : le restaurant Piccola Mia, pendant italien de Mon Coco, fait ses premiers pas place de la République

Place de la République, à Paris, le restaurant Piccola Mia succède à Pizza Pino, avec des recettes déjà éprouvées : décoration léchée, plats généreux, large amplitude horaire.
EntreprisesServices

Carte des vins et gestion de cave: le numérique en appui des restaurateurs

Laura Stagno, country manager France de l’éditeur de logiciels de caisse pour restaurants Lightspeed, décrypte les enjeux liés aux cartes des vins, et explore diverses solutions digitales à destination des professionnels des CHR.
La sélection de la rédaction

EN IMAGES — Paris : au restaurant libanais Sama, à l’heure du brunch, on se laisse guider parmi les saveurs

Le Terwi’a, le brunch du week-end du restaurant libanais Sama, à Paris, permet aux clients de se laisser guider parmi l’offre, en service à table. Nous y étions.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter