Jefrey's - Barmans - Guillaume Helin et Charlotte Guibé
La sélection de la rédaction

A Paris, le Jefrey’s joue la carte du bar à cocktails classiques

2 min de lecture

Bar à cocktails : à Paris, le Jefrey’s a fait évoluer son menu et son offre de spiritueux.

Dans le 2ème arrondissement de Paris, rue Saint-Sauveur, le Jefrey’s figure parmi les bars à cocktails les plus anciens du quartier – il y est présent depuis 2011. A sa création, dans la foulée de l’Experimental cocktail club (2007) ou de la Candelaria (2009), l’établissement était à l’origine “un bar d’hôtel sans l’hôtel”, rappelle Sébastien Foulard, copropriétaire. Avec une nouvelle équipe (Guillaume Helin et Charlotte Guibé), l’objectif affiché est de miser sur les cocktails classiques. “Ce sont des intemporels qui ne se démodent pas. L’objectif d’un bar est avant tout de recevoir des clients, curieux comme fidèles, et nous ne sommes pas dans la course aux classements internationaux.”

Pas d’exubérance, donc, mais un menu décomposé en trois parties : dix cocktails classiques (Hemingway Daiquiri, Penicillin…), dix cocktails signatures issus des meilleures ventes de la décennie écoulée, et dix cocktails saisonniers renouvelés chaque trimestre.

Des cocktails à (re)découvrir chaque saison

Jefrey's - Cocktail Paloma

Paloma

Parmi les cocktails classiques, on retrouve les notes très fruitées et très acidulées de la paloma (pamplemousse, soda pamplemousse, sirop d’agave, citron vert, épices Tajin), twisté avec du mezcal La Escondida. “Le mezcal apporte une pointe fumée par rapport à la recette classique”, souligne Charlotte Guibé. Le cocktail se rapproche d’un bonbon tutti frutti.

Jefrey's - Chocolate rusty nail

Chocolate rusty nail

Jefrey's - Nogroni (Negroni sans alcool)

Negroni

Au menu des cocktails d’hiver, coup de cœur pour le Chocolate Rusty Nail (Laphroaig 10 ans infusé au chocolat noir, liqueur Drambuie, cocoa bitters Angostura; 14 euros). Un drink très sec, porté sur le whisky, inspiré d’une recette classique associant du scotch et du brandy. “Nous avons sélectionné un whisky tourbé pour plus de complexité, et nous faisons infuser du chocolat, qui vient balancer le côté sec. La dilution lente de la clear ice fait évoluer, elle, le cocktail au fil de la dégustation”, décrit Guillaume Helin. Un chocolat, très fruité, à 66% de cacao est servi en garnish. Le negroni, lui, peut être décliné sans alcool (11 euros), grâce aux spiritueux sans alcool signés Lyre’s. Un drink plus doux que l’original.

Jefrey's - Oh my goat !

Oh my goat !

Les cocktails best-sellers du Jefrey’s sont notamment incarnés par le Oh my goat! (14 euros): fromage de chèvre de Rocamadour en fatwash (extraction d’un corps gras) avec du Cognac, Madère, sirop thym-miel, bitter de noix. Un cocktail fruité, ici aussi, où l’on retrouve les arômes du fromage sans leur texture crémeuse.

Une large collection de whiskies et vintage spirits

Jefrey's - Snack cocktail

Snack cocktail

En attendant de repenser son menu Reserve, proposé sur demande, avec des cocktails vieillis en fûts, et de lancer des cocktails en petit format (snack cocktails), le Jefrey’s propose une cinquantaine de références de spiritueux embouteillés entre 1920 et 1980 (de 4 à 40 euros la dégustation). 200 références de whiskies sont toujours référencées, tandis que le nombre de rhums est amené à s’accroître grâce à des sélections de la boutique Excellence Rhum. Un moyen de répondre à la fidèle clientèle du bar, situé au cœur de Paris et à proximité de nombreux bureaux.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2797 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Aux Sables d'Olonne, les recettes efficaces du bar The Goat

Aux Sables d’Olonne, le bar The Goat a ouvert ses portes il y a un an et demi, en se distinguant, en plus de la bière et de son esprit “chill”, par son menu de cocktails.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

5 cocktails pour passer l'été avec le rhum Eminente, sur le rooftop du Drawing Hôtel, à Paris

La marque de rhum cubain Eminente est à l’honneur au Drawing Hôtel, près du Louvre, à Paris, dans le cadre d’un rooftop cocktails pensé par l’équipe d’Adrian Nino.
La sélection de la rédaction

Ayo, nouveau bar-restaurant ouvert en continu aux Sables d'Olonne

Aux Sables d’Olonne, le nouveau bar Ayo, qui propose aussi de la restauration, mise sur une ouverture en continu et sur une large offre de cocktails, spritz et food pour se démarquer.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter