Entreprises

Les astuces de Monin pour des cocktails créatifs et rentables en CHR

1 min de lecture
Fresh limonade Monin

Avec quelques ingrédients, il est possible de réaliser des cocktails créatifs au coût maîtrisé, rappelle Monin, dont les sirops constituent une référence en CHR.

Proposer des cocktails originaux et rentables, tel sera l’un des objectifs poursuivis par les gérants de cafés-hôtels-restaurants en cette phase de reprise. Forte de son expertise dans le secteur, l’équipe de Monin met ses sirops en avant à travers des recettes phares (le thé glacé avec 30 ml de sirop de thé, 240 ml d’eau et une rondelle de citron ou quelques fruits frais; le latte glace chocolate cookie avec 30 ml de sirop saveur Chocolate cookie, 180 ml de lait et un expresso ou le Monaco Twist avec 20 ml de sirop de pêche blanche, 150 ml de limonade et 150 ml de bière blonde par exemple).

“Du côté des boissons rafraîchissantes, le cold brew et la limonade répondent à la demande de boissons naturelles, faites sur place. Par ailleurs, les sirops et concentrés de thé, le concentré de cold brew ou le sirop base limonade promettent une facilité d’exécution, un vrai gain de temps et assurent un faible coût de revient au restaurateur.  Il suffit d’une juste dose de sirop ou de concentré, de trois étapes et 30 secondes seulement. Ce sont des boissons idéales pour redémarrer l’activité”, explique Alice Vasseur, responsable marketing CHD et market intelligence. Le thé glacé peut revenir à 0,40 euro la boisson, hors conditionnement.

Une ligne dédiée aux professionnels

Du côté de la demande, Monin perçoit un intérêt des consommateurs pour des boissons “à la fois festives, simples et authentiques, avec une attention particulière à la transparence sur l’origine ainsi que la naturalité des produits, sans oublier les conditions dans lesquelles ces dernières sont réalisées”. De plus, l’entreprise a mis en place une hotline dédiée aux professionnels du CHR, Monin & You (recommandation de recettes, conseils pour la mise en place d’une offre de vente à emporter, solutions sur mesure).

Plus de 150 recettes sont disponibles, distribuées dans plus de 150 pays. Monin apporte par ailleurs une attention particulière aux étudiants en formations spécialisées dans les métiers du bar, comme la mention complémentaire – de futurs clients et ambassadeurs de la marque.

2495 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Cognac, liqueur, champagne, café : quatre pop-up pour rapprocher les marques et leurs consommateurs

En novembre, Martell, St-Germain, Ruinart et Lavazza ont imaginé plusieurs expériences, à Paris, pour s’adresser directement aux consommateurs, avec des concepts très différents.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.