EntreprisesIndustrie

Comment les brasseurs ont conçu leurs calendriers de l’Avent de Noël 2021

3 min. de lecture
Calendriers de l'Avent - Beery Christmas - Ninkasi

Hausse des prix du carton, tensions sur la logistique, forte main d’oeuvre requise : concevoir un calendrier de l’Avent rempli de bières n’est pas de tout repos. Les coffrets sont en cours de conception et de livraison.

24 bouteilles ou canettes pour les 24 jours du mois de décembre, conditionnées avec la plus grande attention dans d’immenses boîtes en carton et expédiées au plus juste : tel est le défi de la réalisation des calendriers de l’Avent composés de bière, toujours plus nombreux. La brasserie francilienne BapBap conditionne actuellement le sien. “Il s’agit de notre deuxième calendrier, avec entièrement nos propres bières, des collaborations et des exclusivités. Nous avons pris un carton hyper renforcé”, explique son équipe.

Idem pour Gallia, qui a intégré ses best-sellers (West IPA, East IPA…) ainsi que ses excellentes “vières”, à base de moût de raisin et de moût de bière. La première canette (Bière de Travail) de la brasserie fait aussi partie du lot. Le coffret, en noir et blanc, peut être customisé. Pour la brasserie écossaise BrewDog, la boîte est plus ramassée. 14 bières inédites pour 2021, six nouveautés et quatre exclusivités web sont incluses, et, une fois n’est pas coutume, la livraison est offerte aux clients français.

Des bras en plus pour épauler les équipes de Ninkasi

Dans le Rhône, pour Ninkasi, les retours des clients suite à l’édition 2020 ont été pris en compte pour la réalisation du nouveau calendrier, produit à 1500 exemplaires. Un verre à bière ainsi qu’un contenu audio (l’entreprise étant très liée à l’univers de la musique) complètent l’offre. Le Ninkasi Musik Lab, le dispositif de repérage et de soutien à l’émergence de jeunes artistes, a été mis à contribution (pop, rap, folk, jazz, chanson, rock). Des bières sont ajoutées en avant-première, tout comme les trois sodas fabriqués par l’équipe.

“C’est une gestion de projet à part entière qui débute avant l’été pour la partie sourcing des composants du calendrier, surtout en période de tension sur les approvisionnements en carton. Le sujet du conditionnement a nécessité de nouvelles ressources étant donné que nous montons les boîtes, les remplissons et les sur-emballons manuellement. Cela nécessite environ 100 mètres carrés pour le montage et le stockage des composants et produits finis”, précise Ninkasi. Cette année, l’entreprise a collaboré avec un établissement d’aide par le travail (Esat) pour le conditionnement des calendriers, et a organisé un flux logistique entre ses locaux et l’entrepôt situé à 17 kilomètres.

Un Beery Christmas conçu par temps de fortes tensions logistiques

Ce ne sont pas 24, mais 25 références qui sont contenues dans le Beery Christmas du site d’e-commerce Saveur Bière (InterDrinks), basé à Fretin (Nord). Deux bières d’une même brasserie seront à mélanger au jour de Noël. L’illustratrice lilloise Marie Gosselin a conçu le design du coffret. Originalité du produit : les bières sont brassées exclusivement pour le Beery Christmas. “Cela n’a pas été facile cette année à cause du Covid, donc la plupart des bières proviennent d’Europe et du Royaume-Uni, contrairement aux années précédentes où nous avions des bières d’autres continents”, indiquent les équipes de l’entreprise.

Le projet a été validé “tôt dans l’année” pour bloquer les tarifs des matières premières, le prix du carton ayant augmenté de manière très importante ces derniers mois. Covid, Brexit, et tensions sur le transport maritime, avec l’augmentation du coût des conteneurs, ont marqué la réalisation de cette édition 2021. La pénurie de chauffeurs routiers de l’autre côté de la Manche s’est ajoutée au lot. donc c’est parfois très compliqué de trouver des transporteurs dans le temps imparti.

Un plan a été organisé avec les différents transporteurs afin de tenir la promesse d’expédition sous 24 heures après la commande, et d’avoir le temps, en amont, de sticker tous les calendriers avec les étiquettes d’expédition client et de préparer les palettes des différents transporteurs.  Au niveau du conditionnement, “il s’agit d’un travail physique. Une journée de production dure en moyenne 7 heures. Il faut également s’assurer de toujours avoir assez de calendriers en stocks pour faire face aux ventes.” La cadence de production a été accrue en début de campagne pour faire face au nombre important de préventes.

2320 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Les astuces du Petit Ballon pour résister dans la vente de vin en ligne depuis dix ans

Le Petit Ballon a dix ans. L’entreprise basée à Paris et Barcelone (50 personnes; 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020,…
Entreprises

Agrumes et éco-responsabilité, la distillerie de Monaco trace son sillon

Un lieu atypique pour un projet qui l’est tout autant. Dans un immeuble qui date de 1700, la Distillerie de Monaco est,…
Entreprises

Comment Bollinger Diffusion a crée le gin Anaë

Né de la collaboration de Bollinger Diffusion avec la maison de cognac Delamain et la distillerie Bercloux, le gin “made in France” Anaë a été lancé à la rentrée.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter