EntreprisesFocusServices

Covid-19 : les entreprises de propreté ne veulent pas être oubliées

1 min. de lecture
Propreté et hygiène en salle de bains

Prestations de nettoyage, désinfection, renforcement de l’hygiène : au temps du Covid-19, les bureaux et les espaces partagés doivent devenir des endroits “safe”.

Jusqu’alors, leurs prestations étaient les plus discrètes possibles, en-dehors des heures de bureaux. Des hommes et des femmes qui restaient le moins longtemps possible sur place, ou à qui on ne prêtait guère attention. Aujourd’hui, parmi les fonctions externalisées qui demeurent indispensable au quotidien des entreprises, les sociétés de nettoyage sont en première ligne. 84% des Français estimaient que la propreté est un critère indispensable sur le lieu de travail – un chiffre qui a sans doute augmenté ces dernières semaines, notamment dans les secteurs où l’activité a fortement repris.

Plus de 12 000 entreprises représentent plus de 500 000 emplois, pour un chiffre d’affaires de 14,7 milliards d’euros. En 2017, les bureaux représentaient 40% du marché – une proportion qui devrait être amenée à évoluer avec le renforcement des mesures sanitaires et la reconfiguration des espaces dans une logique où la présence physique des salariés au quotidien ne sera plus la norme. Les immeubles pesaient 19% du marché; le commerce et l’hôtellerie 12% du marché selon la Fédération des entreprises de propreté.

Des équipements difficiles à trouver

Ces dernières tiennent à réaffirmer leur rôle. La fermeture des locaux et l’arrêt des activités suite au confinement a causé une perte de chiffre d’affaires d’au moins 51% des entreprises de nettoyage. “Il semble important de réviser rapidement les cahiers des charges pour répondre aux enjeux de la crise et de son suivi”, soutient la fédération, qui appelle les acteurs publics à être exemplaires en termes de facturation des marchés. Equipements de protection individuelle, gestes barrières, règles de distanciation : les mesures à prendre désormais sont nombreuses. les entreprises regrettent les difficultés à s’approvisionner en matériel (masques, gants, blouses…) quand bien même ces produits constituent en tous temps le quotidien de ces entreprises.

Pour identifier les prestataires, de nombreux annuaires existent. La liste de fournisseurs de services aux entreprises sur kelest.fr en fait notamment partie.

A lire également
ÉconomieEntreprises

Comment Castarède, la plus ancienne maison de négoce d'armagnac, traverse la crise

Créée en 1832, la maison Castarède, négociante et productrice d’armagnac, souffre des restrictions liées au commerce et de la fermeture des CHR. Elle dispose par ailleurs d’une gamme dédiée aux bars à cocktails.
ÉconomieEntreprisesIndustrieManagementServices

“Toutes les marques s'accordent à dire que l'écoute client et la co-création sont des passages obligés”

Spécialisée dans la co-création et le crowdsourcing pour les marques, l’entreprise parisienne Fanvoice développe des plateformes destinées à favoriser la participation des usagers. Plusieurs moyens de traitement et de restitution (analyse sémantique, insights…) sont proposés à ses clients. Julie Devinant, directrice générale adjointe, nous en dit plus.
ÉconomieEntreprisesManagement

“La crise sanitaire est l'occasion de repenser la relation client en se mettant à la place des consommateurs”

Depuis un an, les professionnels de l’hôtellerie-restauration ont dû composer avec de nouvelles procédures sanitaires. Thierry Spencer, directeur associé de l’Académie du Service, décrypte les enjeux de la relation client en période de pandémie.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter