Aller au contenu

5 leviers pour réussir grâce à votre supply chain

Une étude distingue cinq leviers pour améliorer la performance de son entreprise grâce à la supply chain.

79% des entreprises de l’industrie et de la distribution possédant une chaîne logistique (supply chain) « très performante » enregistrent une croissance de leurs recettes bien supérieure à la moyenne de leur secteur, indique Deloitte. Une étude conduite par le cabinet d’audit auprès de 421 dirigeants de sociétés générant au minimum un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars met en exergue l’aspect stratégique des chaînes logistiques.

« La supply chain est un véritable challenge au quotidien mais elle peut, à l’inverse, devenir source d’un avantage concurrentiel significatif, non seulement dans l’exécution mais aussi dans la définition de la stratégie », explique Nicolas Gaultier, associé conseil au sein du cabinet d’audit. Deloitte distingue cinq facteurs de succès propres aux « supply chains leaders », ayant trait à la gestion des talents, la segmentation de la chaîne d’approvisionnement, l’intégration des différents métiers, la résilience et l’innovation.

1. Des responsables au rôle clef dans l’organisation

En intégrant le comité exécutif des firmes, la fonction supply chain s’impose comme un élément clef de la stratégie de l’entreprise. Les managers peuvent influer afin d’obtenir des arbitrages favorables en matière d’allocation des ressources, tandis que les nouvelles recrues bénéficient de cet appui. Des expertises analytiques, cross-canal et internationales font partie des pré-requis à l’embauche.

2. Plusieurs stratégies déployées simultanément

Ne parlez plus de « la » stratégie supply chain, mais « des » stratégies ! Le mode de livraison, les achats et la production constituent autant de leviers différents mis en œuvre par les responsables au sein des entreprises prises en exemple. Le développement de produits, le planning et le service clients figurent également parmi cet attirail.

3. Une fonction au cœur de l’entreprise

Les leaders distingués par Deloitte décloisonnent leur organisation pour permettre à leur fonction supply chain de mieux travailler avec leurs autres services. Les fonctions stratégie, finance, et ventes/marketing sont les trois premières concernées par ces collaborations renforcées. Par ailleurs, de nombreuses entreprises emploient désormais le terme de « value chain » pour nommer leur chaine d’approvisionnement.

4. Des chaînes flexibles et résilientes

Une meilleure collaboration avec les fournisseurs clefs, des mises sur le marché accélérées, une politique de transport plus flexible, de multiples implantations géographiques… Les mesures prises par les leaders pour augmenter la résilience de leur supply chain sont nombreuses.

5. De fortes capacités d’innovation

96 % des leaders considèrent l’innovation comme un objectif « très important » ou « extrêmement important ». Les outils de gestion de la supply chain, les outils de visualisation ou de simulation de la chaîne d’approvisionnement ainsi que les objets connectés sont autant d’outils fréquemment utilisés. A vous de jouer !

Photo : Logistics par Shutterstock

Publié dansConférences & documentsEconomieEntreprisesIndustrieRéférences