Entreprises

Rooms & Spirits, de nouveaux salons dédiés aux spiritueux… dans des hôtels et en digital

2 min. de lecture
Spiritueux dans un bar - Back-bar

Stephen Martin et Geoffrey Garcia lancent la commercialisation des salons Rooms & Spirits, cinq week-ends dédiés à la dégustation des spiritueux, organisés dans des chambres d’hôtel avec des relais numériques.

Organiser un salon de dégustation de spiritueux en 2021, mission impossible ? Après avoir découvert le concept du salon réparti dans des chambres d’hôtel (Rhum Society, en octobre dernier à Paris), Stephen Martin, fondateur de l’agence Le Bar français et ambassadeur du rhum Saint James, et Geoffrey Garcia, consultant en marketing (Hey Geo) comptent lancer, courant 2021, une série de cinq événements hybrides, Rooms & Spirits.

“Cela fait un an qu’on nous raconte que l’on peut ouvrir, fermer… Nous devions trouver la solution pour pouvoir remettre en contact les consommateurs et les marques”, indique Stephen Martin. Le 10 et 11 avril à Montpellier (Hérault)*, puis à Marseille (Bouches-du-Rhône), Nantes (Loire-Atlantique), Lyon (Rhône) et Bordeaux (Gironde), le temps d’un week-end, particuliers et professionnels pourront rencontrer les acteurs des spiritueux au sein de grands hôtels.

Une double approche physique et digitale

Les stands, répartis dans les chambres (entre une et trois marques) pourront être tenus de manière classique, sur place, ou bien en mixant présentiel et digital grâce aux écrans de télévision dans les chambres. Certains représentants pourront ainsi dialoguer avec les visiteurs, en plus des commerciaux ou brand ambassadeurs présents in situ. Des créneaux de deux heures permettront de répartir les participants.

Enfin, si les déplacements sont trop difficiles, la session de dégustation pourra être effectuée par un élève d’une école hôtelière, avec le représentant de la marque par écran interposé. “C’est écologique et économique. Nous travaillons sur l’immersion des ambassadeurs pour découvrir l’univers des marques. Avec Marc Sassier, nous avons déjà réalisé  une masterclass pour le lancement de Saint James Bio, au cœur de la distillerie en Martinique”, illustre Stephen Martin. Si les bars peuvent ouvrir, des soirées seront aussi organisées. Geoffrey Garcia et Stephen Martin ont par ailleurs signé avec l’application SmartBottle, qui permet de transformer les bouteilles en médias (tutoriels, informations, musique, recettes…) grâce à un téléphone.

Un salon virtuel organisé avec succès

Pour ces professionnels rompus aux salons, la crise a permis d’entamer un virage digital à grande vitesse. Pendant le premier confinement, Geoffrey Garcia avait lancé le site Spirits Master, référençant les masterclasses virtuelles de nombreux brand ambassadors, en France et à l’international.

En novembre 2020, ils ont mis sur pied le salon virtuel French Spirits online. “Nous avions deux confinements, du chômage partiel, des vacances, mais 22 stands, plus de 80 marques, et plus de 300 visiteurs professionnels, à l’international. Le digital permet une prospection en direct, une prospection des visiteurs qui téléchargent les prospectus, et au moyen des données remises aux exposants sur l’ensemble des prospects”, explique Stephen Martin. Une deuxième édition, toujours orientée vers la visibilité des marques à l’export, est prévue pour le mois de juin.

En tant que brand ambassadeur, Stephen Martin a fait évoluer son métier de communicant. “J’exerce la même fonction, mais il faut travailler les nouveaux outils. Je vais donner des conférences Saint James en digital pour les écoles, qui recevront les produits par colis. Il faut apprendre rapidement à maîtriser ces technologies. La Martiniquaise a réussi à en prendre le pli. Le digital est enfin entré dans le monde des spiritueux”, observe-t-il.

*Sous réserve de l’évolution du cadre réglementaire.
Photo : Adam WilsonUnsplash

2221 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

HeyTom! incite les restaurateurs à accélérer leur digitalisation grâce à ses solutions dématérialisées

Durant le reconfinement, HeyTom! a offert aux restaurateurs l’accès à son module de click & collect afin de leur permettre de s’adapter…
Entreprises

En cocktail avec du cognac, l'amaretto Adriatico s’invente une nouvelle vie à domicile

Les deux références d’amaretto Adriatico se fraient un chemin chez les cavistes. Nouvelle étape, une collaboration avec la maison de cognac Camus pour créer un cocktail “do it yourself”.
EntreprisesServices

“Les futurs restaurateurs créeront leur click & collect avant leur établissement”, anticipe TastyCloud

TastyCloud garde le lien avec les restaurateurs et les hôteliers qui recourent à son offre de menus digitalisés. Geoffrey Cuberos revient sur cette success-story, malgré les embûches.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

2 commentaires

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.