ÉconomieEntreprisesServices

France Quintessence remet les spiritueux français à l’honneur

2 min. de lecture
Spiritueux en cocktail

France Quintessence, le salon dédié aux spiritueux français, revient à Paris en septembre. Les tendances phares du marché (gin, cocktails…) seront mises en avant.

Après une première édition réussie, le salon dédié à la découverte des spiritueux français France Quintessence revient le dimanche 11 et le lundi 12 septembre au Pavillon Ledoyen, à Paris. 75 exposants (contre 50 l’an dernier) y feront déguster leurs produits (cognac, gin, armagnac, rhum, vodka, whisky, liqueurs…), lesquels doivent être intégralement produits en France. Les producteurs ou les propriétaires se sont engagés à être présents lors de l’événement pour répondre aux nombreuses questions des visiteurs.

Pour Philippe Jugé, associé d’Amuse Bouche, la société organisatrice de France Quintessence, il était logique de proposer une nouvelle édition enrichie : « il y a 2000 distilleries aujourd’hui en France. Nous n’avons aucun mal à trouver des exposants, mais la difficulté consiste à en réunir un panel suffisamment large. Nous essayons d’être plus ambitieux, en élargissant le spectre des catégories représentées. » Les deux étages du Pavillon Ledoyen seront cette année réquisitionnés pour répondre à cette croissance. Un cycle de conférences supervisé par le spécialiste du rhum Alexandre Vingtier ponctuera l’événement.

Mettre en avant les nouvelles tendances

« Le salon est un média vivant : notre mission est de « faire loupe » avec des tendances telles que le boom du gin, par exemple. Le cabinet Mintel explique aussi qu’un lancement de spiritueux sur sept relève de la catégorie artisanale. Le calvados passe quant à lui par le cocktail pour se faire connaître », complète Franck Poncelet, coorganisateur de France Quintessence. « Le cocktail est le seul moyen de trouver la nouvelle génération », abonde Sullivan Doh, fondateur du bar à cocktails parisien Le Syndicat et nouvel ambassadeur des AOC Calvados. 3 bars à cocktails seront répartis sur le salon.

Un atelier de food pairing, qui jouera la carte de l’originalité avec le concours d’un glacier, ainsi qu’un dîner gastronomique réunissant 80 personnes autour de Yannick Alléno, chef triplement étoilé du Pavillon Ledoyen, compléteront cette nouvelle édition de France Quintessence.

Ses organisateurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’ils viennent de racheter le salon Paris Cocktail Festival, qui sera prochainement relancé. Une troisième édition de Planète Bière est quant à elle prévue pour mars 2017.

2260 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

“Etre glacier, c'est exercer un métier difficile, exigeant, mais de passion”, rappelle David Wesmaël

A Lezennes (Nord) ou à Paris, David Wesmaël, meilleur ouvrier de France glacier et champion du monde de pâtisserie s’efforce de repenser l’expérience de la glace, avec La Glacerie Paris.
EntreprisesFocusServices

A Villiers-sur-Marne, les astuces de David Morin pour développer son activité de caviste

A Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), David Morin a engagé le développement de sa cave, il y a trois ans, avec un fort focus sur…
EntreprisesServices

Une formation pour la reprise des activations marketing boissons dans un cadre sanitaire renforcé

Spécialisée dans l’externalisation de brand ambassadors, l’organisation d’activations marketing ainsi que dans les missions de conseil en stratégie digitale à destination de…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.