EntreprisesIndustrie

Aux Sables d’Olonne, la brasserie Opé entame le printemps avec une salve de nouveautés

2 min de lecture
Pierre Brodu - Brasserie Opé (Les Sables d'Olonne)

En ce printemps 2024, de nouvelles éditions de bières ayant rencontré leur public sont proposées par la brasserie Opé, aux Sables d’Olonne (Vendée).

Aux Sables d’Olonne (Vendée), la brasserie Opé s’apprête à fêter son cinquième anniversaire. En attendant la haute saison printanière et principalement estivale, l’entreprise (3 personnes) n’a pas chômé au cours des derniers mois, avec le lancement de plusieurs nouveautés, dont La Mer à boire 2 (5%), une red lager aux algues, en partenariat avec la brasserie Les Coureurs de Lune, à La Ferrière, dans le même département.

Une robe caramel, et d’emblée des arômes de caramel beurre salé en bouche, pour une bière assez sucrée, avec une levure de lager et des notes salines en finale, apportées par l’ajout d’algues lors de l’ébullition. “Les algues apportent un côté iodé, mais ne s’évacuent pas facilement pendant la production”, sourient Jules, brasseur, et Pierre Brodu, le fondateur d’Opé.

De nouvelles éditions de bières à succès

Depuis novembre 2023, une Sunset Pale Ale (4,7%) est disponible en bouteille, suite à son succès rencontré depuis trois ans lors des Sets de plage, des événements dédiés à la musique électronique aux Sables d’Olonne. Autre nouveauté, le retour de la New England Pale Ale (5,5%) avec les houblons Mosaic et Nectaron (aussi utilisé récemment par Demory Paris), une nouvelle variété néo-zélandaise qui apporte des arômes résineux, sans se rapprocher pour autant de l’esprit d’une West Coast IPA.

Pour les amateurs de fruits, la Goyave Wheat Ale (4,8%) dispose d’une deuxième version, toujours en collaboration avec la brasserie Smeele, basée à Luçon (Vendée). Une très belle robe trouble, jaune paille, la caractérise, ainsi qu’un nez hyper fruité et juicy, et une bouche douce, proche de la peau de pêche. Les brasseurs ont eu recours à de la purée de goyave, et ont aussi travaillé en dry hopping (en fin d’ébullition) pour maximiser les arômes.

Prochaine étape, le lancement d’une West Coast DIPA (houblons Chinook, Mosaic, Perle), pour répondre à la demande de renouvellement exprimée par les cavistes, ainsi que de canettes. Un kick d’amertume introduit la dégustation de la West Coast DIPA (7,3%), sans être porté sur l’agressivité. Pierre Brodu se satisfait par ailleurs du lancement des boissons pétillantes sans alcool Opé’tille, lancées à l’été 2023.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2787 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Bière : créativité, accessibilité… 7 brasseries craft à suivre

En ce printemps, malgré les difficultés économiques du secteur, nombreux sont les brasseurs à lancer de nouveaux produits ou à se démener pour capter de nouveaux clients. Focus sur les dernières créations de plusieurs brasseries craft.
La sélection de la rédaction

Ces 3 brasseries étoffent leur offre au printemps

Second Degré, Demory, Jenlain : focus sur les nouveautés de ces brasseries, dans leurs bars ou en grande distribution, en ce printemps 2024.
Entreprises

A la microbrasserie Patoche, à Paris, un nouveau brasseur et des bières pour le printemps

Jérémie Normand a rejoint l’équipe de la microbrasserie Patoche comme brasseur. La gamme de bières est fréquemment renouvelée, en plein cœur de Montmartre, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter