Aller au contenu

Disneyland Paris enrichit ses offres team building

Mis à jour le 3 juin 2017

Disney Business Solutions, le département B2B de Disneyland Paris, digitalise le team building avec un nouveau rallye, Roadmap to Adventure, et enrichit ses offres. Son directeur marketing et communication, Jean-Gabriel Mollard, répond aux questions de Business & Marchés.

Pourriez-vous nous présenter le principe de Roadmap to Adventure?

Jean-Gabriel Mollard ─ C’est un principe de rallye interactif, en équipe jusqu’à 6 personnes, avec une tablette numérique par équipe, immergée dans le Parc Disneyland. Une histoire, la trame de l’activité, est en lien avec le concept du parc : des « méchants » prennent le pouvoir ─ il s’agit d’y faire revenir le « bien ». Un animateur présente le contexte. La durée peut être adaptable entre 2 heures et 2h30, et on peut faire jouer jusqu’à 300 personnes. En fonction de la durée et du nombre de personnes, jusqu’à cinq lands peuvent être intégrés. Sur chacun des lands, un personnage différent (Jafar, Dark Vador…) a pris le pouvoir : un ensemble d’épreuves permettra de libérer le land du joug du méchant. Les épreuves ont été imaginées avec un double spectre : faire en sorte que l’immersion soit réussie, et faire découvrir des aspects méconnus du parc. Le principe du rallye permet de se focaliser sur les éléments du parc (le cimetière de Phantom Manor, Main Street USA, le Nautilus…) La tablette numérique permet quant à elle de prendre des vidéos, des photos, de suivre le déplacement des équipes… Des pièges sont notamment géolocalisés. On peut gagner des points, définis selon la typologie des énigmes. L’équipe revenue avec le plus de points est déclarée vainqueur. Il y a parfois des puzzles, des éléments cachés à trouver…

Comment cette solution interactive complète-t-elle vos offres de team building?

Nous proposons des offres de team building à l’extérieur des parcs, et à l’intérieur des parcs. Nous avions, dans notre gamme (le produit existe toujours), une chasse au trésor basée sur un questionnaire, en parcourant les deux parcs. Nous avons intégré une plus large variété d’épreuves, et l’utilisation de la technologie. Les photos, vidéos… peuvent être utilisées par le client pour sa communication interne. Une photo doit être prise devant le galion, en simulant des pirates. Près du Fort Comstock, on doit danser. On crée de petits souvenirs, réalisés par les participants eux-mêmes. Disney Business Solutions propose une offre de team building « propriétaire » très riche, notamment en interaction avec l’environnement. Cela correspond aussi à une demande de variété (privatisation, billets parcs, chasse au trésor, jeux …). Notre nouvelle promesse «Return on emotion» est orientée autour du storyliving, avec des participants acteurs de l’événement.

«Le team building est de nouveau en vogue, avec de nouveaux formats»

De quelle manière vous adaptez-vous aux évolutions de la demande?

Le team building a connu de grandes évolutions. Il revient très fortement après être passé de mode. Le temps consacré à un événement a baissé : là où le format trois jours-deux nuits était la norme, on est désormais davantage sur un format deux jours-une nuit. Il faut aussi être en adéquation avec la demande pour des temps de team building plus constructifs, mais plus courts, d’où l’idée de solutions modulables. Nous avons lancé Meetcentives, une offre d’activités sans quitter la salle plénière, dans un délai pouvant être d’une heure, avec un budget plus faible. Les activités sont des animations de type haka, musique… au même endroit. Quand on change de salle, il y a un coût locatif supplémentaire, donc on s’adapte. Nous réfléchissons à d’autres nouveautés, par exemple sur un escape game en configuration tables-cabaret. Nous rappelons également à nos clients que nous disposons du plus grand hub ferroviaire de France pour rejoindre facilement les lieux.

Proposez-vous des offres B2B pour les 25 ans de Disneyland Paris?

Les années anniversaires sont exceptionnelles. Lors de la Saison de la Force, en hiver, des offres spécifiquement corporate ont été proposées, avec une zone devant le show ou en rejouant les spectacles. En-dehors de la saison d’hiver, les spectacles de jour continuent à se jouer, avec les Stormtroopers. La scène et le grand écran qui ont été installés sont devenus permanents : on peut en faire bénéficier nos clients B2B. C’est un élément exceptionnel à utiliser pour une prise de parole, avec le système de projection sur la Twilight Zone Tower of Terror. En B2C, nous organiserons en juillet la soirée Electroland sur cette scène, avec des DJ. Un certain nombre d’attractions ont par ailleurs été rénovées, comme Star Wars : Hyperspace Mountain et Star Tours : l’aventure continue. Nous avons également créé une application pour l’événement de lancement de cette saison des 25 ans : chaque épreuve permettait d’accumuler de la pixie dust à projeter au moment du lancement du spectacle Disney Illuminations sur le château.

Les lieux évoluent-ils aussi?

Nous avons modernisé la Disney Events Arena. Nous avons installé des ponts avec des équipements permanents, pour tout type d’événements, en particulier les conventions d’entreprises. La location permet désormais d’avoir un kit son et lumière très qualitatif inclus dans la prestation. Le centre de conventions du Disney’s Newport Bay Club a été rénové, tandis que le Disney’s Hotel New York sera prochainement réhabilité.

Publié dansEconomieEntreprisesManagement