Actualité socialeSociété

La vidéo live sur le web prend son essor

La consommation de programmes vidéo en live se développe sur le web, et possède d’importants réservoirs d’audience.

L’usage de la vidéo sur Internet n’est pas seulement désynchronisé, rappelle un sondage réalisé par CSA pour la plateforme Dailymotion. 47% des personnes interrogées* ont déjà regardé une vidéo diffusée en direct sur le web. Ce taux s’élève à 73% chez les 18-24 ans et à 63% chez les cadres et professions libérales. Cet usage consiste à suivre un événement ou un programme en live, au moment où il se déroule, à l’instar du direct à la télévision ou à la radio.

Les événements sportifs se hissent en tête des programmes les plus regardés parmi ceux diffusés en direct sur Internet, devant les événements musicaux et humoristiques. Ces genres constituent des piliers du streaming. Les hommes, les 18-24 ans et les CSP+  constituent les catégories les plus attirées par la diffusion en ligne d’événements sportifs.

Des usages davantage fixes que mobiles

En termes d’usage, le boom de l’usage d’Internet en mobilité n’a pas encore atteint ce segment de la vidéo en ligne. 80% des visionnages de vidéos diffusées en direct sur Internet s’effectuent en effet sur un ordinateur, loin devant les tablettes (13%) et les smartphones (7%). Près d’un actif sur trois reconnait par ailleurs avoir déjà visionné une vidéo diffusée en direct sur le web depuis son lieu de travail, un espace majoritairement pourvu de postes fixes. Dans ce cas, les cadres sont également fortement représentés.

La diffusion de vidéos en direct, qui sous-entend une logique de rendez-vous et qui peut s’avérer fédératrice pour certains types d’événements – notamment sportifs – doit cependant encore convaincre de son intérêt pour prendre pleinement son essor. S’ils ont le choix, à contenu équivalent, 54% des sondés préfèrent regarder leurs programmes à la télévision. Toutefois, même sur la Toile, le principal facteur de motivation des spectateurs reste le même : « vivre un événement comme si on y était ».

*Sondage réalisé du 8 au 10 septembre 2014 auprès d’un échantillon national représentatif de 1060 personnes âgées de 18 ans et plus, via Internet.

Photo : Video movie media player par Shutterstock

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

Retail : grâce au gaming, GoBeep transforme les internautes en clients

GoBeep promet aux commerçants de mesurer le ROI de leurs campagnes. Des jeux-concours sont organisés sur Facebook pour drainer du trafic en magasin.
ÉconomieEntreprisesServices

Wishibam veut devenir le leader français de la digitalisation des commerces physiques

La start-up Wishibam offre son service de marketplace aux commerçants d’une même ville durant le confinement. L’occasion de rappeler les atouts du cross-canal.
ÉconomieEntreprises

Comment Maison Ferrand garde le lien avec sa communauté sur les réseaux sociaux

Lives, DJ sets, Instagram take over : sur les réseaux sociaux, Maison Ferrand donne rendez-vous aux professionnels et aux amateurs des spiritueux, confinés.