EntreprisesIndustrie

Un nouveau whisky et une nouvelle brand ambassadrice pour Ninkasi

2 min. de lecture
Distillerie Ninkasi

A l’approche de la réouverture des bars, Ninkasi poursuit son développement. Au programme : l’arrivée de Lilya Sekkal en tant que brand ambassadrice, le lancement d’un nouveau whisky, une carte cocktails repensée et une levée de fonds.

Début avril, le fonds d’investissement Eiffel Investment Group a annoncé avoir souscrit à un financement pouvant atteindre 3,5 millions d’euros pour Ninkasi. L’entreprise de Tarare (Rhône), spécialisée dans les bars (19 établissements) et la production de boissons (bière, spiritueux) devrait pouvoir doubler (de 45 à 100 hl) sa capacité de production à l’horizon 2023-2024, à 100 000 hectolitres par an. Cinq chais de vieillissement sont aussi prévus. De quoi conforter le développement de la PME (270 salariés, 24,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019), qui a recruté, en janvier dernier, Lilya Sekkal en tant que brand ambassadrice whisky, spiritueux et bières Craft experience.

Elle a auparavant travaillé pendant comme barman et chef barman au bar Les Passerelles de l’hôtel Parister (Paris 9ème), avec un backbar 100% whisky français, de 2017 à 2019; après un passage au Golden Promise, le bar du distributeur La Maison du whisky (LMDW), en charge des whiskies contemporains. “Ninkasi a une très forte notoriété en Auvergne Rhône-Alpes, et souhaite donc maintenant essaimer partout en France.” Matthieu Mahé reste en charge du développement du partenariat avec LMDW, et représentera Ninkasi sur la moitié sud du pays. Objectif : accroître l’image de marque de l’entreprise et la notoriété de ses produits.

Un nouveau whisky

Parmi les missions de Lilya Sekkal : accompagner les lancements (communication, stratégie produits; visites de cavistes, bars, restaurants), se rapprocher de l’univers de la gastronomie, créer des cocktails pour le réseau et contribuer au blog de l’entreprise. Parmi les priorités figure notamment la poursuite des efforts sur la catégorie whisky, lancée fin 2015 (cinq références, et deux pour La Maison du Whisky).

Ninkasi lancera prochainement un single malt vieillit en fût de chardonnay (46%), à base d’orge maltée (90% pilsen et 10% d’orge maltée tourbée). “Nous nous appuyons sur des fûts de chêne français de nouveau toastés, des ex-fûts de chardonnay, et 10% de fûts de viognier. Alban Perret, notre maître-distillateur et maître de chai, est aussi vigneron.” Suite à des problèmes d’approvisionnement en packaging (comme pour de nombreux industriels), le lancement a dû être décalé de quelques semaines.

Une carte de cocktails renouvelée

A l’occasion de la réouverture des bars-restaurants, la carte de cocktails, composée jusqu’alors d’une douzaine de recettes, évoluera. “Les cocktails resteront accessibles, mais seront revus, en axant sur l’équilibre des saveurs. Il y aura quinze cocktails sur la prochaine carte, la majeure partie des cocktails incorporant les produits du groupe même si le mojito est indétrônable, tout comme la caipirinha et le spritz.”, explique Lilya Sekkal. Un programme de formation des barmans, intégrant l’objectif de savoir retranscrire à l’oral comme en production la nouvelle offre boisson aux clients, a débuté.

Côté produit, une ginger ale rejoindra la propre gamme de sodas de Ninkasi. Cela permettra d’élaborer un triptyque de cocktails à la ginger ale (whisky, vodka, rhum). Un tonic, un cola et une limonade à la fleur de houblon étaient déjà disponibles. Un cidre houblonné rejoindra prochainement la gamme Craft expérience (sa production n’a pas encore été lancée). En termes d’expansion commerciale, certaines bières de Ninkasi ont dernièrement fait leur apparition chez Franprix et Monoprix, notamment en Ile-de-France.

2240 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Bière, cocktails, staff : comment ces bars ont redémarré le 9 juin

Chez Demory Paris, au Danico et à l’Experimental Cocktail Club, focus sur le redémarrage d’un bar à bières et de deux bars…
Entreprises

Bar à cocktails : le Syndicat remet en avant la saisonnalité et les typicités des ingrédients français

Depuis septembre, le Syndicat, à Paris, a refondu sa carte pour davantage appuyer son ancrage “made in France”. Ingrédients saisonniers et praxinoscope sont de sortie derrière la façade de la rue du Faubourg Saint-Denis.
EntreprisesIndustrie

Aux Sables d'Olonne, la brasserie bio Opé se développe malgré la crise

Avec sa large gamme de bières bio et un réseau de revendeurs qui se développe, la brasserie Opé, qui a lancé ses premières références il y a deux ans aux Sables d’Olonne (Vendée), poursuit son chemin.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter