Aller au contenu

A Shanghai, les entrepreneurs français travaillent ensemble

Retour sur l’édition 2014 du Forum Travailler Ensemble de Shanghai, destiné aux entrepreneurs français installés en Chine.

La 19ème édition du Forum Travailler Ensemble (FTE) s’est déroulée à Shanghai le 12 juin dernier. Créé en 2009 à l’initiative de jeunes entrepreneurs français, ce salon est né du constat que la relation entre entreprises françaises en Chine n’était pas assez développée. L’édition 2014 a encore rempli son objectif : permettre aux entreprises de toutes tailles de pouvoir travailler ensemble pour dynamiser l’économie française en Chine.

Si elle a encore apporté un nouvel élan au projet de collaboration des entreprises françaises en Chine, l’édition 2014 du Forum Travailler Ensemble découle d’une tradition de près de cinq ans. La première édition du forum s’est ainsi tenue en janvier 2009 à l’initiative de la Jeune Chambre Economique des Français de Pékin, qui souhaitait alors concrétiser le désir de renforcement de la coopération française en Chine. Il fallait pour cela mettre en place une journée où toutes les entreprises pouvaient se rencontrer, nouer des partenariats, mais également échanger sur les obstacles et les opportunités pour le business français en Chine.

La journée du 12 juin dernier, qui a réuni une soixantaine d’entreprises, a une nouvelle fois mis en pratique cette volonté. Pendant plus d’une demi-journée, petites, moyennes et grandes entreprises se sont rencontrées selon leurs besoins et leurs intérêts – chaque participant ayant ciblé en amont de la journée certaines sociétés présentes – à travers des rendez-vous d’une durée de vingt minutes.

« Ces rendez-vous sont extrêmement bénéfiques pour une nouvelle structure comme la notre ; cela permet d’être en contact avec des entreprises qui vont avoir besoin de notre service, et surtout qui sont ouvertes à des partenariats avec d’autres Français, explique un participant. Les rendez-vous sont un peu courts pour rentrer dans le vif du sujet, mais ils permettent de se présenter et beaucoup débouchent sur des promesses de rendez-vous plus formels ». Les nombreux temps morts, destinés aux rencontres informelles et à la convivialité, ont offert aux participants la possibilité d’échanger plus librement.

Trouver des axes d’amélioration pour l’entrepreneuriat français en Chine

La journée a également placée sous le signe des échanges et du partage d’expériences. Après la diffusion d’un discours du général de Gaulle marquant le cinquantenaire des relations bilatérales France-Chine, l’après-midi a été consacrée à une conférence dirigée par Matthieu David, organisateur du FTE et président de Daxue Consulting, sur le thème « La collaboration entre PME et grands groupes Français, une relation gagnante ».

Les intervenants se sont succédés – citons notamment Jean-Michel Piveteau, représentant les Conseillers du Commerce Extérieur de la France basés à Shanghai, ou Christophe Marquis du cabinet de consulting SJ Grand. Des axes d’amélioration ont notamment été évoqués. Une session de questions réponses a montré l’intérêt des participants, notamment les petites entreprises, envers cette question cruciale pour le développement de l’écosystème français en Chine.

A Shanghai, Thibaud André

Jeune diplômé d’un master en marketing, Thibaud André est expert business Chine au sein du Cabinet Daxue Consulting.

Publié dansEconomieEntreprisesManagement