Entreprises

Les astuces de Monin pour des cocktails créatifs et rentables en CHR

Fresh limonade Monin

Avec quelques ingrédients, il est possible de réaliser des cocktails créatifs au coût maîtrisé, rappelle Monin, dont les sirops constituent une référence en CHR.

Proposer des cocktails originaux et rentables, tel sera l’un des objectifs poursuivis par les gérants de cafés-hôtels-restaurants en cette phase de reprise. Forte de son expertise dans le secteur, l’équipe de Monin met ses sirops en avant à travers des recettes phares (le thé glacé avec 30 ml de sirop de thé, 240 ml d’eau et une rondelle de citron ou quelques fruits frais; le latte glace chocolate cookie avec 30 ml de sirop saveur Chocolate cookie, 180 ml de lait et un expresso ou le Monaco Twist avec 20 ml de sirop de pêche blanche, 150 ml de limonade et 150 ml de bière blonde par exemple).

“Du côté des boissons rafraîchissantes, le cold brew et la limonade répondent à la demande de boissons naturelles, faites sur place. Par ailleurs, les sirops et concentrés de thé, le concentré de cold brew ou le sirop base limonade promettent une facilité d’exécution, un vrai gain de temps et assurent un faible coût de revient au restaurateur.  Il suffit d’une juste dose de sirop ou de concentré, de trois étapes et 30 secondes seulement. Ce sont des boissons idéales pour redémarrer l’activité”, explique Alice Vasseur, responsable marketing CHD et market intelligence. Le thé glacé peut revenir à 0,40 euro la boisson, hors conditionnement.

Une ligne dédiée aux professionnels

Du côté de la demande, Monin perçoit un intérêt des consommateurs pour des boissons “à la fois festives, simples et authentiques, avec une attention particulière à la transparence sur l’origine ainsi que la naturalité des produits, sans oublier les conditions dans lesquelles ces dernières sont réalisées”. De plus, l’entreprise a mis en place une hotline dédiée aux professionnels du CHR, Monin & You (recommandation de recettes, conseils pour la mise en place d’une offre de vente à emporter, solutions sur mesure).

Plus de 150 recettes sont disponibles, distribuées dans plus de 150 pays. Monin apporte par ailleurs une attention particulière aux étudiants en formations spécialisées dans les métiers du bar, comme la mention complémentaire – de futurs clients et ambassadeurs de la marque.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Fever-Tree expose l'étendue de sa gamme de tonics au bar parisien Golden Promise

Pour faire découvrir ses tonics, ginger beer et ginger ale, Fever-Tree donne rendez-vous au Golden Promise, le bar parisien de la Maison du Whisky, avec un pop-up store.
Entreprises

Le bartender Guillaume Leblanc lance deux sirops à base de CBD

Le Chanvre des Possibles, tel est le nom des sirops à base de cannabidiol lancés par Guillaume Leblanc, qui a longtemps officié sur la scène cocktail parisienne.
Économie

A Paris, les marques de rhum reprennent contact avec le grand public

Réparti sur deux week-ends, le salon Rhum Society, à l’hôtel parisien Monte Cristo, permet au grand public de retrouver un contact avec les marques après le confinement.