Entreprises

Comment ces pubs parisiens ont repris leur activité

2 min. de lecture
Pinte de bière - The Great Canadian Pub

Difficultés de recrutement, clients heureux de retrouver le chemin des bars : focus sur la réouverture, en terrasse, de deux pubs parisiens.

Depuis le 19 mai, les bars-restaurants peuvent recevoir leurs clients en terrasse, avant une prochaine étape en demi-jauge en salle le 9 juin. Le retour des beaux jours fait le bonheur des pubs. En une semaine et demi, l’activité a bien repris à The Great Canadian Pub, quai des Grands Augustins, dans le 6ème arrondissement de Paris. L’établissement dispose d’une terrasse permanente et aménagée, complétée par une extension sur le trottoir, à quelques pas de la place Saint-Michel. Toutefois, la moitié de l’équipe n’est pas revenue.

Kush - The Great Canadian Pub

Le pub cherche ainsi six personnes, en plus des deux embauches qui ont déjà été réalisées. Durant la fermeture, le sol, le plafond, le bar et la terrasse ont été rénovés. L’offre de restauration, disponible en terrasse, avec les burgers et les poutines, va évoluer : durant l’Euro de football, les plats seront en lien avec les équipes participantes, grâce à divers choix d’ingrédients.

En plus d’un cidre à la pression (Belhaven), dix bières sont branchées. De nouvelles références issues du catalogue Heineken arriveront prochainement. “Nous vendons de plus en plus d’IPA. Les clients sont mieux informés. Ils connaissent Lagunitas et la commandent directement”, précise Kushtrim Pacarada, directeur. Toutefois, le pub ne parvient pas, pour l’heure, à s’approvisionner en bières canadiennes.

“Le standard de service a augmenté”

Ricardo Santos - The Frog & Underground

Dans le quartier des Grands Boulevards, rue Montmartre (2ème arrondissement), The Frog & Underground s’est étendu près des voies de circulation, avec un aménagement spécial. Grandes tables et bancs permettent ainsi aux groupes de se retrouver. Pour l’heure, l’ouverture est fixée à 16 heures – le service du midi, reprendra ultérieurement.

“Le plus sympathique est bien évidemment de reprendre l’activité et de retrouver les clients. Ils sont contents de revenir. Cela avait aussi manqué au staff de voir les gens sourire ! Il a fallu reconstituer l’équipe, passer les commandes, organiser les plans en respectant la jauge”, explique Ricardo Santos, manager. Il s’appuie sur l’organisation mise en place par FrogPubs pour recruter des équipes à l’occasion de la réouverture (60 personnes au total d’ici à la fin juin).

Boutique - The Frog & Underground

“Le standard de service a augmenté. Les clients ont changé. Ils choisissent mieux les bars-restaurants dans lesquels ils se rendent, et ont pris l’habitude de se sociabiliser à la maison”, poursuit Ricardo Santos. La Maison Blanche, la Pearl (une pale ale aux délicates notes florales) ainsi que la Kapow (une IPA en dry hopping) constituent les bières les plus appréciées des clients en cette période.

A lire également
Entreprises

A Paris, les bonnes recettes d'Istr pour vous faire aimer les huîtres

Burger à l’huître, happy hours autour des huîtres, bar à cocktails : le restaurant parisien Istr fait doucement évoluer son concept pour mettre en avant ses mets favoris.
ÉconomieEntreprises

Bière, cocktails, staff : comment ces bars ont redémarré le 9 juin

Chez Demory Paris, au Danico et à l’Experimental Cocktail Club, focus sur le redémarrage d’un bar à bières et de deux bars…
Entreprises

Bar à cocktails : le Syndicat remet en avant la saisonnalité et les typicités des ingrédients français

Depuis septembre, le Syndicat, à Paris, a refondu sa carte pour davantage appuyer son ancrage “made in France”. Ingrédients saisonniers et praxinoscope sont de sortie derrière la façade de la rue du Faubourg Saint-Denis.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter