EntreprisesIndustrie

Fûts de spiritueux et calvados, la maison Christian Drouin continue d’innover

Fûts de calvados

Avec sa nouvelle gamme Expérimental, la maison Christian Drouin poursuit ses explorations dans l’univers du calvados.

Au Coudray-Rabut (désormais dans la commune de Pont-l’Evêque), la maison Christian Drouin s’emploie depuis trois générations à produire du calvados en conciliant les traditions avec une politique appuyée d’innovations produits. Dernière nouveauté en date, le lancement d’Expérimental de Christian Drouin, une gamme dont l’objectif est à travers des partenariats avec des maisons de renom d’explorer encore plus loin des méthodes de vieillissement et d’affinage originales. Des spiritueux seront produits en collaboration avec d’autres maisons de renommée internationale.

“Le calvados a toujours eu la tradition d’utiliser des fûts de réemploi pour élever ses eaux de vie, rappelle le directeur de l’entreprise, Guillaume Drouin. La proximité du port du Havre et les importantes chaînes de mise en bouteille qui s’y trouvaient avaient notamment rendu l’usage des fûts de Porto, de Xérès et même de rhums fréquents dans la région.” La maison n’en est pas à son coup d’essai : en 2003, la gamme Calvados Expression mariait la pomme normande à plusieurs types de fûts (porto, xérès, pommeau, rhum, sauternes…) A Domfront, une collection de fûts de rhum bientôt centenaires est placée centre du chai.

Hampen Angel, première référence

Pour inaugurer la gamme Experimental, Guillaume Drouin et son équipe ont fait affiner, durant huit mois, un calvados pays d’auge de 14 ans dans d’anciens fûts du rhum jamaïcain Hampden. Ces fûts étant en chêne américain, le produit final se présente comme une eau de vie de cidre, afin de ne pas déroger aux règles de l’appellation. 1296 bouteilles d’Hampden Angels (44%) sont disponibles.

“Ces fûts ont apporté de jolis arômes exotiques, des notes de banane mûre, de café, de cacao et de vanille notamment tout  en renforçant la teneur en esters de l’eau de vie. En bouche, ils ont souligné le style très vertical de ce calvados et son caractère très élancé”, précise Guillaume Drouin. La maison a procédé à un échange de fûts avec Luca Gargano, collectionneur et spécialiste du rhum, à qui quatre anciens fûts de calvados ont été cédés contre ces quatre fûts de Hampden.

“Les fûts de rhum sont assez puissants et demandent je trouve à être utilisés sur des calvados déjà bien construits et riches”, poursuit Guillaume Drouin. Le produit peut être commandé sur le site d’e-commerce de la maison.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Comment Braastad perpétue l'innovation dans le cognac

A Jarnac (Charente), les cognacs à la marque Braastad (Etablissements Tiffon) allient tradition et innovation. Focus sur le développement de la PME
ÉconomieEntreprises

Spiritueux : comment 30 & 40 fait rayonner le savoir-faire du Calvados

30 & 40 s’est imposé comme un des embouteilleurs indépendants les plus en vue. Vincent Béjot, cofondateur, revient sur son développement et sur les enjeux d’une production locale.
ÉconomieEntreprises

Malgré la crise, les vins des Côtes de Gascogne tracent leur route

La crise affecte les ventes des vignerons de l’IGP Côtes de Gascogne. Ceux-ci ont pourtant multiplié les efforts pour croître ces dernières…