La sélection de la rédaction

5 nouvelles façons de célébrer la Saint-Patrick en 2024 : bière, pubs, cocktails, cavistes…

5 min de lecture

Dimanche 17 mars, la Saint-Patrick mettra de nouveau l’Irlande à l’honneur. Focus sur des événements organisés durant le week-end, et sur une sélection de produits.

Fête parisienne chez BapBap

Vendredi 15 et samedi 16 mars, la brasserie francilienne BapBap mettra à profit ses locaux de la rue Saint-Maur, dans le 11ème arrondissement de Paris, pour célébrer la Saint-Patrick. A l’instar du dispositif précédemment déployé pour l’Oktoberfest, un DJ sera présent, et des bières spéciales seront proposées à la pression (de 8 à 12 euros l’entrée et la pinte, sur inscription préalable). Les matchs de rugby Irlande-Ecosse et France-Angleterre seront également projetés.

“La Saint Patrick est depuis quelques années devenue l’occasion de célébrer chaleureusement le retour des beaux jours”, indique BapBap, qui lance par ailleurs Agent Trouble (6%), une New England IPA très accessible, portée sur les agrumes, aux houblons Citra, Ekuanot et Mandarina Bavaria. L’amertume demeure légère.

Cocktails de saison au Skyline Bar de Disneyland Paris

Gaelic old fashioned - Skyline Bar - Disney Hotel New York - The Art of Marvel
Gaelic old fashioned

Au Skyline Bar, le bar à cocktails de l’hôtel Disney New York – The art of Marvel de Disneyland Paris, la gamme d’old fashioned, déjà riche d’un cocktail classique et d’un twist (Skyline old fashioned), s’enrichit, jusqu’au 18 mars, d’une déclinaison événementielle, le Gaelic old fashioned. La recette : 2cl de cordial de Palo santo Paragon (Mystic collection), tiré d’un bois d’Amérique du Sud; 4cl d’irish whiskey The Sexton, ginger ale Fever-Tree “pour le côté désaltérant” et Angostura bitter pour l’amertume. De la cannelle est disposée en rim, à déguster au choix avec le drink ou non.

Également servi au Manhattan restaurant les 16 et 17 mars, le cocktail se distingue par la prédominance du whiskey au nez et en bouche : “le but était de le mettre en avant, pour rester dans le thème de l’événement”, précise Tony Hautin, bar manager. Un parti-pris alterné avec de belles notes fumées, que l’on retrouve aussi en bouche. Le bois d’encens est aussi de mise. Relativement discrète, la ginger beer “apporte de la fraîcheur”. Le drink est plus vif en fin de bouche. Le cocktail, plus facile d’accès qu’un old fashioned traditionnel (c’est voulu), permet de revisiter cette recette pour la Saint-Patrick tout en restant dans des codes classiques.

Celtic Tonic - Skyline Bar - Disney Hotel New York - The Art of Marvel
Celtic Tonic

Sur tous les menus, permanents et événementiels, le sans alcool est tout autant présent, avec le Celtic Tonic, servi dans un verre ballon. Sur glace, sont versés 3cl de concentré aromatique de pomme verte (Pure by Monin), 3cl de cordial de labdanum (également une nouveauté de Paragon, à partir d’une résine méditerranéenne appréciée dans la parfumerie), et du tonic elderflower. A la dégustation, le cocktail est incroyablement porté sur la pomme verte, et présente un profil juicy. De plus, une belle pétillance caractérise le drink. “Nous avons souhaité miser sur la douceur”, ajoute Tony Hautin.

Sélection spéciale au Comptoir irlandais

Depuis son siège de Plouédern (Finistère), Le Comptoir irlandais, enseigne créée en 1987 et qui compte 37 magasins en propre et 9 en franchise ou en succursale, propose une sélection de produits à l’occasion de la Saint-Patrick. “Il s’agit d’un moment important, avec de nombreux clients irlandais qui se rendent en boutique. La bière est par ailleurs un vecteur important de trafic”, observe Morgan Fitamant, président. L’alcool représente 40% du chiffre d’affaires de l’enseigne, le textile 40% et l’épicerie 20%.

Sélection de bières pour la Saint-Patrick par Le Comptoir irlandais

En ce printemps, Le Comptoir irlandais met en avant la Guinness Draught 0.0, mais aussi la Oak Red (5,2%). de la brasserie dublinoise Dot Brew : une bière rousse traditionnelle vieillie en fûts de chêne américain et français, qui se caractérise par sa rondeur et ses notes de caramel, de biscuit et de vanille. “Nous avons des consommateurs qui recherchent des bières plus techniques”, souligne Quentin Taloc, animateur régional. A découvrir également, Ballyhook Flyer, de la cidrerie indépendante Craigies : un tour de l’Irlande avec sept variétés de pommes, issues de six producteurs, répartis dans cinq comtés. Un cidre doux, qui se caractérise par sa belle sucrosité au nez. “Il est sec et élégant et possède des saveurs à la fois fruitées et salées qui se prolongent en bouche par sa fraîcheur naturelle”, explique Craigies.

Côté whisky, coup de coeur pour le Teeling IPA Cask (46%), fruit d’un partenariat entre Dot Brew, à l’origine de la bière IPA, et la distillerie Teeling (pain grillé au nez, notes de noisettes en bouche).

Le whiskey Paddy mise sur les pubs

Une nouvelle fois, le whiskey Paddy, un assemblage de trois styles de whiskeys, mise sur “La parade de Paddy O’Flaherty”, un événement organisé dans trois pubs parisiens (O’Corcorans Grands boulevards, McBrides irish pub, Pub St-Hilaire) pour faire découvrir le boilermaker entre la bière et le whiskey. Autre suggestion de la marque, le Ginger Paddy : 1 dose de Paddy, 2 doses de ginger ale, 1 quartier de citron pressé. Né en 1850, Paddy O’Flaherty avait été embauché par la Cork Distilleries Company à l’âge de 32 ans en tant que commercial ambulant, avec une forte notoriété dans les pubs de son comté.

“Paddy est le challenger confirmé de Jameson sur le marché des Irish Whiskeys. Son positionnement s’ancre dans son histoire légendaire et ses liens profonds avec les terres irlandaises”, explique l’équipe de la marque, chez Marie Brizard Wine & Spirits. Hors de Paris, 33 pubs, dans 10 villes, sont mobilisés pour la Saint-Patrick.

The Royal Pub s’accorde au tempo de Disney Village

A Disney Village, The Royal Pub (groupe Bertrand) s’accorde aux festivités prévues du 15 au 17 mars pour la Saint-Patrick, au sein de la zone de restauration et de commerces adjacente à Disneyland Paris. « Avec notre nouveau concept de pub, nous sommes encore plus légitimes sur l’événement », se félicite Vincent Mormin, directeur.

Pinte de Guinness pour le week-end de la Saint-Patrick

L’incontournable Guinness (servie depuis le changement de concept du bar) sera bien évidemment proposée, ainsi que la Kaltenberg royal lager habituelle, colorée en vert. Pour l’événement, un cocktail sans alcool, le Leprechaun (du nom d’une petite créature irlandaise), a été créé : jus de citron rancho, distillat sans alcool Nolow, sirop de sureau, ginger beer, miel, essence de trèfle (colorant vert). Côté food, le garlic bread au fromage (pain à l’ail au cheddar et à l’emmental, parmesan, persil) rejoindra la carte des plats à partager, en plus des nachos ou des red hot jalapenos.

Les whiskeys irlandais à l’honneur au bar de Drinks & Co

Cocktail Spotted banana - Drinks & Co (Mars 2024)
Spotted banana
Cocktail Hiveball - Drinks & Co (Mars 2024)
Hiveball

Jusqu’au samedi 16 mars, le caviste parisien Drinks & Co (8ème arrondissement) enrichit la carte de son bar à cocktails avec des créations autour de l’Irish whiskey. A découvrir notamment, le Spotted banana (whiskey Green Spot, vin de banane, gingembre), un long drink résolument gourmand; ou le Hiveball (whiskey Powers gold label, soda au miel, graines de coriandre, spray d’aquavit). Un long drink très accessible, assez doux au nez, onctueux, avec de belles notes de miel et une pointe de fraîcheur.

Cocktail Red Plane - Drinks & Co (Mars 2024)
Red Plane

Coup de cœur, aussi, pour le Red Plane (Jameson Black Barrel infusé à l’hibiscus, amaro, vermouth, citron), très classique au premier abord, puis franchement marqué par l’acidité et la puissance du citron. Le whiskey et le vermouth sont discrets. Le cocktail tend à devenir plus vif et intense en fin de bouche.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2764 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieLa sélection de la rédaction

A l'Hôtel de Crillon, l'esprit du printemps s'invite dans les cocktails du bar Les Ambassadeurs

Doté depuis l’hiver dernier d’un menu de cocktails saisonnier, le bar Les Ambassadeurs, à l’Hôtel de Crillon, à Paris, dévoile une carte printanière faisant la part belle aux inspirations florales et végétales.
La sélection de la rédaction

Printemps-été: 3 cocktails de saison au menu de Drinks & Co, à Paris

A Paris, le bar de Drinks & Co a fait évoluer son menu de cocktails pour la période printemps-été. Cocktails miroirs, créations, highballs… Focus sur 3 nouveautés inspirantes.
EntreprisesServices

Carte des vins et gestion de cave: le numérique en appui des restaurateurs

Laura Stagno, country manager France de l’éditeur de logiciels de caisse pour restaurants Lightspeed, décrypte les enjeux liés aux cartes des vins, et explore diverses solutions digitales à destination des professionnels des CHR.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter