Aller au contenu

Télévision : c’est déjà l’heure de la rentrée

De nombreuses chaînes ont présenté leurs programmes de rentrée… sans grande surprise, ou presque.

« Allô Nabilla ». Le titre de la future émission de prime-time diffusée par NRJ 12 ne laisse guère de surprise quant à son héroïne. La chaîne diffusée sur la télévision numérique terrestre a présenté ses programmes de rentrée cette semaine, à l’instar de France 3, France 5 et de la future Canal+ Séries. NRJ 12 s’extirpe ainsi de la cohue médiatique de septembre et en profite pour mettre en valeur ses programmes, auxquels s’adjoignent ceux de sa petite sœur Chérie 25, lancée en décembre dernier en haute définition.

Après une saison marquée par les audiences décevantes de Star Academy – qui ne connaîtra pas de nouvelle édition sur la chaîne et a provoqué un remaniement de la direction – et de l’émission d’avant-soirée Vous êtes en direct (qui est reconduite avec une nouvelle formule), largement distancée par Touche pas à mon poste sur D8, NRJ 12 capitalisera sur une poignée de « marques » fortes afin de se distinguer.

Le Mag, Tellement vrai ou encore Crimes bénéficieront ainsi d’une nouvelle saison, tout comme Les Anges de la téléréalité et Hollywood Girls, des programmes inédits aux belles performances. Avec des productions lui étant propres, NRJ 12 cultive son identité, non sans risques.

France 3 et France 5 misent sur des nouveautés ciblées

Peu de changements également sur France 3, encore marquée par la tentative d’évolution forcée impulsée sans succès par Pierre Sled entre octobre 2010 et décembre 2011. La chaîne des régions renforcera sa case du lundi soir, sur laquelle elle peine depuis plusieurs saisons, au moyen de l’émission gastronomique Les Carnets de Julie et d’un nouveau magazine d’actualité proposant davantage d’images.

Patrick de Carolis reprendra les commandes du programme Des racines et des ailes, qu’il a lancé en 1997 et qui réalise les meilleures audiences de France 3 en première partie de soirée. Le format de Thalassa évoluera, tandis que l’émission musicale du dimanche après-midi sera désormais animée par Natasha ­St-Pier.

France 5 mise également sur des ajustements pour la prochaine saison : Anne-Sophie Lapix reprend les rênes de C à vous, tandis que certains programmes évolueront. La grande nouveauté de la chaîne réside en la refonte de sa case de la mi-journée, historiquement occupée par des dessins animés « vintage ». La Quotidienne, concept retenu au terme d’un appel d’offres qui aura mobilisé une cinquantaine de postulants, consistera en une heure d’échanges autour de la consommation et du mieux vivre. « Plutôt que de développer le prime-time, ce qui aurait été très onéreux, nous avons choisi de renforcer la grille en journée », a expliqué le directeur de l’antenne et des programmes de France 5, Pierre Block de Friberg.

Canal+ s’organise face à l’essor de l’univers gratuit

Canal+ mise en revanche sur une importante refonte de ses tranches en clair ainsi que sur le lancement d’une nouvelle chaîne cryptée pour limiter la casse. L’arrivée d’Antoine de Caunes au Grand Journal, une nouvelle émission sur la culture « pop » à 18 heures, la suppression de La Matinale et de Dimanche+ ainsi que le réaménagement du magazine dominical Le Supplément devront permettre à la chaîne de regagner en attractivité sur ces cases « vitrines ». En réorganisant ses six heures quotidiennes de « clair » au profit de l’access prime-time, Canal+ souhaite également répondre aux attentes de ses annonceurs, qui tendent à lui privilégier, au sein du même groupe et de la même régie, D8.

Pour limiter l’hémorragie de ses abonnés et lutter contre le piratage, Canal+ lancera par ailleurs le 21 septembre prochain Canal+ Séries, une chaîne proposée sans supplément de prix. Sa grille, articulée autour d’une grille mêlant des programmes déjà diffusés et d’autres provenant directement des Etats-Unis. Toutes ces nouveautés se confronteront à leur public dans moins de deux mois. Affaire à suivre…

Publié dansEntreprisesServices