Aller au contenu

Cognac : Bache-Gabrielsen fourmille d’initiatives

La maison de cognac Bache-Gabrielsen célèbre les trente ans de Jean-Philippe Bergier au poste de maître de chai, et poursuit son développement en France.

Plus d’un an après le lancement en France de plusieurs références, parmi lesquelles l’American Oak, la maison de cognac Bache-Gabrielsen continue de se renouveler. L’entreprise a lancé une édition limitée, Cercle, destinée à célébrer les trente ans de présence de Jean-Philippe Bergier au poste de maître de chai. Les lots de chacun des viticulteurs partenaires ont été assemblés – choix a été fait, chez Bache-Gabrielsen, de ne collaborer qu’avec des bouilleurs de cru, qui produisent et distillent leur propre vin. Ce cognac est dans un premier temps lancé sur le marché norvégien, sur lequel la maison écoule l’essentiel de ses volumes.

« La maison laisse ses maîtres de chai s’exprimer dans leur créativité. L’idée est de respecter les terroirs et le travail de chacun en laissant chaque lot s’exprimer dans ses assemblages, qui se veulent souples et dont les notes de bois, non dominantes, restent au service des arômes subtils du cognac. Les échanges techniques multiples avec les livreurs ont créé des liens de confiance et de respect mutuel. Nous cherchons ensemble à extraire le meilleur de chacun des terroirs de nos livreurs, depuis la vinification jusqu’au vieillissement. C’est ainsi que l’on construit une réelle identité à nos assemblages », précise Jean-Philippe Bergier.

Des fûts destinés à un client…

Les consommateurs français peuvent, eux, acquérir leur propre cognac. Le Private cognac cask fait l’objet d’échanges entre les amateurs de spiritueux et Jean-Philippe Bergier, en s’orientant vers des eaux-de-vie de Fins Bois, de Petite Champagne ou de Grande Champagne. Le vieillissement est ensuite de deux, quatre ou six ans. Des fûts de 30 litres ayant contenu du  cognac XO Fine Champagne Bache-Gabrielsen seront utilisés. Une cinquantaine de bouteilles personnalisées (de 60 à 110 euros par bouteille) pourront ensuite être livrées.

…et un développement sur le marché français

Une nouvelle politique de distribution est mise en place en France depuis janvier 2018. Le VSOP Triple Cask est disponible uniquement en GMS. Les réseaux CHR et cavistes peuvent accéder à trois références distinctes : l’American Oak, destiné à la réalisation de cocktails, le XO Fine Champagne et l’Extra Sérénité pour une consommation plus classique.

« La commercialisation de nos produits sur le territoire français se développe conformément à nos prévisions.  Les ventes sont aujourd’hui assez équilibrées entre les deux canaux. Nous sommes heureux d’avoir réussi à référencer, grâce à William Grant & Sons France, notre VSOP chez Auchan ou Leclerc, et nos trois autres références chez les grands distributeurs tels C10, Distriboissons ou France Boissons, les Cash & Carry comme Metro ou des cavistes tels que V&B ou La Vignery. Enfin, notre American Oak se fait une place dans les bars des établissements références de la mixologie tels Dr Lupin, Symbiose, Le 1905 ou encore Le Point Rouge », explique François Drounau, responsable marketing.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie