Conférences & documentsCorpusEntreprisesIndustrieRéférences

Viande : la traçabilité vue par les chercheurs

1 min de lecture

Retour sur la question de la traçabilité à travers une sélection de travaux scientifiques.

L’œil de la recherche (2/4). L’affaire de la viande de cheval a marqué les esprits. Le horsegate, qui a éclaté en février dernier, constitue un nouvel élément parmi les crises liées à la viande. L’encéphalopathie spongiforme bovine – ou syndrome de la « vache folle » a notamment donné l’occasion à des chercheurs de travailler sur la question de la traçabilité.

« L’introduction de la traçabilité dans la filière viande bovine » (2003)

Dans cet article, Céline Granjou fait le point sur le concept de la traçabilité en tant qu’innovation, et s’intéresse aux conséquences de son introduction sur les acteurs.

« L’extension de la traçabilité dans le secteur agro-alimentaire » (2005)

Céline Granjou et Egizio Valceschini se consacrent aux dispositifs étatiques et privés liés à la mise en place de dispositifs de traçabilité dans la filière agro-alimentaire.

« Quand la précaution se fait discrète » (2007)

Basé sur une enquête sociologique, cet article se focalise sur les « processus de co-production entre l’Etat et la profession agricole » en matière de politique sanitaire.

« Crise sanitaire et stabilisation du marché de la viande en France, XVIIIe-XXe siècles » (2004)

Jérôme Bourdieu propose une rétrospective des mesures prises en matière de sécurité par rapport à la viande, en partant de l’Ancien Régime.

2497 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Avec une boutique à Paris, Ricola développe son univers de marque

Pour la première fois, Ricola s’implante dans sa propre boutique, dans le Marais, à Paris. Un moyen pour la marque suisse de s’adresser directement à ses consommateurs.
Entreprises

Pour dépoussiérer son image, l'armagnac passe derrière le bar

L’armagnac souhaite sortir des frontières de l’apéritif. Idées de cocktails, nouveaux flacons et produits plus jeunes seront davantage mis en avant.
Entreprises

Pourquoi les produits d'épicerie fine ont toujours le vent en poupe

Malgré l’inflation, l’épicerie fine a le vent en poupe. 94% des Français perçoivent ces aliments comme des “produits de luxe”, d’après une étude réalisée pour Gourmet Sélection. Ce salon professionnel, organisé mi-septembre, a réuni 338 entreprises et marques. La preuve du dynamisme du marché, observe Jean-Gabriel Mollard, directeur marketing et communication du pôle food B2B de Comexposium.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire