Entreprises

Au printemps, 7 actus à ne pas manquer dans les spiritueux

5 min de lecture

Cointreau, Malfy, La Compagnie du mieux boire, Renaissance vodka, Grey Goose Altius, Djin AmarOz, Citadelle : focus sur 7 actus à suivre dans l’industrie des spiritueux au printemps 2024.

Cointreau fait appel à la créativité des bartenders

Margarita cocktail challenge Cointreau - Finale France (avril 2024)

Lors de la finale France, en avril, au bar parisien La Mezcaleria.

Quatrième édition pour le Margarita Challenge, le concours de bartenders organisé par Cointreau dans 15 pays, dont 10 enverront un finaliste en clôture, du 10 au 12 juin 2024 à Angers (Maine-et-Loire). Cette année, en plus de l’utilisation de 2,5cl de Cointreau et de sel, les participants devaient utiliser des ingrédients locaux : “nous invitons les barmans professionnels à intégrer des ingrédients locaux et à rendre un vibrant hommage à leur culture et à leur identité”.

“La margarita est notre cocktail le plus populaire, rappelle Alfred Cointreau, représentant de la sixième génération. Lors de la finale France, organisée début avril, Thomas Trefcon, cofondateur de l’agence marseillaise de consulting Le Verre à mélange, s’est hissé en tête avec un cocktail construit autour de l’aïoli. La recette: cordial aïoli à l’huile d’olive et écorces de citron, Cointreau, tequila cuite sous vide au fenouil frais et infusé aux graines de fenouil, sel de fenouil, chips de panisse.

Le dry gin Malfy Originale arrive en France

Gin Malfy originale - Pernod Ricard France

Malfy originale se lance en France.

Cocktails au gin Malfy originale par les bartenders du Moonshiner

Séance cocktails au gin.

Acquise par Pernod Ricard en 2019, la marque italienne de gin Malfy, créée trois ans auparavant, poursuit son développement sur le marché français avec l’introduction du dry gin de la gamme, Originale (41%). “Malfy est un gin craft italien, leader sur son marché, qui s’appuie sur l’une des eaux les plus pures du Piémont. En France, nous avons pu créer un segment autour des gins super-premiums aromatiques”, indique Charlotte Boyer, senior brand manager chez Pernod Ricard France.

La marque avait été lancée en France en 2020 par l’intermédiaire de gins aromatisés (citron, orange sanguine, pamplemousse). Les volumes sont principalement écoulés chez les cavistes et en CHR. “La mixologie nous intéresse pour mettre en avant nos produits”, poursuit la manager. Un gin tonic; un cocktail à base de gin, de vinaigre balsamique, de miel au pissenlit et de bitter (“Purosangue”) ou une recette avec du gin, du sherry fino, des asperges et un dry vermouth (“Alla campagna”), conçu comme un reverse martini sont suggérés – des inspirations nées des bartenders du Moonshiner, un bar parisien.

La Compagnie du mieux boire poursuit son road trip

Escale - Spiritueux de la Compagnie du mieux boire

Le caviste décline sa gamme maison depuis son lancement.

Le caviste parisien La Compagnie du mieux boire (11ème arrondissement), qui se décline aussi en ligne, poursuit le développement de sa gamme de spiritueux créés sur-mesure, sous forme d’un road trip. Place à Escale à La Rochelle (120 bouteilles), un rhum pur jus de canne parcellaire de Martinique (47%) bénéficiant d’une macération sur des coquilles d’huîtres, en dames-jeannes. “Ce rhum garde une certaine puissance alcoolique (47°) tout en laissant s’exprimer la douceur de la canne et la sapidité de l’iode”, décrit Fabien Mauzé, cofondateur. Une version “retour” du rhum est dans les tuyaux, grâce à un passage en fûts.

Pour les bartenders, des vodkas aromatisées signées Maison Villevert

Renaissance vodka - 3 références, thé à la menthe, vanille

Cocktail Gimme gimme: vodka saveur thé à la menthe, jus de citron vert frais, sirop de sucre simple

Cocktail Gimme Gimme, au Fridge comedy club, à Paris.

Maison Villevert lance, à destination des bartenders, deux nouvelles références de sa gamme Renaissance vodka : saveur thé à la menthe (37,5%) et vanille (40%), qui complètent la vodka classique (37,5%). A la dégustation de la vodka aromatisée saveur thé à la menthe, on retrouve des notes de menthe fraîche sauvage au nez, et de chlorophylle en bouche. Au nez, la vodka aromatisée vanille est très douce et moelleuse; elle est plus franche et droite en bouche.

L’occasion de découvrir deux suggestions de cocktails, sous la houlette du brand ambassador Emmanuel Brandelet, au comptoir du bar parisien Le Fridge (2è). Un espresso martini, d’une part (vodka vanille, liqueur de café Algebra dry, sucre; très chatoyant en bouche, assez sucré, mais le goût du café revient fortement en fin de bouche) et, d’autre part, Gimme Gimme (vodka saveur thé à la menthe, jus de citron vert frais, sirop de sucre simple), qui rappelle les saveurs fruitées du daiquiri.

Grey Goose investit le segment ultra-premium

Grey Goose Altius - Vodka ultra-premium - Bacardi (2024)

Grey Goose Altius arrive dans les bars. (Photo: Bacardi)

Son long flacon, très élégant, avec un col finement allongé et un pied qui évoque subtilement l’univers de la montagne, constitue une signature à part entière. Grey Goose Altius, lancée en ce mois d’avril à travers l’Europe, devient la cinquième référence de la marque de vodka française, créée en 1997 et dans le giron de Bacardi depuis 2004. Grey Goose s’appuie sur le chiffre (IWSR) d’une croissance prévue de 79% pour la catégorie des spiritueux blancs de prestige au cours des cinq prochaines années.

“Nous avons développé une vodka en utilisant des processus qui évoquent les phénomènes rares se produisant à des températures de haute altitude dans les Alpes”, explique François Thibault, le maître distillateur de Grey Goose. Si, habituellement, Grey Goose s’appuie sur l’eau de Gensac-la-Pallue, en Charente, où est embouteillée la vodka, de l’eau de source alpine a été sélectionnée pour les besoins d’Altius. Pas de changement, en revanche, pour le blé d’hiver cultivé en terres picardes. La vodka est filtrée à -24 degrés. “Sa complexité, ses notes de pomme verte fraîche et une subtile minéralité” caractérisent également le nouveau produit.

Saint-Tropez, Mykonos ou Ibiza sont autant de lieux de fête, connus pour leurs établissements huppés, où l’on pourra prioritairement trouver Altius, une vodka à déguster pure ou sur de la glace pilée, à destination des bars, clubs, hôtels et restaurants. Des villes américaines seront servies cet été, avant Dubaï (Emirats arabes unis) à l’automne. Une dégustation avec du génépi français est notamment suggérée à l’international.

Djin lance un amer sans alcool

Amer sans alcool Djin AmarOz

AmarOz a déjà été primé (photo: Djin)

Liquoriste depuis 2015 à Saint-Brice (Charente), Romuald Vincent lance AmarOz, un amer sans alcool. Objectif : “proposer une expérience qui n’existait pas sur le segment du sans alcool. Cet amaro est pensé comme un vrai digestif, mais sans être agressif. Il apporte de l’amertume, avec un goût moins sucré que celui de produits existants.” AmarOz, qui a nécessité un an et demi de R&D, complète l’offre de Djin, une gamme de “spiritueux sans alcool” lancée en 2019 avec Passion signature N°1, le “gin sans alcool” le plus titré au monde, suivi de Djin Immunité, élaboré à partir d’un mélange d’une vingtaine de plantes médicinales.

AmarOz s’appuie sur 60 plantes, avec une dominante de curcuma, de betterave, de gentiane, de pamplemousse ou bien encore d’orange amère. Les queues de distillation de Djin Nature Passion N°1 ont été recyclées puis affinées et dans lesquelles ont été infusées des plantes médicinales, avant un vieillissement en fûts. Djin crée à cet effet une nouvelle gamme “Signature”, avec des étapes supplémentaires de maturation et de vieillissement en fûts. Pour la dégustation, AmarOz peut être consommé sur glace, en spritz (avec du prosecco), ou en top avec de la ginger beer ou avec des mixers.

Citadelle se lance dans le tourisme

Citadelle - Salle de dégustation au château de Bonbonnet - Gin et spiritourisme

Un nouvel espace a été aménagé (photo: Maison Ferrand)

A Ars (Charente), au château de Bonbonnet, siège du producteur de spiritueux Maison Ferrand, la marque de gin Citadelle s’est dotée d’un “visitor center”. Objectif : faire découvrir au grand public les spécificités de cette marque née en 1996, à travers des cocktails, des pique-nique au cœur des champs de genévrier, ainsi qu’une visite de la distillerie.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Photo de couverture : Saman Taheri sur Unsplash

2787 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Bière : créativité, accessibilité… 7 brasseries craft à suivre

En ce printemps, malgré les difficultés économiques du secteur, nombreux sont les brasseurs à lancer de nouveaux produits ou à se démener pour capter de nouveaux clients. Focus sur les dernières créations de plusieurs brasseries craft.
La sélection de la rédaction

Ces 3 brasseries étoffent leur offre au printemps

Second Degré, Demory, Jenlain : focus sur les nouveautés de ces brasseries, dans leurs bars ou en grande distribution, en ce printemps 2024.
Entreprises

A la microbrasserie Patoche, à Paris, un nouveau brasseur et des bières pour le printemps

Jérémie Normand a rejoint l’équipe de la microbrasserie Patoche comme brasseur. La gamme de bières est fréquemment renouvelée, en plein cœur de Montmartre, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter